Doorzoek volledige site
05 november 2015 | PHILIPPE SELKE

À Louvain-la-Neuve, le Cercle du Lac paré pour l'avenir (Group Sigma architecture)

Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture
Illustratie | Group Sigma Architecture

En novembre 2005 naissait au bord du lac de Louvain-la-Neuve le Cercle du Lac, une structure de rencontre d'entrepreneurs, comblant un manque en Brabant Wallon. Fort de son succès sans cesse croissant, le Cercle fête ce mois-ci son dixième anniversaire dans un nouveau bâtiment, situé à quelques centaines de mètres de là. Ce sont les architectes de Group Sigma qui ont signé cet immeuble emblématique et durable, dont la réception provisoire date déjà de septembre 2013.

Programme

Le programme initial s'annonce comme une série de locaux et de services articulés autour d’un lobby, lieu de rencontre par excellence. Les locaux se répartissaient en  salles de conférence et salles de réunion de différentes capacités, d’un restaurant dédié exclusivement aux membres, d’un espace de lobby agrémenté d’un bar central et le tout desservi  par une cuisine sur plusieurs niveaux capable de répondre à une demande de 150 couverts. L’idée de rajouter un espace de type « Business Center » pour 90 personnes fournissant un service complémentaire à ceux du Cercle a vu le jour en cours de conception du bâtiment.

 

Philosophie

Le concept du bâtiment du Cercle se devait de se calquer sur l’image et l’ambition même de celui-ci, à savoir : se Rencontrer - Echanger – Entreprendre – se Développer. Dans ce sens, le bâtiment a voulu traduire en plan et en volume les lignes de force du concept du Cercle.

Le Plan libre du bâtiment lui donne une souplesse d’évolution dans le temps et la première évolution majeure est déjà envisagée aujourd’hui, à savoir récupérer la zone Business Center pour compléter l’offre du Cercle lui-même. Un nouveau bâtiment devrait alors voir le jour, dédié spécifiquement aux activités du Business Center.

L’Ellipse du bâtiment symbolise le « cœur » du Cercle, espace par lequel tout un chacun doit passer. Cette ellipse est perceptible de partout, que l’on soit à l’intérieur ou à l’extérieur du bâtiment. Elle en est devenue une sorte de phare.

Un autre symbole du Cercle est matérialisé par le grand Portique à l’ouest servant d’alignement au bâtiment mais également de rappel de cet échange entre le monde académique et économique à la frontière duquel est situé le bâtiment du Cercle.

 

Démarche durable

La démarche « durable » de ce bâtiment a été définie en axant principalement la réflexion sur l’évolutivité de celui-ci. « Forward looking » a été et reste son leitmotiv systématique. Le bâtiment du Cercle du lac a voulu dès lors développer en priorité les thèmes durables difficilement modifiables et retenir en option ceux facilement upgradables ultérieurement.

Son implantation :

  • Parfaitement nord-sud -> Isolation renforcée au nord et protection solaire facilitée au sud ;
  • En hauteur sur pilotis -> Maintien des terres sur place et « Image Phare » sur le rond-point ;
  • Parking de plain-pied mais masqué naturellement.

Sa trame structurelle :

  • Basé sur une trame répétitive de 1,30 m et ne comprenant que 5 colonnes intérieures, tout son aménagement intérieur peut être aisément modifié; ceci peut se faire aussi bien verticalement qu’horizontalement ;
  • Façade également modulée pour les vides comme pour les pleins; Un élément de châssis peut donc devenir un élément de mur fortement isolé et vice-versa.

L’utilisation du relief du terrain :

  • Les pilotis ont permis d’installer les fonctions les moins nobles sous le bâtiment tout en facilitant sa maintenance (parkings, locaux techniques, réserves et accès logistique) ;
  • Parkings protégés ventilés et éclairés naturellement ;
  • Le talus naturel a permis l’installation en hauteur des jardins et terrasses (intimité), et de plain-pied avec les plus belles fonctions du Cercle.

Les techniques du bâtiment :

  • Les besoins du Cercle étant hautement variables, des solutions d’appoint en termes de chaud et de froid ont dû être mises en place. Elles seront utilisées lors de pics évènementiels;
  • Son niveau K 27 (performant eu égard à la quantité de vitrage) et E 67 (performant quant aux besoins énergétiques atypiques du Cercle) lui permettent déjà de solides économies d’énergie en limitant au maximum les déperditions et les apports;
  • Une ventilation mécanique double flux à récupération d’énergie optimise encore la consommation énergétique (ROI de 5 ans);
  • Une réserve de 30.000 litres d’eau de pluie a été prévue pour pallier les besoins du bâtiment et de ses abords (sanitaires, arrosage, …).

Les upgrades possibles à moyen terme :

  • Panneaux photovoltaïques et/ou thermiques en toiture -> ± 1.200 m²;
  • Night cooling pour les parties bureaux;
  • Eoliennes urbaines à axe vertical 
  • Puits canadiens, …