Doorzoek volledige site
25 september 2017 | PHILIPPE SELKE

Réhabilitation de la Cité du Centenaire à Montignies-sur-Sambre en éco-quartier

Illustratie | Construction21
Illustratie | Construction21
Illustratie | Construction21
Illustratie | Construction21
Illustratie | Construction21
Illustratie | Construction21

En marge du salon Smart city Wallonia au Wex de Marche-en-Famenne, s'est déroulée la remise des Green Solutions Awards. Organisé par la plateforme Construction 21, ce concours belge et international récompense des projets de bâtiments, villes et infrastructures qui contribuent à limiter le réchauffement climatique. Lauréate dans la catégorie "Green City", la réhabilitation de la cité d'habitations sociales  « La cité du Centenaire » à Montignies-sur-Sambre par Startech Management Group s'est ainsi qualifiée pour le World Climate Solutions qui se tiendra en novembre à Bonn. 

 

Rappelons que ce concours, organisé avec le soutien de l’ADEME, de la Global Alliance for Buildings & Construction, de Velux, de Knauf et d’Enersol, vise à diffuser largement l’innovation afin d’accélérer la transition du secteur vers un monde plus durable.

La cité d'habitations sociales « La cité du Centenaire » comprenait, dans sa situation d'origine, 7 immeubles identiques de 4 niveaux implantés de manière répétitive ainsi que 2 batteries de 15 garages.

L'intervention avait pour objectif :

  • La démolition des 30 garages et d'un immeuble de 12 logements ;
  • La rénovation énergétique de 6 immeubles, soit 72 logements ;
  • La construction d'un immeuble de 12 appartements sur la partie de terrain rendue libre après démolition des garages ;
  • L'aménagement des abords.

Les principes mis en œuvre sont les suivants :

  • Favoriser les modes de déplacement doux en réduisant la pression engendrée par la présence de l'automobile,
  • Réduire les charges énergétiques des locataires en privilégiant la conception passive des logements tant en réhabilitation qu'en nouvelle construction,
  • Privilégier le caractère adaptable des nouveaux logements et leur accessibilité,
  • Minimiser l'empreinte environnementale des interventions et du fonctionnement des logements,
  • Encourager les relations sociales dans le quartier,
  • Chantier pilote en matière de gestion des déchets de construction,
  • Végétalisation des espaces communs,
  • Intégration d'une intervention artistique.

Ce projet dépasse la "simple" rénovation de logements mais s'inscrit dans une refonte globale du quartier afin de le requalifier. La rénovation lourde des immeubles a également été étudié sur les principes d'une conception passive.

 

Rénovation mais aussi construction neuve

Le nouveau bâtiment de 12 logements moyens est construit sur pilotis pour organiser des stationnements sous l'immeuble, ce qui limite la présence visuelle des voitures. De conception lourde traditionnelle, la structure permet néanmoins de moduler les logements en 1 ou 2 chambres. Grâce à un ascenseur et à la disposition adéquate des locaux, ils sont aussi accessibles et adaptables. La conception passive permet de réduire fortement les charges énergétiques des locataires, ce qui a un impact favorable sur leur budget et facilite le paiement des loyers.

 

Amélioration du cadre de vie

L'aménagement des abords (place, jardin pédagogique et jardins partagés, locaux communs pour le tri sélectif …) est conçu de manière à privilégier des espaces de rencontre, à favoriser les contacts entre les habitants et à augmenter la cohésion sociale. L'espace couvert sous pilotis, situé sous le nouveau bâtiment passif, pourra être utilisé pour l'organisation d'activités diverses et de loisirs (fête des quartiers, brocante…).

La voirie située entre les immeubles 125/127 et 129/131 est fermée à la circulation, ce qui permet de la transformer en un lieu de convivialité sécurisé pour les jeux d'enfants et à vocation multiple pour l'ensemble du quartier (brocante, fête de quartier, animation diverses,…). Elle restera accessible aux services d'urgences (pompiers, ambulances, police,…) et pour les déménagements.

Au bout de celle-ci, est aménagé un espace de jeux, de part et d'autre de l'escalier qui est rénové. Les talus sont réaménagés en gradins en remplacement des murets abimés et constituent un lieu d'attraction, par leur position et leur ensoleillement. Une assise en bois sera posée sur les premiers gradins pour permettre de se poser et de se détendre.

La sobriété de l'expression architecturale et artistique proposée par l'emploi d'un vocabulaire clair visant l'efficacité par un choix équilibré de matériaux, sélectionnés avant tout pour leurs performances environnementales tout en alliant un caractère esthétique du lieu permet de requalifier les immeubles. Cela permet de briser leur caractère répétitif et l'image négative qu'elle engendre afin d'augmenter l'aspect résidentiel par la personnalisation des immeubles. Le traitement des abords est étudié de manière à réduire la pression automobile et à privilégier les modes de déplacement doux par des cheminements au travers d'espaces verts diversifiés, ce qui contribue à l'amélioration du cadre de vie.

 

Logements plus confortables

Le confort des habitants est amélioré par l'augmentation de la surface habitable des logements existants. La surface des balcons existants est ajoutée au séjour ainsi que la cuisine par la démolition de la cloison séparative, pour constituer un seul et vaste espace de vie. Des nouveaux balcons sur structure indépendante et des espaces de rangement sont aménagés. Après rénovation, les cuisines sont équipées de l'eau chaude. Le caractère passif et très basse énergie améliore considérablement le confort tant d'hiver que d'été et a un impact favorable sur le budget des habitants par l'importante réduction des charges de chauffage, ce qui contribue à augmenter leur pouvoir d'achat et les aide à mieux assumer le paiement des loyers.

 

En savoir encore plus.