Doorzoek volledige site
15 mei 2014 | JANNES ZWAENEPOEL

Le pavillon belge à l'Expo 2015 dévoilé (Patrick Genard & Asociados)

Le pavillon belge utilise jeux de lumière et écrans pour attirer le visiteur. Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Les matériaux de construction sont naturels, facilement recyclables, isolants, modulaires pour être démontés aisément. Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Des éléments en bois forment l'entrée du pavillon. Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Vue latérale du pavillon Illustratie | Patrick Genard & Asociados
A l'arrière du bâtiment, un arbre solaire produit de l'électricité. Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Vue en coupe Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Vue en coupe Illustratie | Patrick Genard & Asociados
L'entrée du pavillon, sous une charpente évoquant une grange Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Les spécialités belges sont présentées aux visiteurs, Schtroumpfs inclus. Illustratie | Patrick Genard & Asociados
La cave, avec ses cultures hydroponiques, aquaponiques, culture d’algues, ... Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Une autre vue de la cave Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Vue de l'atrium Illustratie | Patrick Genard & Asociados
Vue de l'atrium Illustratie | Patrick Genard & Asociados

Nous vous l'annoncions en primeur il y a quelques jours : le projet qui a remporté le concours pour le pavillon belge à l'Expo 2015 à Milan est celui présenté par Patrick Genard & Asociados, en collaboration avec l'architecte Marc Belderbos et l'entrepreneur Besix - Vanhout. L'Expo aura lieu à Milan, en Italie du 1er mai au 31 octobre 2015. Y participeront près de 150 pays et on prévoit qu’elle sera visitée par plus de vingt millions de personnes du monde entier.

Le projet de l'architecte tente de combiner trois thèmes : le thème de l'exposition Milano 2015  Alimenter la planète, l'Énergie pour la vie, la durabilité environnementale / l'innovation technologique, et  l’identité Belge.

La parcelle du pavillon de la délégation belge à Milan, d'une superficie de 2717 m², permet d'accéder à plusieurs espaces. Le rez-de-chaussée (situé à -0.80 m et totalisant 882.5m2), est constitué d’un espace d’exposition et de production (« la cave ») ainsi que de la Réception Vip,  des espaces de services, des locaux techniques, réserves, stockage de cuisine, vestiaires du personnel.

Le rez-de-jardin de 1076.3m2 est constitué d’espaces publics d’exposition avec la ferme, le grand atrium central animé de plusieurs corners, « Food Experience », boutique, bar, corner chocolat, et les pavillons regroupant le bar à bières et à fromages, le restaurant à la carte, la cuisine avec sa vitrine sur l’expo. Les deux étages de respectivement 320 et 190 m² sont dédiés à la partie administrative et business du pavillon, avec les différents bureaux (commissaires, directeur du pavillon, bureau des régions, bureau paysager, logistique et sanitaires), ainsi qu'à une zone VIP avec une salle multifonction de meeting ou de réception, un foyer Vip et des sanitaires. Enfin, une terrasse en toiture de 105 m2 permet d’organiser des réceptions VIP en extérieur.


Objectif séduction

Dès le Decumanus − axe principal de circulation de l’Expo le long duquel s’organisent les différents pavillons − une Piazza multifonctionnelle attirera les visiteurs. Cet espace à l’air libre animé d’un grand écran Led, et aménagée de gradins en bois, permettra d’imaginer une multitude de scénarios de jour ou de nuit. Après avoir franchi l’espace d’accueil  semi-couvert, le visiteur pénètrera dans le grand volume diaphane de la ferme baigné de lumière naturelle et tamisée par une mosaïque d´écrans qui envelopperont littéralement le visiteur. Cette première zone située dans la Ferme a pour objectif de dresser un portrait actuel et séduisant de la Belgique. Le visiteur sera attiré depuis l’extérieur à entrer dans le pavillon, il découvrira, à travers l’espace Food.be « Small Country, Great Food », les principaux produits belges de grande qualité et de renommée mondiale  (le chocolat, la bière,  la pomme de terre…) ainsi que d’autres richesses de notre industrie alimentaire. On trouvera aussi un clin d´œil destiné à la grande majorité des visiteurs italiens en présentant des personnalités belges célèbres d’origine italienne. Une  « rampe du futur » avec des animations lumineuses plongera sous terre, et fera faire au visiteur un bond dans le temps (un marquage au sol accompagne de 2015 à 2050), expliquant les possibles innovations pour l’évolution de la planète : c’est une phase de prise de conscience des enjeux de la planète pour demain. La rampe débouchera dans un sous-sol artificiel, la Cave, qui sera informative et plongera le public dans une ambiance de pénombre. Un escalier de verre, inondé de lumière zénithale, se déploiera, tel l’ADN, en double hélices de plantes, dans le grand espace du dôme géodésique. Le visiteur débouchera alors au cœur du Pavillon, dans l’atrium, un espace fluide aux multiples fonctions intégrées autours du thème de la consommation. C’est l’espace de la jouissance, des saveurs, des odeurs, du goût, de la « convivialité à la belge » qui charmera le public. La consommation de nourriture devient alors partie intégrante de l’Expo avec différents types d’expériences.

Les volumes du pavillon sont aussi différentes allusions à l’architecture agricole ou horticole de la Belgique : Le grand volume de la verrière géodésique se présente comme une référence aux grandes Serres Royales de Laeken, et le premier volume, La Ferme, réinterprète la morphologie traditionnelle de la ferme belge, allongée, avec son toit à deux pans, tandis que les pavillons en bois facettés, aux formes organiques contemporaines réunissent les deux époques.



Avenir durable

Avec son pavillon, la délégation belge veut interpeler le visiteur sur l'avenir de notre planète. Y seront notamment présentés des travaux universitaires et des expériences de production alimentaire alternative comme réponse aux enjeux et questions posés par le thème de l'Expo. Cet espace d’innovation orienté vers le futur sera supervisé et validé par une communauté de scientifiques et experts belges.

Outre la notion de durabilité territoriale qui a guidé la conception initial du projet, le pavillon a suivi des règles essentielles pour la conception d’un bâtiment éco-durable. Le principe trias est utilisé pour la demande d'énergie, l'utilisation de matériel et la consommation d'eau. Cette philosophie se poursuit à tous les niveaux du projet, et donc dans le choix de matériaux de construction, naturels, facilement recyclables, isolants, modulaires pour être démontés aisément et ne pas laisser d’empreinte sur le site (éviter l’usage de béton).

Ainsi le pavillon belge s’inscrit parfaitement dans la ligne de la thématique définie par les organisateurs de l’Expo Milan 2015 : il propose aux visiteurs non seulement d’apprendre, de connaître de nouvelles notions concernant l’alimentation, l’écologie ou la Belgique, mais va plus loin en mettant en œuvre ces notions et en expérimentant les solutions proposées.