Doorzoek volledige site
13 augustus 2014 | PHILIPPE SELKE

Projet Héliport : mixité fonctionnelle au coeur de Bruxelles (JAVA Architects)

Illustratie | JAVA Architects / Photo : Tim Van de Velde
Illustratie | JAVA Architects / Photo : Tim Van de Velde
Illustratie | JAVA Architects / Photo : Tim Van de Velde
Illustratie | JAVA Architects / Photo : Tim Van de Velde
Illustratie | JAVA Architects / Photo : Tim Van de Velde
Illustratie | JAVA Architects / Photo : Tim Van de Velde
Implantation Illustratie | JAVA Architects

Début 2014 a été réceptionné non loin du centre de Bruxelles un complexe composé de 15 habitations collectives, un espace commercial et une salle polyvalente. Grâce à une isolation adaptée et à la mise en place de techniques performantes, il atteint d’excellentes performances énergétiques et est classé « basse énergie ». JAVA Architects a conçu l'ensemble après avoir remporté le concours organisé par la Régie Foncière de Bruxelles.

Le projet dans son contexte

Le projet se trouve au carrefour de plusieurs ruptures d’échelles et d’ambiances : au Sud, la zone des grands ensembles de la Gare du Nord avec son skyline de hauts buildings ; au Nord les maisons de faubourg de la chaussée d’Anvers ; à l’Est la zone industrielle du canal, à l’Ouest la ligne de chemin de fer. Le terrain est délimité par l’Avenue de l’Héliport au Sud-Est, la Chaussée d’Anvers au Nord-Ouest et fermé par le centre sportif Pôle Nord au Sud. Le bâtiment est implanté contre la limite latérale mitoyenne formée par le centre sportif, et longe les limites de la parcelle délimitée par les deux chaussées pour fermer l’ilot. Le gabarit de la façade se raccorde de façon naturelle au bâtiment mitoyen grâce aux découpes prévues dans le volume pour s’aligner avec les niveaux de corniches existantes. De grandes ouvertures dans les façades permettent des vues sur la végétation en intérieur d’ilot et sur le skyline du Quartier Nord. Le projet développe une architecture résolument contemporaine, tout en respectant les caractéristiques architecturales présentes dans le quartier : façades en briques, couleurs adaptées aux bâtiments voisins.

 

Projet mixte avec vues

Le bâtiment offre une mixité fonctionnelle grâce au regroupement de plusieurs entités :

  • 15 logements de tailles différentes permettant une diversité de locataires (1 studio, 4 T1, 3 T2, 6 T3, 1 T4). Les différents types ont été étudiés en fonction de la demande de logement actuelle constatée par la Régie Foncière.
  • un local commercial sur le carrefour comme point phare d’implantation du projet dans son environnement.
  • un annexe au centre sportif  “Pôle Nord” : un petit jardin est aménagé comme sas extérieur de rencontres et pour maintenir la sortie de secours existante.

Afin de préserver l’intimité entre les deux ailes qui se font face, une différence d’un demi niveau a été créée pour éviter les vis-à-vis. Le parking bénéficie ainsi de lumière naturelle. Les espaces communs sont lumineux et aérés. Le parking est semi enterré pour pouvoir bénéficier d’un éclairage et d’une ventilation naturelle. Le projet traite la plupart des cages d’escaliers comme la transition entre l’espace public et l’espace privé. Grâce à leur aménagement avec double hauteur, mezzanine, éclairage naturel important, les “cages” d’escaliers sont plutôt considérées comme des lieux communs intermédiaires, agréables, propices aux contacts sociaux et aux échanges entre voisins.

Le bâtiment, grâce à ses quatre étages et à sa forte densité, accroît les opportunités d’échanges. Cette densité permet également un contrôle social essentiel pour les habitants du quartier. Pour obtenir un maximum d’air et de lumière dans chaque appartement, le cœur de la parcelle se compose de jardins intérieurs que se partagent les différentes habitations du rez-de-chaussée. Tous les appartements ont ainsi une « vue sur jardin » et une « vue sur rue ». Cet agencement permet à la plupart des séjours d’être traversants, garantissant ainsi une qualité lumineuse optimale dans les espaces de vie. Pour bénéficier d’un maximum d’ensoleillement, toutes les terrasses sont orientées au Sud. Les deux grandes ouvertures en façade sont hautes de deux étages pour garantir suffisamment d’espace et de lumière aux habitations qui les entourent.

 

Bâtiment basse énergie

L’objectif final est un coefficient d’isolation thermique global K28 et un besoin de chaleur de chauffage de maximum 60 kWh/an.m2. Les calculs des besoins en énergie ont été réalisés à l’aide du logiciel de calcul PHPP édité par la plate-forme «maison passive» permettant de simuler les paramètres de la physique du bâtiment. L’impact environnemental des matériaux a été analysé et a mené à l’utilisation de panneaux de laine minérale pour l’isolation des façades et de cellulose pour les sols et la toiture. Les travaux comprennent la mise en place d’un système de ventilation double flux et une étanchéité à l’air performante. L’inertie est assurée par une construction lourde en béton et des blocs silico-calcaire. 43m2 de panneaux solaires produisent l’eau chaude sanitaire, une chaudière gaz à condensation est prévue commune aux appartements. Les toitures sont aménagées en toitures vertes extensives.