Doorzoek volledige site
20 april 2017 | PHILIPPE SELKE

Une fabrique de cigarettes réaffectée en antenne administrative

Illustratie | Studio fiftyfifty
Illustratie | Studio fiftyfifty
Illustratie | Studio fiftyfifty
Illustratie | Studio fiftyfifty
Illustratie | Studio fiftyfifty
Illustratie | Studio fiftyfifty

Le bâtiment est situé à Molenbeek-Saint-Jean, commune multiculturelle et dense située dans la partie nord de Bruxelles. La demande du concours consistait à transformer un site industriel en une antenne administrative locale comprenant une salle d'attente, 12 comptoirs et des bureaux d'administration. Un défi relevé par un trio de concepteurs en association momentanée : LD2 architecture, MAMOUT architectes et Stéphanie Willocx, architecte.

 

Le bâtiment existant faisait autrefois partie d'un large complexe de production de cigarettes, qui fut en grande partie démoli au cours des dernières décennies. Il reste aujourd'hui deux volumes le long de la rue Charles Malis. Chacun de ces deux volumes a une structure spécifique en béton et une identité spatiale qui lui est propre. Cependant, ils sont reliés ensemble par une façade avant décorative en briques ornementales et en pierre bleue.

Il s'agissait de conserver le caractère flexible du bâtiment existant. Réussir à maintenir la structure existante en béton tout en améliorant les façades et les techniques du bâtiment en vue d’atteindre des performances énergétiques élevées et d’offrir un bien-être pour les visiteurs et les employés.

 

Organisation d'une grande clarté

La proposition tire profit de la situation existante en insérant le programme dans une disposition fluide et logique dans la structure existante, sans l’altérer. Le volume en forme de halle devient la nouvelle entrée publique, rendant sa fonction publique évidente depuis la rue grâce à sa spatialité originale, tandis que le volume horizontal, plus rationnel, accueille les guichets et les bureaux sur deux niveaux.

La salle d'attente est conçue comme l'extension de la rue, un espace intermédiaire vécu comme la prolongation de la ville. Les guichets sont organisés de manière répétitive, alignés avec les poutres en béton du plafond. L’organisation du projet est extrêmement clair, tant pour les visiteurs que pour les employés.

 

Matériaux de réemploi et durabilité

Le luminaires des guichets et des bureaux sont des luminaires de réemploi provenant de chez ROTOR. Les pavés de la salle d’attente sont des pavés bruxellois de récupération resciés. Les bétons existants ont été réparés et consolidés par REBETON en sous-traitance. Les bardages bois et guichets sont en multiplex bouleau.

Les matériaux utilisés sont durables (béton, pavés, bois, …). Le bâtiment est ultra isolé, avec double flux et night cooling pour atteindre le critère basse énergie. La toiture plate est en vinyl gris clair pour éviter les surchauffes et est partiellement recouverte d’une toiture verte extensive. Le jardin arrière contemplatif est planté d’un semi « pré fleuri » local, et de 3 bouleaux d’essence locale également.