Doorzoek volledige site
13 maart 2015

Exposition dans le Limbourg : La Grande Guerre en 44 casques en béton

Exposition dans le Limbourg : La Grande Guerre en 44 casques en béton

Le champ de casques bien rangés constitue le point de mire de l'exposition ‘Kleine Verhalen in een  Groote Oorlog’ (Petites histoires dans une Grande Guerre).  En 2014, le projet, réalisé par LensAss architecten et le fabricant Ebema,  a été nominé dans la catégorie Small Scale Precast des FEBE Elements.

2014 fut l’année des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, mais ce n’est pas pour autant qu’en 2015 toute l’attention sur ce fait historique des plus marquants est retombée. La province du Limbourg a mis sur pieds cette remarquable exposition pour revenir sur l’histoire de la région durant la première guerre mondiale. Les 44 casques allemands, autant qu’il y a de communes au Limbourg, racontent chacun leur propre histoire, une par commune. Via un QR-code, qui se trouve sur le casque, le visiteur peut lire l’histoire de chaque commune.

La taille des 44 casques, qui symbolisent l’occupation du Limbourg par l’armée allemande, est impressionnante : une envergure d’1,5 mètre, 1 mètre de haut pour 2 tonnes !

L’architecte Bart Lens, concepteur des casques : « Ces casques symbolisent les longues et douloureuses années de l’occupation allemande. Ils font référence aux casques en acier portés par les soldats allemands lors de l’invasion de la Belgique.  Certains passants ont été choqués, mais nous voulions montrer cette menace ».

Ebema, le fabricant : « Pour ce projet nous avons dû repousser nos limites techniques. En raison de la taille des casques, tout devait se dérouler rapidement et efficacement. Dans le domaine de la mise en forme, la réalisation des moules dans lesquels les casques ont été fabriqués a également été un défi. »

Pour la fabrication des moules, Ebema s’est fait aider par Nedcam, une société spécialisée dans la fabrication de moules courbes 3D complexes basés sur des techniques de la construction navale et de l'industrie des composites. Un moule-mère positif en polystyrène, fini avec un revêtement dur, a d’abord été créé. Sur base de ce moule, Ebema a réalisé le moule définitif, en appliquant d'abord une couche de finition, qui a ensuite été encapsulée par une couche de 1,5 cm de polystyrène épais. Cet ensemble a été intégré dans un moule en acier renforcé et bétonné, et pour fournir le béton a  été coulé dans ce moule.

Un éclairage LED’s, alimenté par une batterie via des panneaux solaires, est installé sous la face avant du casque, ce qui permet d’éclairer les casques la nuit. L’éclairage LEDs, la batterie et les panneaux solaires ont été coulés dans le béton.

L’exposition comporte également une blackbox, une grande boite noire transformée en cinéma. Un film dans lequel trois acteurs limbourgeois de renom racontent des petites histoires de la Grande Guerre (kleine verhalen uit een Groot Oorlog) y est diffusé en continu. Le film est basé sur des faits réels et contient des documents d'archives uniques.

Début juin 2015, les casques qui auront été décorés différemment par chacune des communes, seront à nouveau rassemblés. Ils rejoindront alors leur lieu de repos final dans la province du Limbourg. Igor Philtjens, député de la culture de la province de Limbourg : "Je rêve d'un endroit où il y aurait assez d'espace pour y mettre des bancs, pour en faire un véritable endroit de réflexion. De cette manière les casques seront un souvenir éternel du message de paix dont est porteur la province ".

 

Pratique

Les casques étaient exposés jusqu'au 20 Février sur la place Colonel Dusart à Hasselt. Entre temps les casques resteront individuellement dans les 44 communes limbourgeoises. Du 8 mai au 7 Juin, vous pourrez les voir à Bokrijk et à Leopoldsburg. Enfin, ils prendront le chemin de leur destination finale.

 

Note : cet article est paru précédemment dans la revue BETON de la FEBE

GERELATEERDE DOSSIERS