Doorzoek volledige site
23 januari 2019 | PHILIPPE SELKE

Voici les lauréats de l’appel à projets be.exemplary 3

Reconversion à Schaerbeek d’une ancienne ambassade en habitat groupé intergénérationnel (Architectes: TWYCE Architects)
Projet Finstraat : Réhabilitation à Molenbeek-Saint-Jean, dans un quartier proche du canal, d’une construction industrielle existante en logements « collectifs et diversifiés » (Architecte : Arian Schelstraete)
Projet Jaspar : transformation à Saint-Gilles, à proximité de la petite ceinture, de chambres de bonnes en un logement 3 chambres (Architecte : Guillaume Sokal)
Projet Mutsaard : réalisation à Laeken d’un complexe scolaire néerlandophone (Architectes: Low architecten bvba)
Projet Optima : construction à Schaerbeek d’une école néerlandophone et extension d’une école francophone (Architectes: AM Java Architecten / Geurst & Schultz)
Projet Grande Halle : construction à Molenbeek-Saint-Jean, en bordure du canal, d’une nouvelle crèche francophone (Architectes : AM Zampone – L’escaut)
Projet Recypark : construction à Anderlecht en bordure du canal, d’un ensemble Recypark avec espace public juxtaposé (Architectes: 51N4E)
Projet ABC : extension de l’infrastructure de l’association artistique Art Basics for Children située à Schaerbeek (Architecte : HUB)
Projet Vignette : construction à Auderghem d’une maison unifamiliale avec « atelier » flexible et évolutif (Architecte : Karbon architecture & urbanisme)

En avril dernier, le gouvernement bruxellois lançait la troisième édition de be.exemplary, l'appel à projets de construction et de rénovation exemplaires en termes de développement urbain durable. L’objectif de l’édition 2018 était de favoriser notamment la participation des particuliers. Au regard des candidatures rentrées au 30 juin, l’objectif a été atteint. En effet, l’édition 2018 est un succès avec un total de 30 projets candidats au lieu de 25 l’année précédente, avec 10 projets dans la catégorie « petits projets ». 9 lauréats ont été désignés, dont 4 de particuliers !

 

be.exemplary a pour ambition de stimuler les projets apportant une réponse à 4 défis :

  • Promouvoir une architecture et un urbanisme de qualité
  • Encourager des projets à portée sociale
  • Relever les défis environnementaux
  • Inscrire le projet dans un cycle d’économie circulaire

 

Désignation des lauréats

be.exemplary a pour but de récompenser les projets exemplaires et innovants. Tous les lauréats ont été évalués par le jury en fonction de l’attention qu’ils apportent aux différents défis et de la cohérence du projet dans ces choix. L’important est d’explorer, d’innover même si la performance maximale n’est pas possible dans chacun des domaines.

Le jury d’experts composé du maître architecte, d’un représentant de Bruxelles Urbanisme et Patrimoine, d’un représentant de Bruxelles Environnement et de 4 experts externes a désigné les projets lauréats. Les projets sélectionnés mettent à l’honneur la simplicité, la qualité architecturale et l’intelligence humaine et visent l’exemplarité/ l’innovation au travers des 4 défis et une approche transversale.

 

4 lauréats dans la Catégorie 1 (petits projets)

Projet Vignette : construction à Auderghem, dans un quartier animé d’une dynamique participative (véritable ilot dans la ville), d’une maison unifamiliale avec « atelier » flexible et évolutif

Ce projet de 213 m2 a été jugé excellent en raison de sa recherche d'invention et d'intelligence architecturale. Projet à la structure poteaux/poutres et à l’isolation et résistance mécanique en ballots de paille, l’architecture y est très dessinée et le soin dans la mise en œuvre de la matière rend, entre autres, le grain de la façade subtil et inscrit le projet dans la continuité de la rue. Le patio amène un apport naturel. L’aménagement du jardin, en séquençage paysager, intègre de manière judicieuse le cycle de l’eau et les espèces.

Le projet apporte une réponse cohérente et très engagée dans ce quartier à la dynamique participative notamment à travers un chantier qui sera pédagogique et ouvert. L’atelier flexible et évolutif  « connecté » à l’espace public est également une belle initiative.

Architecte : Karbon architecture & urbanisme

Projet Finstraat : réhabilitation à Molenbeek-Saint-Jean, dans un quartier proche du canal, d’une construction industrielle existante en logements « collectifs et diversifiés »

Projet de 668m2 réhabilitant une construction industrielle existante en valorisant les lieux pour les rendre habitables. Le langage architectonique est subtil et s'inscrit dans l'esprit du bâtiment d'origine. Le projet a une bonne approche environnementale et se démarque également par l’économie de matière dont il fait preuve dans sa conception. Projet tout en finesse qui en plus de logements collectifs et diversifiés, propose des espaces partagés et une connexion  à un jardin urbain. La dimension sociale du projet est très forte et les dialogues constructifs avec les acteurs du monde associatif ont permis à l’asbl « la rue » d’y avoir, contre un faible loyer, un local de quartier. Le projet développe largement  une économie du partage et propose de nouveaux modes d’habitat tout en respectant le patrimoine bâti.

Architecte : Arian Schelstraete

Projet Jaspar : transformation à Saint-Gilles, à proximité de la petite ceinture, de chambres de bonnes en un logement 3 chambres

Ce projet de 198 m2 consiste en la démolition complète d’un volume sous toiture et la reconstruction de deux étages complets. Il est exemplaire d’une reconversion de chambres de bonne à l’abandon en logement confortable. L'aménagement architectural de lieux si exigus fait preuve d'une belle inventivité et l’approche environnementale présente un bon potentiel malgré les contraintes liées à la situation. Le projet a été retenu pour son approche exemplaire globale et reproductible et sa réponse à la densité urbaine.  

Architecte : Guillaume Sokal

Projet ABC : extension de l’infrastructure de l’association artistique Art Basics for Children située à Schaerbeek

L’asbl privée ABC, association située à la frontière de l’art et de l’éducation, améliore son infrastructure existante par la construction d’un volume de 300 m2 comprenant 4 espaces polyvalents. Laboratoire pour des expériences esthétiques, pour le développement de la créativité et la sensibilisation artistique, le projet propose des espaces conviviaux pour l’association ABC convaincante par son ambition d’un projet social éducatif durable par le biais d’une vision culturelle.

Enthousiasmant dès son origine en 2008, le projet est pensé sur du long terme et phasé intelligemment. Les choix constructifs sont simples et évidents au bénéfice d’une clarté architectonique. L’approche environnementale est relativement bien développée et l’approche intégrale et intégrée du cycle de l’eau exemplaire.

Architecte : HUB

 

5 lauréats dans la Catégorie 2 (projets n'entrant pas dans les conditions de la catégorie 1)

Projet Grande Halle : construction à Molenbeek-Saint-Jean, en bordure du canal, d’une nouvelle crèche francophone de 1642 m2 pour 72 enfants

Le projet s’inscrit dans un ensemble de projets variés (démolition/reconstruction de bâtiments en intérieur d’ilot) fédérés par la création d’un nouvel espace public et visant à revitaliser un quartier de la zone canal. Le projet est intéressant à de nombreux égards : le concept de base est de mener une réflexion globale sur tous les aspects du bien-être et de concilier ce dernier avec des performances énergétiques et environnementales. Le projet présente également une réflexion très aboutie quant à la réversibilité des usages.  Il établit un lien très fort avec le contexte existant tant du point de vue de l’orientation, de la végétation que de l’environnement social.

La prise en compte des projets alentours, qui participeront à la mixité et à la cohésion sociale, est judicieuse. L'ambition sociale du projet est forte au travers de l’implication des jeunes du quartier (implication dans le chantier via clauses sociales, participation à des activités créatives, …). L’aspect exemplaire du projet est présent notamment dans l’attention apportée à la gestion et la maintenance du projet, au travers entre autres de la rédaction d’un manuel de gestion et d’entretien et la tenue de nombreuses séances d’information. Pour terminer, le projet a pour ambition d’être un tremplin d’amélioration à l'échelle du quartier.

Architectes : AM ZamponeL’escaut / Maître d’ouvrage : Commune de Molenbeek-Saint-Jean

Projet Optima : construction à Schaerbeek d’une école néerlandophone et extension d’une école francophone le tout réparti sur 4.467 m2

L’objectif du projet Optima est de répondre à la demande de places scolaires en rassemblant et en regroupant. Le projet consiste en l’agrandissement de l’école francophone existante et la construction d’un réfectoire, d’une salle de psychomotricité, d’une salle omnisport partagée et d’une nouvelle école néerlandophone. Au total, le projet pourra accueillir 454 élèves. Le projet se distingue par sa très belle intégration à la situation existante en maîtrisant judicieusement une grande complexité programmatique, un bon rapport préservation/démolition et une bonne densification du site tout en permettant la valorisation des vides par un jeu de démolition/reconstruction. Le projet est attentif à l'ensoleillement des classes, il prévoit la mise en place d’un potager éducatif sur le toit et d’une cuisine pédagogique.

L’exemplarité découle dans le cas présent non seulement d’une multitude de choix par rapport au site et a des dispositifs permettant aux enfants de faire l’expérience des cycles saisonniers mais également de la qualité même du programme qui met en partage 2 régimes linguistiques différents. L’attention accordée à la relation entre les différents programmes se retrouve également dans la relation du projet au quartier. Enfin, le chantier est vu comme une expérience pédagogique d’un point de vue didactique.

Architectes: AM Java Architecten / Geurst & Schultz / Maître d’ouvrage : Commune de Schaerbeek

Projet Mutsaard : réalisation à Laeken d’un complexe scolaire néerlandophone de 10.821 m2

Le projet vise à construire un complexe scolaire néerlandophone comprenant une garderie pour 72 enfants, une école primaire pour 456 étudiants, une école secondaire pour 288 étudiants et 2 salles de sports de 780 m2 chacune. Malgré la relative « sévérité » de sa forme architecturale, Mutsaard a été retenu par le jury car le projet est compact tout en proposant une répartition des fonctions intelligente au regard d’une grande mixité programmatique et d’un partage de fonctions avec le quartier.  La flexibilité des solutions spatiales est pensée à différentes échelles, les espaces extérieurs sont bien valorisés et permettent un enseignement en extérieur.

Le projet prête une attention particulière à la gestion du bâtiment et à ses consommations énergétiques et prévoit également de sensibiliser le jeune public à l’économie des ressources. A noter également l’importance accordée au  confort acoustique et la gestion du chantier et des déchets dans une optique BREEAM.

Architectes: Low architecten bvba / Maître d’ouvrage : Ville de Bruxelles

Projet Ambassade: Reconversion à Schaerbeek d’une ancienne ambassade en habitat groupé intergénérationnel de 2683 m2

Le projet Ambassade préconise la démolition de 2 des 5 bâtiments afin d’assainir l’intérieur d’îlot et de transformer les 3 bâtiments restants en 18 logements. Ce faisant, un environnement moins dense et plus agréable à habiter est à disposition de ce projet d’habitat intergénérationnel. Le projet est basé sur une volonté de cohésion sociale, pas seulement interne au projet mais ouverte au quartier. Les fonctions communes sont multiples: jardin, potager en toiture, espace vélo, poubelle, atelier, salle polyvalente, etc…. avec une forte adaptabilité et flexibilité. Les entrepreneurs choisis pour réaliser les travaux doivent s’engager à employer du personnel de proximité et relativement local. Le choix d'entreprises d’économie sociale dans les métiers du bâtiment sera également fait.

Ce projet porté par des convaincus est très abouti en terme d’économie circulaire : pour exemple parmi d’autres, l’inventaire des matériaux et éléments présents sur site réalisé avec Rotor, pour s’interroger sur leur réemploi dans le projet ou un autre. L’initiative est portée par une société non promotrice, le projet est exemplaire dans son processus participatif de formalisation et de gestion garantissant une meilleure appropriation, un respect des lieux et une forte identification.

Architectes: TWYCE Architects / Maître d’ouvrage : Habitat groupé Ambassade

Projet Recypark : construction à Anderlecht en bordure du canal, d’un ensemble Recypark avec espace public juxtaposé (comprenant entre autre un skate-park) couvert sur 2.165 m2

Le projet consiste en la construction d’un parc à conteneurs juxtaposé à un skate-park et à un espace vert. La juxtaposition des deux fonctions a pour but de stimuler une prise de conscience écologique. La portée sociale du projet est très forte et sa mixité intrinsèque. Le défi économie circulaire est particulièrement bien appréhendé, notamment au travers du réemploi de matériaux. Notons également la présence de panneaux solaires photovoltaïques sur tout le toit. Recypark prévoit aussi l’embauche d’agents locaux. Le projet a séduit le jury par son mix intéressant entre une fonction presqu’industrielle et une fonction récréative. En juxtaposant au Recypark un espace public composé d’un skate-park et d’un espace vert, le projet propose un espace tampon judicieux entre un programme plus ou moins industriel pouvant apporter certaines nuisances et une zone résidentielle.

Architectes: 51N4E / Maître d’ouvrage : Bruxelles Propreté

 

Mise en œuvre

Au total, un budget de 2, 2 millions d’euros sera distribué aux maîtres d’ouvrages et concepteurs des projets sélectionnés. Les subsides seront libérés au fur et à mesure de l’évolution du dossier, en 2 tranches pour les maîtres d’ouvrage et en 3 pour les concepteurs. Les concepteurs touchent effectivement une première tranche dès la notification des sélections. Les tranches suivantes sont versées aux maîtres d’ouvrage et concepteurs à l’obtention du Permis d’urbanisme et à la fin du chantier. 

Dans la suite logique du succès de l’édition 2018, be.exemplary lancera un nouvel appel à projets en 2019. Les projets devront être rentrés courant  juin 2019. Une séance d’information à ce sujet est prévue en avril prochain.