Doorzoek volledige site
24 januari 2019

Belgian Building Awards : les nominés dans la catégorie New way of living

Illustratie | DENC!-STUDIO + BLAF
Illustratie | awg architecten
Illustratie | awg architecten
Illustratie | Havana / Filip Dujardin
Illustratie | Havana / Filip Dujardin
Illustratie | dmvA architecten
Illustratie | dmvA architecten
Illustratie | DENC!-STUDIO + BLAF
Illustratie | lava architecten
Illustratie | lava architecten

14 bureaux d'architectes ont encore une chance de remporter l'un des trois Belgian Building Awards qui seront décernés le 21 février prochain lors de la journée d'ouverture du salon Batibouw. La liste de tous les nominés a été dévoilée la semaine dernière. Zoom sur les projets nominés dans la catégorie New way of living.

Plus de 80 projets avaient été soumis pour les différentes catégories des Belgian Building Awards. Le jury, composé de 9 spécialistes, a ramené cette impressionnante liste à 14 projets, dans trois catégories : New way of working, New way of living en Rookie of the year. Et comme l'an dernier, le jury décernera également un Pioneer Award.

La catégorie la plus populaire a été sans conteste celle des projets New way of living. Plus que jamais, il est nécessaire d'utiliser de façon efficace et réfléchie l'espace disponible et cela demande une nouvelle façon de concevoir et de développer les projets. Batibouw participe à cette réflexion en faisant du New way of living l'un de ses principaux thèmes et en proposant cette année ce nouveau prix dans son concours. Le jury a reçu 40 propositions qui démontraient avec bonheur comment il était désormais possible de gérer l'espace de manière différente et plus durable. Le jury a sélectionné 5 projets dans cette catégorie.


Wetteren aan de Schelde – awg architecten

Avec ce projet mixte d'appartements et de bureaux (avec un espace prévu pour de l’Horeca et du secteur tertiaire au rez-de-chaussée), le bureau d’architectes awg souhaitait tisser un lien entre Wetteren et le hameau d’Overschelde tout proche. Le projet rejoignait aussi la nouvelle passerelle cycliste au-dessus de l’Escaut. Résultat : une nouvelle silhouette est apparue dans la ville, donnant à Wetteren une identité urbaine forte. Ce projet a pour objectif d’amener/de ramener une certaine qualité de vie au centre-ville. Ce haut immeuble offre des vues latérales sur le parc Schelde-Landschap. Le regard est attiré par les volumes de construction en maçonnerie rouge et par les pavés en terre cuite rouge utilisés pour renforcer les cours intérieures. awg a accordé une attention toute particulière à l’utilisation durable de l’espace et à la densification. Les relations optimales avec l'environnement et les espaces extérieurs figuraient également en bonne place sur la liste des priorités. Et tout cela s’inscrivait dans une perspective à long terme : un développement urbain et une conception architecturale clairement tournés vers le futur. La conception robuste et intemporelle ainsi que la structure claire du bâtiment en sont de bons exemples.

 

Cohousing De Schilders – Havana

Il existe de plus en plus de projets de cohabitation mais, pour ce nouveau projet destiné à huit familles, Havana a choisi une approche particulière. On critique parfois la cohabitation, qui ne serait qu’un habitat en lotissement déguisé. Il est vrai que les projets habituels prennent beaucoup de place et que les nobles objectifs de départ accouchent parfois d’une « communauté fermée » à la place d’un modèle de logement social. Havana a donc opté pour une cohabitation verticale et non horizontale : la conception utilise intelligemment l’espace disponible. Au rez-de-chaussée, on trouve des « espaces d'échanges », des pièces qui peuvent être « annexées » par les espaces collectifs destinés aux résidents, ou qui peuvent être non utilisées, voire fermées pour un autre usage externe. Les fonctions sont partagées au maximum : les espaces de rangement, ceux pour la lessive, l’installation de chauffage et le groupe de ventilation sont collectifs. De plus, certains espaces ne sont pas uniquement réservés aux résidents, mais sont également partagés avec la rue et le quartier. De Schilders offre également des espaces de vie particulièrement compacts (58 m² pour un logement avec 2 chambres à coucher), sans pour autant sacrifier la qualité de vie.


Site Apostolinnen – dmvA

dmvA a fait du site d’un ancien cloître de Malines un tout nouveau projet, partagé entre nouveaux bâtiments, rénovation et restauration. Les architectes ont fait le pari de conjuguer au mieux l’ancien et le nouveau. Une attention toute particulière a été portée à l’histoire du lieu en réintégrant dans le projet des petites rues ayant disparu au Moyen Age. De nombreux bâtiments existants ont été restaurés avec respect. La Somerhuys, qui datait du 17e siècle, a été restaurée, rénovée et transformée en maison privée. La Pakhuis (18e siècle), élément de base du cloître des Apostolines, a été transformée en 8 studios pour étudiants. Cet extraordinaire projet contribue ainsi à la réhabilitation du tissu urbain historique. En outre, dmvA a également conçu un nouveau bâtiment, qui sert de catalyseur pour l’ensemble du site car il offre une nouvelle circulation et un nouvel accès. Un point de départ central de ce projet était la « qualité de vie en ville ». Ce développement à petite échelle dans le centre-ville, avec une architecture à taille humaine, apporte une diversité de modes de vie. Les espaces extérieurs et les ruelles sont semi-publics et tiennent compte de l'esprit du lieu.

 

Cohousing Waasland - DENC!-STUDIO + BLAF

En cohabitation, il est important d’assurer un bon équilibre entre individualité et collectivité. Il en va de même dans ce nouveau projet de cohabitation à Sint-Niklaas. DENC! -STUDIO et BLAF y ont combiné les avantages de maisons privées entièrement équipées avec le partage des installations communautaires. Dans le but, notamment, de réduire leur empreinte spatiale et écologique, les bâtiments ont été conçus pour être extrêmement compacts. DENC! STUDIO et BLAF sont conscients que, dans le paysage flamand actuel, il est nécessaire de trouver de nouvelles formes de construction durables. Ce projet de cohabitation s'inscrit dans le cadre de l'extension verte et durable du quartier Clément, avec un parc de 4 ha et un peu plus de 400 maisons écoénergétiques. DENC! -STUDIO et BLAF ont fortement insisté sur le caractère reconnaissable du lieu dans son ensemble. Toutes les façades de tous les volumes sont entourées de bois thermiquement pérennisé, présentant partout les mêmes détails. Mais en parallèle, grâce à un processus participatif, les résidents ont eu la possibilité de personnaliser leur maison à leur goût, dans le respect des matériaux et des couleurs disponibles. Résultat ; l'intérieur de chaque maison est différent mais également, par exemple, la taille des fenêtres ou la composition des ouvertures de la façade. Une grande diversité de types de logements a ainsi été créée : il n’y a pas deux maisons semblables sur le site.

 

Huize Walden – LAVA Architecten

L'extension de l’institution de soins ‘Huize Walden’ ne s’annonçait pas banale puisque le bâtiment était composée au rez-de-chaussée de studios pour personnes ayant un handicap physique grave et, à l’étage, d’appartements intégrés pour les aidants et leur famille. Ce concept particulier permet aux familles de rester unies après qu’un de leurs membres a subi un grave traumatisme. LAVA Architecten a fortement mis l’accent sur la nature : un étang a été ajouté au domaine et les nombreuses terrasses permettent un lien optimal avec les forêts entourant le site. Afin de promouvoir l'intégration dans l'environnement, le projet a été entièrement exécuté avec un bardage de façade en bois. Le résultat offre un maximum d'intimité aux résidents, mais l’aspect ‘soins’ est également devenu plus visible : les couloirs, extra larges, sont devenus des lieux de vie très transparents et des espaces vides facilitent les contacts avec les aidants et les soignants. Le cabinet de kinésithérapie est immédiatement visible depuis l'entrée et depuis la terrasse de la salle à manger. Cette vision innovante a été récompensée en 2015 par le prix IC2 et le gouvernement flamand a intégré Huize Walden dans sa liste des 28 projets pilotes d’habitat expérimental.

 

A propos des Belgian Building Awards

Le jury des Belgian Building Awards était composé de 9 architectes, journalistes spécialisés et critiques d’architecture : Rita Agneessens (Linklab), Laure Bertrand (LRarchitectes), Eric Cloes (Je Vais Construire & Rénover), Marc Dubois (critique d’architecture), Lionel Lhoir (Focus Archi), Rik Neven (architectura.be), Philippe Selke (architectura.be), Arnaud Tandt (NAV et Febelcem) et Marnik Dehaen (avec un rôle d’observateur au nom de l’Ordre des Architectes).

Les Belgian Building Awards sont une initiative de Batibouw, qui fait appel au Bureau Palindroom et à architectura.be pour l’organisation pratique de ce concours. L’Ordre des Architectes et le magazine Je Vais Construire & Rénover (Sanoma) apportent également leur collaboration active.