Doorzoek volledige site
17 maart 2020 | FILIP VAN DER ELST

« Faites de la restauration un sport d’équipe »

Les participants à notre table ronde consacrée à la restauration et au patrimoine ont partagé de nombreuses et intéressantes idées, et ont évoqué des pierres d’achoppement possibles. Avant de les laisser vaquer à leurs occupations professionnelles, nous leur avons demandé de citer un exemple de restauration réussie et de donner leurs bons conseils pour une bonne restauration.

 

Frédéric Dekeuleneer (ActiNa – Galtane) cite l’utilisation de ses produits naturels dans la mise en peinture de la galerie commerçante bruxelloise le Passage du Nord.

Bart Biermans (HUB Architects) évoque le projet Predikheren à Malines « qui prouve que chaque monument nécessite une approche très spécifique. Ici, nous avons choisi d’accepter les nombreux événements et les strates temporelles qui avaient influencé le bâtiment. Nous n’avons délibérément pas cherché à retrouver le caractère originel du bâtiment. »

Ruben Braeken (B+ Architecten) parle de la restauration d’une église à Oostham. « C’est un parfait exemple d’une bonne restauration technique. Nous avons dû chercher pendant longtemps pour trouver la méthode de travail correcte afin de restaurer le grès, dont les stocks sont très limités. »

Wout Somers (DoesItHertz) repense avec fierté à la transformation du réputé cinéma Roma en salle de concert, à Borgerhout. « De nombreux ajustements ont été nécessaires sur les murs, mais ils ne sont pas visibles. Personne n’a réalisé que nous avions épaissi les murs. Le caractère de la salle emblématique est resté intact. »

Inge Debacker (Agence Flamande pour le Patrimoine immobilier) met en avant la restauration d’un presbytère à Meuzegem. « Ce dossier était resté en attente pendant de nombreuses années et c’est la mise en place d’un nouveau conseil communal qui l’a titré de l’oubli. C’était une superbe collaboration entre plusieurs acteurs qui voulaient tous sauvegarder le bâtiment. »

D’autres restaurations, par contre sont plutôt ratées… Isolde Verhulst (PERSPECTIV architecten) cite l’exemple de la Maagdentoren à Zichem. « Toutes les parties prenantes au projet étaient compétentes, et pourtant le résultat n’est pas ce qu’il aurait dû être… »

Bart Biermans (HUB Architects) évoque la rénovation de tours de logements sociaux à Anvers. « Il s’agissait de tours fantastiques, conçues dans un style brutaliste et ornées de sculptures particulières. En raison de la réglementation PEB, ces tours ont été complètement déshabillées. Aujourd’hui, ce sont des tours lisses, totalement inintéressantes, et dépouillées de leurs qualités originelles. »

Le bon conseil

Yves Vanhellemont (CSTC) : « Prenez contact avec des experts, par exemple des institutions telles que le CSTC ou l’IRPA (Institut Royal du Patrimoine Artistique), des universités ou des bureaux d’études spécialisés, et faites-le bien à temps. Une bonne recherche prend souvent beaucoup de temps. » 

Isolde Verhulst (PERSPECTIV architecten) : « Il est important de laisser les différents membres de l'équipe - bureaux d'études, architectes… - travailler ensemble dès le début d'un dossier de restauration et certainement dans le cas d’un dossier de réaffectation. Les projets ayant une bonne préparation sont plus susceptibles de réussir, dans tous les domaines, que ce soit pour le patrimoine, l’acceptation sociale et la réaffectation elle-même . »

Ruben Braeken (B+ Architecten) : « Nous devons non seulement regarder le présent, mais aussi nous tourner vers l’avenir. Des notions telles que la réversibilité et la flexibilité sont donc très importantes. »

Eddy De Baets (Ingenium) : « Discutez-en avec les différents acteurs, dans une écoute mutuelle. C’est ce qui vous donnera la meilleure solution à la fin du processus. »

Wout Somers (DoesItHertz) : « Les archtectes ne peuvent pas être au courant de tout. C’est pourquoi je leur conseille d’intégrer dans leur équipe quelqu’un qui travaille spécifiquement sur une technique en particulier, l’acoustique par exemple. » 

Bart Biermans (HUB Architects) : « Prenez le temps nécessaire. Un bon projet de restauration est plus complexe et dure plus longtemps. »

Philippe Lemineur (Origin Architecture & Engineering) : « Mettez en place une bonne équipe, prête à faire des compromis et vous arriverez à relever le défi. »

Jan De Busser (Renotec) : « Faites de la restauration un sport d’équipe. Tenez compte de toutes les parties prenantes, y compris des maîtres d’ouvrage. »

Yannick Leroi (Lerobel) : « Travaillez avec des professionnels qui ont fait de ce domaine si particulier leur métier. »   

Linda Temmink (IPARC) : « Faites appel à temps au conseil de spécialistes. Très souvent, on nous intègre dans le processus lorsque la conception est prête. Pourtant, certains problèmes pourraient être résolus bien avant. »

Paul Penners (Kloeckner Metals) : « Choisissez un bouwteam bien équilibré, qui vous permettra d’aller beaucoup plus loin que si vous êtes seul à la manœuvre. »

 

GERELATEERDE DOSSIERS