Doorzoek volledige site
01 september 2020

STO et Okay s'unissent pour proposer des façades qui purifient l'air

Illustratie | Sto
Illustratie | Sto
Illustratie | Sto
Illustratie | Sto

En 2018, Colruyt Group a décidé de rénover durablement un grand nombre de supermarchés de proximité OKay. Pour les façades, Colruyt Group a choisi la peinture StoColor Photosan, conçue pour purifier l’air.

Les supermarchés de proximité OKay sont installés dans le centre des villes et des villages. Dans cet environnement, la peinture de façade StoColor Photosan contribue efficacement à neutraliser la pollution occasionnée par les émissions locales. En zone urbaine, c’est plutôt la circulation automobile qui  est à l’origine principalement des émissions de gaz à effet de serre. Ceux-ci dégradent la qualité de l’air ambiant au détriment de la santé des riverains.

Premier projet belge d'envergure : 10 000 m² de façades des superarchés Okay

Les supermarchés de proximité OKay ont donc été le premier projet belge à grande échelle réalisé avec la peinture épuratrice StoColor Photosan. Un  grand nombre de magasins répartis dans tout le pays ont été inclus dans le projet. Ainsi, quelque 10 000 m² de façades ont reçu ou recevront une couche de peinture épuratrice d’air StoColor Photosan. Les façades de 36 supermarchés de proximité OKay (5 000 m²) ont déjà été traitées à la peinture dépolluante en 2019, et 40 autres succursales de la chaîne de grandes surfaces (5 000 m²) suivront en 2020. Les travaux ont commencé le 4 juillet 2019. Selon les résultats obtenus dans le cadre du projet OKay, nous pouvons dire qu’une superficie de 10 000 m² de façades traitées permet de neutraliser les émissions nocives (moteurs diesel Euro 6) d’environ 1 000 000 km.

StoColor Photosan réduit les NOx et les particules fines dans l'environnement

Les oxydes d’azote se retrouvent dans l’atmosphère par les gaz d’échappement. Ils se déposent ensuite sur la peinture à photocatalyse StoColor Photosan. Sous l’effet photocatalytique de celle-ci, les oxydes d’azote vont se transformer en nitrates (inoffensifs) sous l’action conjuguée de l’oxygène et de la lumière. L’oxyde de titane qui entre dans la composition de la peinture est un photocatalyseur efficace dans la lutte contre les NOx, l’ozone et les composés organiques volatils (COV). La peinture de façade avec technologie brevetée VLC (Visible Light Catalyst) réduit la quantité de particules fines de l’air ambiant et l’assainit. Il s’agit d’un processus naturel qui sereproduit indéfiniment, même par temps de pluie.

« Sous l’action de la lumière, l’oxygène est activé dans le catalyseur », explique Alexander Rickert, Product Manager chez Sto. « Les oxydes d’azote sont alors transformés en nitrates non toxiques et en oxygène. Ce processus s’observe non seulement à la lumière directe du soleil, mais aussi dans une luminosité plus diffuse. Ensuite, les nitrates se dissolvent dans l’eau et sont éliminés de la surface de la façade par la pluie. C’est ainsi qu’opère la technologie Visible Light Catalyst. Notre innovation technologique permet de réduire la quantité de particules fines et d’assainir l’air ambiant. Le procédé garantit une réduction constante des substances nocives dans les villes. »

Une efficacité scientifiquement prouvée

L’action de StoColor Photosan est prouvée scientifiquement. En 2018, à la demande du Service régional de l’environnement, des mesures et de la protection de la nature du Bade-Wurtemberg, des chercheurs ont réalisé différents tests dans des zones rurales et urbaines pour évaluer l’impact de la peinture de façade. 
Une habitation moyenne avec une façade de 250 m² sur laquelle a été appliquée la peinture StoColor Photosan neutralise les émissions toxiques d’un moteur diesel Euro-6 sur une distance d’environ 25 000 km. Cette maison élimine les émissions de quelque 1 640 litres de diesel par an, ce qui représente près de 2 kg d’oxydes d’azote. Sur un immeuble à appartements d’environ 2 300 m², cela peut même aller jusqu’à 15 000 l de diesel par an, soit la contenance d’un petit camion-citerne.
« En moyenne, un délégué commercial parcourt quelque 50 000 km par an au volant de sa voiture. Pour neutraliser les concentrations de dioxydes d’azote et d’ozone ainsi émises, il suffit d’appliquer la peinture StoColor Photosan sur deux maisons d’environ 250 m² », déclare Alexander Rickert.
Conclusion du rapport : « Une transformation rapide et efficace des oxydes d’azote a pu être observée. Pour lutter contre la pollution de l’environnement, l’emploi à grande échelle des peintures à photocatalyse est recommandé. »

 

GERELATEERDE DOSSIERS