Doorzoek volledige site
26 januari 2021 | WOUTER POLSPOEL

Quartz : un immeuble de bureaux à deux visages

Quartz se situe en bordure du quartier européen. Illustratie | Stijn Bollaert
L'architecture du bâtiment veut souligner la relation ouverte avec la ville. Illustratie | Stijn Bollaert
Illustratie | Stijn Bollaert
Le nouvel immeuble a été érigé à l’angle de l’Avenue des Arts et la rue Joseph II. Illustratie | Stijn Bollaert

Avec Quartz, le quartier européen de Bruxelles s’est doté d’un nouvel immeuble de bureaux. La conception, dans laquelle prédominent le béton et le verre, témoigne de l’accent mis sur la durabilité. Le bâtiment a reçu la certification BREEAM Excellent. Quartz, le nouveau siège de l’Association européenne de libre-échange (AELE), a deux visages : la conception de ses façades a été déterminée par leur orientation et par la différence de caractère des rues avoisinantes.

 

Quartz a été conçu par POLO Architects, en étroite collaboration avec VK Architects & Engineers et l’entrepreneur BPC. Le bureau est sorti vainqueur du concours organisé par le maître d’ouvrage, Cofinimmo, pour la réalisation d’un nouvel immeuble de bureaux sur une parcelle située à l’angle de l’Avenue des Arts et de l’étroite rue Joseph II. L’immeuble, remplaçant un ancien bâtiment homologue, transforme l’image d’un complexe de bureaux anonyme en un lieu accueillant où l’on travaille et l’on vit.

Béton architectonique et verre

L’entrée du bâtiment, stratégiquement mise en évidence sur le coin, amène le visiteur dans un hall spacieux. L’atrium du rez-dechaussée se prolonge vers le bas pour fou rnir la lumière du jour au rez-de-jardin. Les deux sont reliés par un escalier extérieur flottant en béton architectonique. En faisant converger le rez-de-jardin et le rez-de-chaussée, un espace à double hauteur est créé, qui combine différentes vues avec une immense spatialité. À certains endroits, on peut regarder directement depuis la rue vers le jardin. Les passants ont également une vue sur la verdure via l’entrée du parking souterrain.

Le bâtiment fait la part belle au béton architectonique blanc et au verre. Toutes les façades sont équipées de généreuses baies vitrées qui permettent un énorme apport de lumière. Neuf dalles de plancher s’enroulent autour d’un noyau central. Une porte coupe-feu en verre résistant au feu relie ce noyau aux larges terrasses à l’arrière du bâtiment qui, à leur tour, donnent accès à l’escalier extérieur stratégiquement placé. L’emplacement bien pensé des noyaux améliore la transparence des étages.

À l’intérieur, la vue sur le jardin et sur les environs est renforcée par de grands vides pourvus d’escaliers. Ceux-ci relient les étages et favorisent l’interaction entre les différents espaces de travail. Au 6e étage, la terrasse en toiture sert de lieu de rencontre. « Le lieu de travail de demain est bien plus qu’une série d’îlots anonymes », déclare Mauro Poponcini de POLO Architects. « C’est un environnement stimulant l’interaction et dans lequel la convivialité est tout aussi importante que la productivité. Beaucoup de lumière du jour, de la verdure, des espaces extérieurs, des zones flexibles et des étages connectés entre eux : l’architecture joue un rôle de plus en plus important dans la manière dont on travaille  ensemble aujourd’hui. L’objectif premier d’un immeuble comme Quartz est d’inciter ses utilisateurs à réaliser des choses particulières ». 

Façades introverties et extraverties

La différence de caractère des rues avoisinantes et l’orientation des façades du bâtiment ont été déterminantes dans la conception de la façade. C’est pourquoi le bâtiment a deux visages. Côté sud, le long de l’étroite rue Joseph II, de grandes lamelles horizontales empêchent le soleil d’entrer en été. Le côté ouest du bâtiment, sur l'Avenue des Arts plus large, a une apparence plus extravertie. « Le caractère vert de l'avenue a été intégré de manière optimale dans la conception », précise Mauro Poponcini. « Ici, le bâtiment est plus accueillant. Des rideaux en inox tissé sont fixés à l’extérieur, soulignant l’atmosphère chaleureuse et la relation ouverte avec la ville. Nous avons inversé l’ordre logique des choses : l’intérieur est visiblement du côté du domaine public. Selon la position du soleil, les rideaux peuvent être ouverts ou fermés électriquement, mais en raison de la grande transparence, il y a toujours un dialogue avec la ville ».

Quartz s’intègre parfaitement dans le développement urbain bruxellois. Un jeu volumétrique de plateaux empilés horizontalement crée une transition organique entre les différentes hauteurs de bâtiment, rue Joseph II et Avenue des Arts. Au niveau du sol, la façade de la rue Joseph II a été volontairement mise en retrait de l’alignement, de sorte que le volume principal semble flotter et que l’on ait une vue sur le jardin intérieur. Un effet  similaire a été créé Avenue des Arts, en compensant la différence de hauteur de près de 2 m par une plinthe en pierre naturelle sombre, attenante aux baies vitrées.

La durabilité avant tout

POLO Architects conçoit des bâtiments durables. Le bureau a obtenu pour Quartz une certification BREEAM Excellent. La contribution de VK Architects & Engineers, responsable de toute l’ingénierie (stabilité, techniques spéciales, ingénierie de façade, Passive House Planning Package, PEB, BREEAM et acoustique), a été capitale à cet égard. On parle non seulement de techniques d’avant-garde - plafond climatique ouvert, refroidissement nocturne et panneaux solaires - mais également de façades conçues de telle manière qu’elles fournissent au bâtiment lumière abondante et chauffage naturel. Les rideaux en inox ont d’ailleurs été un fameux défi pour les ingénieurs. Par ailleurs, l’entièreté des matériaux, du transport et des procédures pour la  construction et une éventuelle démolition cradle to grave ont été étudiés. L’ensemble du projet a été élaboré en BIM, une méthode de travail efficace et collaborative qui permet un meilleur échange d’informations entre tous les acteurs impliqués.