Doorzoek volledige site
02 februari 2021 | MICHEL CHARLIER

EU Mies Award 2022 : 449 projets nominés, dont 21 belges

Le TrinkHall Museum rénové, à Liège, le seul projet situé en Wallonie à faire partie de la liste des nominés. Illustratie | M. Thiess - Creahm.be
L'Ecole secondaire spécialisée La Cime, à Uccle. Illustratie | Tim Van de Velde Photography
Le projet de logement Mexico, situé à Molenbeek. Illustratie | Stijn Bollaert
Vue intérieure du Centre artistique iMal, situé à Bruxelles. Illustratie | Maxime Delvaux
La Gare Maritime. Illustratie | Extensa
La K-Tower à Courtrai. Illustratie | VK Architects & Engineers

La Commission européenne et la Fundació Mies van der Rohe dévoilent aujourd’hui la première liste de 449 oeuvres (exécutées entre octobre 2018 et octobre 2020) concourant pour le prix d’architecture contemporaine 2022 de l’Union européenne - prix Mies van der Rohe. Un nouveau groupe de finalistes, avec des projets achevés entre novembre 2020 et avril 2021, viendra grossir la liste de ces oeuvres en septembre prochain. Parmi eux, 21 projets belges !

 

Le nouveau cycle du UE Mies Award 2022 a voulu intégrer les défis actuels auxquels architectes, clients, décisionnaires et autres professionnels doivent faire face car quelques-unes de ces oeuvres ont été exécutées ou achevée en pleine crise sanitaire. D'un point de vue climatique, les bâtiments et les infrastructures sont responsables d’au moins 40 % de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre et le prix Mies van der Rohe doit donc aider à redéfinir et replanifier l’Europe de manière à accorder la priorité à l’environnement à travers un projet culturel dans lequel conception et développement durable sont indissociables.

La Belgique dans le Top 4

Avec 21 projets, la Belgique se classe dans le Top 4 des pays nominés, précédée seulement par l'Espagne (34), la France (34) et l'Allemagne (26) et à égalité avec le Portugal, l'Italie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas. BIG Bjarke Ingels Group (Copenhague) est le studio qui compte le nombre le plus élevé d’oeuvres sélectionnées (4, à Copenhague, Bordeaux, Jevnaker (Norvège) et Stockholm. Viennent ensuite un autre bureau danois, COBE (3 oeuvres au Danemark), DO Architects (Vilnius), Grafton Architects (Dublin) et Helen & Hard (Oslo et Stavanger).

21 projets belges

Le pays dans lequel le plus de bureaux étrangers ont bâti est la Belgique avec 7 projets. Toutes les oeuvres en Belgique résultent de différents types de compétitions (internationales, européennes, publiques, privées, restreintes et ouvertes). Impossible bien entendu de citer dans le détail tous les projets belges nominés, mais sachez que 15 sont situés en Flandre, 5 à Bruxelles et... 1 seulement en Wallonie.

Parmi les projets portés par des bureaux francophones, on notera la K-Tower (Courtrai) de Philippe Samyn and Partners, le Leietheater (Deinze) par V+ (Vers plus de bien être) en collaboration avec TRANS architectuur|stedenbouw, L'Ecole secondaire spécialisée La Cime (Bruxelles) du bureau A229, le projet Mexico (Bruxelles) du bureau Vers.A, l'extension de l'école Ursulinen (Malines) par Label Architecture, iMAL (Art Center for Digital Cultures & Technology - Bruxelles) de CENTRAL office for architecture and urbanism en collaboration avec les Français de NP2F et le seul projet situé en Wallonie, la rénovation du TrinkHall Museum de Liège par l'Atelier d'Architecture Beguin-Massart.

Notons également la présence dans cette liste de la Gare Maritime, habituée aux honneurs et aux participations à de prestigieux concours.