Doorzoek volledige site
24 maart 2021

Un lieu de travail flexible et une carte de visite pour la construction circulaire

Illustratie | © Schüco
Illustratie | © Schüco
Illustratie | © Schüco

À la demande du producteur alimentaire belge Vandemoortele Group, le bureau d’architecture amstellodamois RAU a conçu un nouveau siège social et un Food Experience Center à Gand. Outre un lieu de travail flexible et innovant d’une superficie de plus de 5 000 m2, le bâtiment devait également devenir un exemple type de durabilité et de construction circulaire. Pour la technologie des façades, l’entreprise a donc fait appel à Schüco, pionnier et expert dans l’application de la philosophie Cradle to Cradle.

 

Un mur-rideau modulaire

Schüco a été impliqué dans le projet lorsque le façadier Vorsselmans, grand spécialiste de fenêtres et de façades en aluminium, s’est joint au projet. Ensemble, ils ont réalisé un mur-rideau modulaire entièrement démontable et remontable, construit avec le système Schüco FWS 50, d’une profondeur de 150 millimètres. Des parties du bâtiment pourront ainsi être réutilisées à l’avenir et étendues avec des modifications minimales.

La durabilité inscrite dans l’ADN

Pour Schüco, la circularité est loin d’être une simple mode. La durabilité fait partie intégrante de l’ADN de l’entreprise. « Tout commence par le choix des matériaux et le développement des produits », explique Joep Römgens, responsable de l’ingénierie pour la Belgique et le Luxembourg chez Schüco. « Nous prônons avant tout des produits de qualité qui restent au plus haut niveau le plus longtemps possible. En ce qui concerne le recyclage, nous sommes pleinement engagés dans une approche holistique. Au-delà de l’aluminium, nous accordons une importance particulière aux raccords, aux joints, aux verres… Schüco est un pionnier lorsqu’il s’agit de développer, de tester et de certifier intensivement des produits uniques conçus selon le principe Cradle to Cradle. Bref, ce projet était fait pour nous. »

Un défi technique

Deux exigences ont posé des défis techniques supplémentaires : la sécurité incendie et les exigences élevées en matière d’isolation acoustique. Vorsselmans a pu compter sur l’implication et le soutien de Schüco à cet égard.

La façade adjacente aux cages d’escalier a été conçue pour résister au feu. Sur le côté sud, où le bâtiment borde la très fréquentée Ottergemsesteenweg, du verre acoustique a également été installé. Ces exigences supplémentaires ne sont pas visibles de l’extérieur..

Enfin, le choix des stores s’est porté sur les systèmes de protection solaire Schüco ALB, avec des lamelles rectangulaires de 400 millimètres de large. Pour ce projet, ils ont été placés de manière étonnante, en quinconce, à une distance de 160 millimètres du verre.

Une véritable carte de visite pour la construction circulaire

Dans son ensemble, la façade de ce projet est une petite merveille de technologie de pointe, parfaitement intégrée dans la vision durable de l’architecte. Elle constitue une véritable carte de visite, y compris pour les autorités belges qui se servent d’ailleurs de ce bâtiment comme exemple pour tester et définir la circularité.

L’ensemble du bâtiment a finalement eu l’honneur de se voir décerner le label BREEAM Excellent. Outre les moyens énergétiques passifs mis en œuvre dans la conception, divers systèmes énergétiques actifs contribuent à produire de l’énergie à partir de sources renouvelables. Les modules photovoltaïques sur le toit et les sondes terrestres combinées à une pompe à chaleur et un réservoir d’eau de pluie en sont de bons exemples.

 

GERELATEERDE DOSSIERS