Doorzoek volledige site
27 mei 2021 | MICHEL CHARLIER

BBA Utility Building : Nouveau siège d'ORES (archipelago architects)

Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | archipelago
Illustratie | Steven Massart
Illustratie | Steven Massart

Sur le site de l'Aéropole de Gosselies, le nouveau siège d’ORES, premier opérateur de réseaux d’électricité et de gaz naturel de Wallonie, regroupe à un seul endroit l’ensemble des services généraux, auparavant disséminés dans la région. Une mutation ancrée dans la volonté de l’entreprise de renforcer la collaboration entre les équipes et de développer de nouveaux projets. Quand le développement durable et le travail collaboratif inspirent l’architecture, en l'occurence ici celle du bureau archipelago architects, cela donne un superbe projet nominé dans la catégorie Utility Building des Belgian Building Awards 2021.

 

« La démarche conceptuelle de l’édifice répond à des objectifs élevés de durabilité, en privilégiant des thèmes comme la lumière naturelle ou encore les énergies renouvelables pour aboutir à un projet simple et cohérent en phase avec les valeurs sociales d’ORES », expliquent les architectes.

La métaphore de l’arbre

Le nouveau siège d’ORES tire avantage des sources d’énergie naturelles et renouvelables, comme un arbre ancré dans le paysage puise son énergie tant de la terre que du soleil. Cette analogie a inspiré l’architecture de l’enveloppe et de la structure. Les toitures qui supportent les panneaux photovoltaïques se prolongent en façade pour relier les étages, les colonnes de la structure en béton puisent l’énergie géothermique du sol et s’élèvent jusqu’au toit.

« A l’intérieur, la Rambla, cœur battant du projet, est l’espace où convergent tous les départements de l’entreprise, tel le tronc de l’arbre », dit-on encore chez archipelago. « C’est un lieu ouvert, un espace d’échange et de changement de rythme. De là, se déploient dans chacune des ailes les différentes branches de l’entreprise, déclinées ensuite en postes de travail individuels. Des mezzanines lient les trois niveaux du bâtiment, favorisant contacts et échappées visuelles. »

S’inscrire avec respect dans un paysage naturel

Le rez-de-chaussée du bâtiment repose sur le point haut du terrain, dégageant un parking en sous-sol, logé dans la pente. De quoi réduire largement les terrassements dans le respect du site naturel. Pour atténuer leur impact visuel, les parkings extérieurs sont disposés en terrasses selon le sens de la pente. La récolte des eaux de pluie y est mise en scène à travers un réseau de noues plantées qui rejoignent un plan d’eau en contrebas.

Des essences indigènes forment un maillage végétal sur l’ensemble du site. Elles forment des biotopes différenciés en fonction de leur emplacement : plantations hydrophiles le long de l’étang et du ruisseau, haies d’alignement de hêtre dans les parkings, arbres fruitiers au Sud du site.

Les plantations se prolongent dans les jardins entre les ailes du bâtiment, liant les espaces intérieurs et le paysage. Les terrasses du rez-de-chaussée et des étages offrent une vision panoramique des environs. Les patios, visibles à tout moment lorsqu’on parcourt le bâtiment, constituent des repères spatiaux intuitifs.

Espace des convergences

En collaboration avec l’agence de conseil et de design OOO, l’aménagement intérieur du projet est conçu selon des principes de flexibilité, de convivialité et de mobilité. Le rez-de-chaussée du nouveau siège, largement ouvert sur les jardins extérieurs, est entièrement dédié aux activités communautaires. Il accueille le centre de formation, le restaurant et un centre de fitness. Les bureaux occupent les deux étages supérieurs, liés par un double escalier central pouvant être converti en auditorium.

Quant aux espaces de bureaux, ils sont divisés en ateliers d’une dizaine de postes de travail, personnalisés en fonction de l’activité : tables de bureau, espaces collaboratifs, salons de 'brainstorming', alcôves pour s’isoler. Chaque collaborateur, chaque équipe peut choisir l’endroit qui convient le mieux à sa tâche du moment.

« Au cœur du projet, la Rambla traverse donc l’ensemble des plateaux et regroupe les salles de réunion et lieux de rencontre. La trame structurelle et la modulation des plateaux, dégagés de toute colonne, offrent ainsi une totale liberté dans l’organisation spatiale actuelle et future », résument et concluent les architectes.

Notons également que le projet est certifié BREEAM very good et BATEX RW.

Utility Building

La catégorie Utility Building est une nouveauté des Belgian Building Awards. Elle concerne les projets utilitaires : bâtiment d’entreprise, bâtiment public, infrastructure sportive, centre culturel, salle pour événements, musée, commerce ou établissement HORECA. L’évaluation a porté sur la qualité architecturale, l’originalité, l’approche originale (out of the box) et la durabilité au sens large du terme. Le lauréat de cette catégorie sera proclamé le 22 juin prochain.

L'aménagement intérieur de ce bâtiment a fait l'objet d'un article détaillé et abondamment illustré sur intsite.be.