Feu vert pour la construction d'une piscine en plein air aux Abattoirs d’Anderlecht

Le gouvernement bruxellois a donné son feu vert final à la construction d'une piscine extérieure sur le site des Abattoirs d'Anderlecht, a confirmé lundi le secrétaire d'État bruxellois à l'Urbanisme Pascal Smet via communiqué. Ce projet est cofinancé par le gouvernement flamand. Le bureau Baukunst est en charge du projet.

Le complexe aquatique se composera d'une piscine intérieure et à ciel ouvert, sur le toit du bâtiment Manufakture, situé sur le site des Abattoirs d'Anderlecht. En février, la Région bruxelloise avait délivré le permis d'urbanisme pour ce projet. Celui-ci sera concrétisé par la Société d'Aménagement urbain (SAU) de la région qui examinera les possibilités d'exploitation.

Cette piscine en plein air offrira aux Bruxellois l'occasion de se rafraîchir en période estivale. La piscine "Flow", une initiative de l'ASBL Pool is Cool offrait déjà cette possibilité durant les étés 2021 et 2022, mais le besoin d'une piscine extérieure permanente augmentait. Après l'octroi du permis de construire, les travaux préparatoires, avec une structure pouvant supporter une piscine, ont pu démarrer.

Le coût total du projet est estimé à 20,2 millions d'euros. Le ministre flamand de l'Administration intérieure Bart Somers a confirmé que le gouvernement flamand y contribuera à hauteur de 3,4 millions d'euros. La Commission communautaire flamande et urban.brussels, administration dont le but est de soutenir le développement territorial de la Région de manière durable, apporteront 4 millions d'euros aux travaux. La commune d'Anderlecht et diverses autorités unissent leurs forces pour les millions restants. Un financement du Fonds européen de développement régional (FEDER) est également attendu. Le concept de la piscine extérieure est désormais entièrement développé et une date concrète d'achèvement des travaux sera fixée ultérieurement.

Partager cet article:
Nos partenaires