Doorzoek volledige site
07 juli 2021 | MICHEL CHARLIER

Les Saint-Clausiens s'approprient leur Pavillon des Libertés (helium3)

Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
La Maison de la Laïcité, à l'origine Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3
Illustratie | helium3

La Maison de la Laïcité de Saint-Nicolas (Liège) se faisait vieille et ses manquements prenaient de plus en plus le pas sur ses fonctionnalités. C'est pourquoi la commune a confié au bureau helium3 la conception de la rénovation de cette salle polyvalente. Une mise en valeur qui passe par une identité claire et reconnaissable, et une nouvelle enveloppe contemporaine et esthétique.

 

« Nous ne partions pas d’une page blanche, une salle polyvalente aux allures de hall industriel se trouvait déjà sur le site », précise l'architecte en charge de ce projet. « Ce fut l’occasion pour nous d’analyser le fonctionnement et de pallier aux manquements. »

Un nouvel accès

C'est la raison pour laquelle une cuisine de collectivité et une salle de 30 m² sont venues s'ajouter au programme existant. L’ancienne entrée, située sur la façade à rue, a été supprimée et remplacée par un accès latéral qui donne d’abord sur la terrasse privative puis sur l’entrée proprement dite dans le bâtiment. « Cette nouvelle disposition permet un rassemblement de personnes devant l’entrée sans encombrer l’espace public », explique-t-on chez helium3. « De plus, la terrasse privative permet de distribuer d’autres accès secondaires qui peuvent être utilisés lorsque plusieurs parties du bâtiment sont utilisées de façon distinctive. La grande, la petite salle polyvalente ainsi que la cuisine ont un accès direct sur l’extérieur via cette terrasse. »

Une identité claire

L'objectif des architectes était de proposer un complexe confortable et fonctionnel et d'en faire un bâtiment reconnaissable, que les habitants de la commune pourraient s'approprier et dont ils pourraient être fiers. « Compte tenu des contraintes techniques et programmatiques, la réalisation d’une enveloppe extérieure s’est imposée d’elle-même », reprend l'architecte. « La façade à rue est profilée de manière à créer un premier point d’appel grâce à la hauteur importante de la pointe, qui marque la présence du bâtiment. Elle instaure également une dynamique vers un second point d’appel, la large ouverture qui contraste avec la façade aveugle et guide les utilisateurs vers l’entrée du bâtiment. »

Cette façade joue également un rôle important en matière d'isolation : acoustique (vis-à-vis des riverains) et thermique (diminution des consommations énergétiques). Enfin, le parement en briquettes collées offre de nombreux avantages : durabilité, prix abordable et esthétique contemporaine avec sa pose à la verticale.