L'acoustique intégrée : une tendance incontournable de l'architecture durable

La conception acoustique des bâtiments doit répondre à nos besoins de base tels que se loger, se reposer, apprendre, socialiser ou encore travailler. Tout comme le confort thermique, la qualité de l'air, l'apport de lumière ou encore l'accessibilité, le confort acoustique joue un rôle prépondérant dans le bien-être perçu au sein d'un bâtiment. Au-delà du simple confort ressenti, une acoustique adaptée à l'utilisation de l'espace est nécessaire pour garantir que le bâtiment soit adapté aux besoins et aux attentes des utilisateurs.

Lorsqu'on parle de l'acoustique d'un bâtiment, il est courant de penser en premier lieu à la correction acoustique d'un espace, c'est-à-dire le traitement de la réverbération à l'aide de panneaux acoustiques au mur ou au plafond. Cela est compréhensible car il s'agit d'éléments visibles directement.

Qu’est-ce que la bonne gestion de l’acoustique?

En réalité, cet aspect de la réverbération ne représente qu’une partie de la bonne gestion de l’acoustique au sein d’un bâtiment ! En effet, concevoir une acoustique adaptée ne se ramène pas seulement à traiter les phénomènes d’échos mais aussi de garantir un niveau de bruit de fond approprié par espace tout en protégeant les utilisateurs des bruits intrusifs provenant de l’intérieur comme de l’extérieur du bâtiment.

La conception de l’acoustique d’un bâtiment est abordée suivant 5 aspects distinct mais interdépendants :

  1. Se protéger du bruit extérieur : enveloppe du bâtiment, menuiseries extérieures;
  2. Bloquer le bruit entre locaux : planchers, murs et menuiseries intérieures;
  3. Limiter le bruit d’impact au sol : complexes de plancher, structure du bâtiment, revêtements de sol;
  4. Maîtriser les échos et la réverbération : formes, volumes, parachèvements;
  5. Limiter le bruit des équipements techniques, à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment : réseau aéraulique, localisation des équipements, etc.

La conception acoustique d'un bâtiment concerne donc l'ensemble des lots constructifs et nécessite une coordination et une concertation entre l'architecture, les techniques spéciales, la stabilité, l'ingénierie de façade, la sécurité incendie et la durabilité. Ces cinq aspects fonctionnent en synergie, tout comme l'acoustique interagit avec les autres techniques. Intégrer l'acoustique dans un projet architectural peut être complexe, mais cela ne devient pas compliqué si ces aspects sont anticipés et coordonnés dès le début du projet.

Adopter de nouvelles tendances urbaines et architecturales

Il est crucial de nos jours d'adapter nos solutions et nos approches pour répondre à la complexité croissante dans la conception des bâtiments, en raison des tendances urbaines et architecturales actuelles ainsi que de la nécessité d’intégrer de la durabilité. Parmi ces tendances, on peut notamment citer:

  • La densification urbaine: Les villes grandissent et se développent, ce qui a un impact sur notre environnement sonore. Nous sommes confrontés à une multiplication des sources de bruit et à un mélange de différents types d'activités qui ont des besoins et une sensibilité différents en matière de bruit. Par exemple, le projet CityCampus illustre bien cette tendance à mélanger des logements, des commerces et divers ateliers qui nécessitent le passage de camions à proximité de zones calmes. Il est d'autant plus important de contrôler le bruit émis par le projet pour protéger à la fois les occupants, respecter l'environnement sonore du quartier et préserver les espaces de calme.
  • L’esthétisme épuré et brut: garder les techniques apparentes dans un espace ou bien utiliser des matériaux durs et réfléchissants tels que le béton et le verre, peut entrainer une réverbération excessive et un niveau de bruit trop élevé ce qui rend l’intelligibilité de la parole difficile et causer une fatigue auditive. Cependant, l'intégration de traitements acoustiques ne compromet pas nécessairement l'esthétisme recherché. Il existe une multitude de solutions acoustiques répondant à différents critères esthétiques. Il est donc possible de discuter de l'esthétique souhaitée pour trouver des solutions qui répondront aux exigences acoustiques et esthétiques du projet.
  • Matériaux durables et constructions légères: La durabilité est un critère clé dans la conception des bâtiments, impliquant l'utilisation de matériaux alternatifs et renouvelables. Cependant, cela peut poser des défis tels que la légèreté des constructions en bois qui offrent une isolation réduite pour les basses fréquences, ou la rénovation de bâtiments existants qui ne peuvent pas supporter trop de charge supplémentaire. Une coordination précoce entre les différentes disciplines permet d'optimiser considérablement les possibilités pour répondre de manière créative aux concepts constructifs complexes et peu courants qu'implique ce type de construction. Pour De Steiger, un immeuble de résidences-services en CLT, la collaboration interdisciplinaire entre la stabilité et l’acoustique a assuré un confort acoustique optimal.
  • La modularité des projets peut être de court terme pour répondre à des besoins multi-usages, par exemple, transformer deux salles de réunion en un auditoire à l’aide d’une cloison mobile ou encore concevoir des parachèvements à acoustiques variables. Ces solutions techniques nécessitent une attention particulière dans la conception et l’exécution. Mais la modularité d’un projet peut être également de long terme en vue de réorganisation future des locaux. Ceci qui implique une flexibilité dans la conception qui n’est pas toujours évidente à anticiper et mettre en pratique. Il est essentiel d'identifier correctement les exigences de flexibilité ainsi que les défis constructifs qui en découlent afin de garantir la qualité acoustique dans le cadre d'un projet nécessitant une certaine modularité dans son implantation.
  • Les espaces ouverts et partagés tels que les bureaux paysagers, les atriums, les espaces de coworking et les rues intérieures favorisent la collaboration, la communication et la créativité entre les occupants. De plus, ces espaces permettent une utilisation plus efficace de l'espace disponible et créent une ambiance conviviale. Cependant, pour concevoir un environnement sonore calme dans ces espaces ouverts, il est important de prendre en compte les comportements humains et les besoins de concentration et de communication impliqués dans le "New Way of Working". Ainsi, il est essentiel d'offrir des espaces pour l'isolement préservant la discrétion, afin d'éviter de déranger les autres occupants de l'espace. Dans d'autres situations, comme dans les atriums, la gestion acoustique vise davantage à contrôler la réverbération pour réduire les niveaux sonores globaux et atténuer tout stress sonore. Dans les cabinets du gouvernement flamand, un atrium est équipé d'un mur vert saisissant qui sert d'élément d'absorption acoustique.

Pour pouvoir composer en suivant ces nouvelles tendances, il est primordial de considérer l'acoustique dès les premières étapes du projet afin de mieux articuler celui-ci et d'anticiper les cinq aspects de l'acoustique du bâtiment. Il s'agit d'identifier les besoins et les attentes, de dialoguer, d'accompagner et d'informer sur les premiers choix constructifs sans pour autant brider la créativité des architectes. Les techniques et les calculs ne sont abordés que plus tard dans le projet.

Une approche low-tech et pratique

Par exemple, dès le début du projet, l'architecte peut apporter une contribution significative à l'acoustique. Le plan d'aménagement de l'espace est crucial. Il est bien moins coûteux de commencer par obtenir une implantation des locaux qui prend en compte la programmation acoustique plutôt que d'être contraint de dimensionner des solutions complexes et onéreuses par la suite. Malheureusement, cette approche est souvent négligée malgré sa facilité de mise en œuvre.

La coordination et la concertation interdisciplinaire sont essentielles pour intégrer avec succès les aspects acoustiques dans un projet. Comprendre les exigences et les contraintes des autres disciplines permet d'anticiper les problèmes et de choisir des solutions constructives garantissant la qualité acoustique du projet.

L’acousticien: un partenaire dans la conception

Il est également de notre responsabilité, en tant qu’acousticien, de s’assurer de la bonne compréhension par l’équipe de conception des aspects acoustiques et des conséquences que peuvent engendrer certains choix constructifs. Pour cela, en plus d’un accompagnement par projet, VK propose régulièrement des sessions d’information sur tout type de sujets liés à l’acoustique du bâtiment et de l’environnement.

Par ailleurs, en plus de nos logiciels de calculs acoustiques, certains outils numériques récents nous permettent dorénavant d’atteindre des possibilités jusqu’alors inaccessibles, telles que :

  • Digital engineering, nous mettons en œuvre des stratégies numériques pour améliorer le workflow existant, optimiser les processus de résolution de problèmes, améliorer l'intégration acoustique dans les environnements BIM et automatiser les tâches répétitives. La conception générative est également introduite pour optimiser les volumes, les formes ou encore les finitions intérieures des espaces de complexité variable.
  • L’auralisation, qui est une simulation de l’espace sonore et qui donne la possibilité aux architectes d'écouter l'acoustique des espaces pendant le processus de conception. Cela permet une conception architecturale non seulement de manière purement visuelle et statique, mais en considérant également l'aspect spatial, dynamique et temporel du son.

La conception acoustique des bâtiments est essentielle pour garantir le bien-être des occupants. L'acoustique doit être considérée dès le début du projet et implique une coordination entre l'architecture et l'ensemble des autres techniques du bâtiment. La durabilité et les nouvelles tendances architecturales peuvent poser de nombreux défis, nécessitant une approche interdisciplinaire pour trouver des solutions créatives et répondre à ces exigences.

Source: Tanguy de Jacquelot, pour VK Architects + Engineers, Part ow Sweco
Partager cet article:
Nos partenaires