Lauréat BBA 2022 Réaffectation : Straf! School met lef (a2o + AAC Architecture)

Avec 100 000 m² de patrimoine bâti, be-MINE à Beringen est le plus grand site de patrimoine industriel en Flandre. Ces dernières années, des magasins, des commerces, des logements, une maison de repos et de soins, des musées et diverses installations sportives et de loisirs y ont été construits, mais depuis peu, il est également question d'infrastructures éducatives. L'ancien bâtiment des vestiaires de la mine, rénové avec un grand respect pour le passé par a2o en collaboration avec AAC Architecture,  abrite désormais une école maternelle et primaire. Greisch et Cenergie ont également participé à la reconversion. Ce projet remporté un Belgian Building Award 2022 dans la catégorie Réaffectation.

Le charbonnage de Beringen a vu le jour en 1907. Après sa fermeture en 1989, l'ancien site minier a été classé comme monument en 2013, puis a fait l'objet d'une reconversion à grande échelle sous le nom de "be-MINE". Les fonctions commerciales, économiques et touristiques s'y sont multipliées ces dernières années, mais entre-temps, le tissu social a également été restauré. Cette dernière évolution est due, entre autres, à la récente reconversion du bâtiment des vestiaires, qui a été transformé en école maternelle (au rez-de-chaussée) et en école primaire (au premier étage).

 

Préserver l’ambiance et la matérialité

 La structure qualitative et ouverte du bâtiment des vestiaires se prêtait parfaitement à la réalisation d'une infrastructure éducative contemporaine et moderne, conçue comme un vaste environnement d'apprentissage et de vie. « Nous avons essayé de préserver au maximum l'atmosphère et la matérialité du bâtiment », explique Stefaan Evers, architecte-associé chez a2o-architecten, qui a collaboré avec AAC Architecture. « L’enveloppe extérieure avait déjà été restaurée avant que ce projet ne prenne forme, nous n'avons donc rien changé. Et comme la structure en béton existante était encore en bon état, nous l'avons utilisée avec reconnaissance comme point de départ pour la réalisation du nouveau programme et avons essayé de la mettre en valeur de la manière la plus pure possible. La seule intervention structurelle majeure a été la création de trois vides spacieux, dans lesquels nous avons également placé plusieurs nouveaux escaliers. »

 

CONCEPT évolutif  

Afin d'éviter de futurs problèmes de capacité, les architectes ont également été invités à proposer un scénario de croissance intelligent. Celui-ci a été immédiatement mis à profit en phase d’exécution. « C'est pourquoi les couloirs sont très larges par endroits, afin de pouvoir les transformer en partie en salles de classe. Ils peuvent également être utilisés pour des activités communes », explique Stefaan Evers. « En outre, nous avons bien sûr pris les mesures nécessaires pour améliorer l'isolation et l'acoustique. Afin de mettre le volume en conformité avec les normes énergétiques modernes, nous l'avons isolé de l'intérieur, posé un survitrage et mis en place une protection solaire à commande centralisée, un système de chauffage au sol basé sur une pompe à chaleur air-eau et un système de ventilation D. Enfin, nous avons creusé un peu le site pour augmenter un peu la hauteur libre du rez-de-chaussée afin d'accueillir l'école maternelle. »

 

DIALOgue entre l’ancien et le nouveau

Les vides dans la façade créent une interaction passionnante entre les différents étages et les salles de classe. Cela permet également de créer une zone extérieure couverte pour la section maternelle, qui mène à une aire de jeux extérieure aventureuse. « Celle-ci est délimitée par une nouvelle piste cyclable et est intégrée le plus naturellement possible, en accord avec l'âme industrialo-historique du site. Les enfants peuvent se défouler dans un véritable parc de jeux, dans lequel sont intégrés des vestiges du passé (comme une ancienne voie ferrée). De cette façon, ils entrent en contact avec le patrimoine historique de manière informelle. En bref : l'histoire n'est pas balayée par le projet. Au contraire, l'environnement scolaire ne fait que s'ajouter au contexte existant », souligne Stefaan Evers. « Il est agréable de voir comment l'ancien et le nouveau entrent en dialogue et se renforcent mutuellement. À l'intérieur du bâtiment, nous avons délibérément choisi des accents de bois chaleureux et des couleurs ludiques pour contrebalancer la structure en béton brut. Il est important de savoir que nous avons conçu les écoles de manière à ce que toutes les interventions architecturales soient réversibles, afin que le complexe puisse facilement recevoir une nouvelle fonction à l'avenir. Nous sommes honorés d'avoir pu "emprunter" la structure existante pour ce beau projet ! »

 

TECHNIQUES Spéciales optimales

De la conception à la livraison finale, Cenergie a aidé les architectes et le client à choisir l'installation technique optimale en termes de consommation d'énergie et de coûts d'installation. En outre, au moyen d'audits et de simulations, un conseil global a été proposé afin de parvenir à une enveloppe de bâtiment durable. Le caractère patrimonial protégé du bâtiment a toujours été pris en compte.

La chaleur du bâtiment est principalement produite par une pompe à chaleur air-eau performante, dans le but d'utiliser le moins possible de combustibles fossiles. Une chaudière à gaz à condensation n'interviendra qu'aux moments de pointe. La chaleur est diffusée dans le bâtiment au moyen d'un chauffage par le sol.

Les protections solaires à commande centralisée permettent d'éviter autant que possible les charges solaires extérieures indésirables en été. En outre, en été, l'inertie du bâtiment est utilisée pour le refroidissement passif nocturne au moyen d'une ventilation intensive. L'eau de pluie est tamponnée et filtrée pour une réutilisation maximale pour la chasse d'eau des toilettes et des urinoirs. L'eau chaude pour les installations sanitaires est produite de manière décentralisée, si nécessaire. Une ventilation à la demande avec récupération de chaleur assure un climat intérieur optimal.

Source: Bouwen aan Vlaanderen

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage