Le bureau d'architectes Van Haeren présente le nouveau shopping center de Nivelles

C'est en avril 2013 que l'extension et la rénovation du shopping center de Nivelles a été inaugurée en grande pompe. Le centre commercial construit en 1975 a ainsi vu sa surface doubler et de nombreux nouveaux commerces s'ajouter à l'offre existante. C'est le bureau d'architectes Van Haeren qui fut responsable du projet. Xella livra les blocs de construction et les panneaux isolants. VK fut en charge de la sécurité anti-incendie et des techniques spéciales.

Le commissariat de police de Nivelles, une nouvelle caserne des pompiers, un immeuble de logements sociaux, une institution de soins,  autant de projets menés par le bureau Van Haeren. À présent, le bureau nivellois compte également la rénovation du shopping center à son actif.


En 1975, la galerie commerçante couverte comptait environ 40 boutiques. Vingt ans plus tard, 2000 m² et 20 magasins se sont ajoutés. En 1997, ce fut le tour de DiSport et Hema de venir agrandir le complexe.

Le propriétaire du shopping center souhaitait agrandir depuis longtemps déjà. Pour rester concurrentiel et attirer les grandes marques, il fallait changer radicalement l'aménagement du centre commercial. En 2009 arriva une rénovation en profondeur. L'architecte Cédric Van Haeren raconte : “Nous avons modernisé complètement les parties existantes, des galeries à l'éclairage. Le toit fut ouvert et équipé d'un tunnel de lumière en verre."

Depuis lors, le shopping center a pratiquement doublé sa superficie : de 16.000 m² à 28.000 m². Il compte à présent 100 commerces, la plupart installés au rez-de-chaussée.

Pour faire face à l'afflux de visiteurs, 500 places supplémentaires de parking en sous-sol ont été prévues, ce qui porte la capacité à 1400 véhicules. Le plafond de ce parking souterrain est isolé thermiquement avec des plaques Ytong Multipor. Ces plaques d'isolation sont incombustibles et ne dégagent aucun gaz toxique en cas d'incendie. Elles sont faites de laine minérale. Plus de 12.000 m² de ces plaques d'isolation de 50 mm d'épaisseur ont été utilisés. Un atout supplémentaire de ces plaques est leur teinte claire, qui rend le parking plus agréable pour les utilisateurs.


L'extérieur du bâtiment a été également rénové en profondeur, dont la façade. Différents matériaux, comme un bardage métallique et des carreaux en terre cuite, donnent à l'ensemble une apparence chaleureuse et urbaine.

Il était important que l'ancienne et la nouvelle parties forment un ensemble uniforme. Les architectes, se basant sur leur connaissance des habitudes des visiteurs, ont fait en sorte que soient fortement améliorées l'accessibilité, la visibilité et la circulation dans le complexe.

Le design fut confié au bureau londonien Dunnett Craven, spécialisé en centres commerciaux. Ils se sont penchés sur l'éclairage, la finition et un nouveau logo. 


Il a fallu aussi tenir compte de nombreuses contraintes. Ainsi, la résistance au feu devait être d'une heure. C'est la raison pour laquelle des blocs Ytong furent choisis comme matériaux de gros oeuvre. Plus de 1000 m³ de blocs furent utilisés pour monter des murs antifeu entre les nouveaux commerces. Les blocs Ytong furent produits et livrés par Xella.

Beaucoup d'attention fut également accordée aux valeurs d'isolation. Le niveau K du centre commercial est à présent de 30, et ce grâce à la nouvelle isolation.  Des panneaux photovoltaïques furent aussi installés sur le toit et l'eau de pluie est récupérée pour les sanitaires. Les déchets de construction furent soigneusement collectés dans un souci de respect de l'environnement.  

Pourtant, l'architecte Cédric Van Haeren reconnaît que le centre commercial n'est pas vraiment écologique : “Un centre comemrcial est par définition énergivore", affirme-t-il. “Nous avons malgré tout fait de gros efforts.”

Partager cet article:
Nos partenaires