Le pont protégé du Jubilé sur le site de Tour & Taxis fait l'objet d'une rénovation complète

Le permis d'urbanisme pour la rénovation complète du Pont du Jubilé sur le Parc de Tour et Taxis a été délivré. En juillet 2021, la Région bruxelloise et la SNCB ont conclu un accord de coopération pour la rénovation de ce pont ferroviaire protégé, propriété de la SNCB. Le Pont du Jubilé a une grande valeur patrimoniale mais nécessite une rénovation en profondeur. L'accord prévoit un financement partagé entre la SNCB et urban.brussels. Après la rénovation, la Région de Bruxelles-Capitale deviendra le propriétaire et le gestionnaire permanent du pont. Les travaux débuteront dans les prochains mois et dureront environ un an et demi

Le pont du Jubilé, appelé à l'origine pont monumental, a été construit en 1904 pour la Société Nationale des Chemins de Fer Belges (SNCB) lors de la construction de l'avenue du Jubilé et de l'avenue Emile Bockstaell. Le pont relie la voie ferrée de Tour & Taxis. En 2007, le pont a été protégé en tant que monument.

RÉNOVATION DU PONT

Concrètement, le pont et sa structure seront rénovés en tenant compte des usages contemporains et de la conservation du patrimoine. Les éléments visuellement significatifs, qui ont disparu au fil des ans, seront intégrés de manière contemporaine. Le tablier du pont principal, d'une longueur de 80 mètres, sera également remplacé. Les éléments en béton préfabriqué seront enlevés et remplacés par un nouveau tablier structurel constitué d'une plaque métallique.

AMÉLIORATION DE LA MOBILITÉ

Pour améliorer la mobilité, des aménagements distincts seront prévus pour chaque mode de transport afin d'assurer la sécurité et le confort de tous les usagers du pont. Chaque mode de transport aura son propre espace ; la circulation à double sens pour les voitures sur la section centrale sera maintenue. Des deux côtés de la route, il y aura une piste cyclable unidirectionnelle séparée de plus de deux mètres de large. Les piétons pourront emprunter un large chemin piétonnier avec un revêtement en bois.

Les parapets actuels n'étant pas les parapets d'origine, ils seront enlevés ainsi que tout le tablier supérieur du pont. Les nouveaux modèles ressembleront aux originaux en termes de hauteur, de structure et de treillis de renforcement, entre autres. Ils seront dotés de montants et d'un garde-corps d'une hauteur réglementaire. Cela permettra de dégager des vues sur le parc. La clôture de sécurité sera constituée d'un filet de renforcement avec des mailles en acier inoxydable. Grâce à des poteaux d'environ 2,5 mètres de haut, espacés des mêmes distances que les poteaux principaux d'origine, l'espace retrouvera ses anciennes limites fictives et la structure d'origine réapparaîtra.

ÉCLAIRAGE HISTORIQUE

L'éclairage historique, qui contribuait à la monumentalité et à la grandeur du pont, a aujourd'hui disparu. Heureusement, il fait à nouveau partie du projet. Il y aura à nouveau des lumières avec une réinterprétation contemporaine de la structure et des ampoules, en respectant la disposition géométrique du passé. Elles seront placées aux mêmes endroits qu'auparavant et leur nombre sera également le même. Elles serviront d'éclairage nocturne, qui sera renforcé par l'éclairage des bancs et des parapets pour une visibilité optimale pour tous.

Urban.brussels et la SNCB financent chacun la moitié des travaux, estimés à 8 millions d'euros. L'opérateur ferroviaire se chargera de la gestion des travaux. Après la rénovation, l'administration régionale de Bruxelles Mobilité reprendra le pont du Jubilé pour un euro symbolique et en deviendra le nouveau propriétaire et gestionnaire.

Partager cet article:

Nos partenaires