Prévenir facilement les poussées d’acrotères des toitures isolées à l’aide de panneaux PU/PIR pour éviter les conséquences néfastes sur le système ETICS.

Les toitures plates sont souvent isolées avec des plaques de polyuréthane (PU) ou de polyisocyanurate (PIR). Buildwise a constaté ces dernières années qu'avec de telles toitures, on assistait au fil du temps à un déplacement de plus en plus important de l'acrotère vers l'extérieur, ce qui entraîne souvent des déformations, voire des fissures dans les maçonneries de façade ou dans le système ETICS. En avril de l'année dernière, Buildwise publiait un article scientifique à ce sujet, dans lequel il expliquait que le problème pouvait être évité en ne se contentant plus de simplement placer un acrotère en béton cellulaire dans un mortier plein. Pourtant, chez xthermo, nous constatons que la majorité des architectes et des entrepreneurs généraux ne sont pas au courant de ce changement. C'est pourquoi nous souhaitons attirer une nouvelle fois votre attention sur ce problème.

Buildwise a humidifié des panneaux PU de différents types et de différentes marques et a pu établir qu'un grand nombre de ces panneaux peuvent se dilater. Il a également été démontré que les panneaux PU expansés peuvent, par leur déformation, repousser les acrotères de la toiture si ces derniers sont constitués de béton cellulaire placé dans un mortier plein. Il n'est pas rare que ce déplacement des acrotères entraîne la déformation ou la fissuration des maçonneries de façade ou du système ETICS.

Le centre de recherche n'a toutefois pas pu expliquer pourquoi ces déformations ne se produisaient qu'avec certains panneaux PU/PIR.

L'étude a livré plusieurs conclusions. La première étant qu'il convient d'accorder plus d'attention à limiter l'humidification des panneaux de PU sur une toiture plate. Pour cela, il convient d'utiliser un pare-vapeur et d'assurer une étanchéité parfaite. Toutefois, sachant qu'il n'est pas réaliste d'exclure toute humidification, en particulier pendant la phase de construction, le document de construction Buildwise a été mis à jour.

 Dans le cas d'une isolation de toiture en PU / PIR, les acrotères en béton cellulaire posé sur mortier plein sont à exclure.

Il est recommandé à l'auteur de projet d'opter pour un acrotère solidaire ou ancré mécaniquement au support de toiture. Si cela n'est pas possible, il faudra exclure la solution des panneaux PU / PIR.

Si malgré tout, l'auteur de projet souhaite travailler avec un acrotère composée de blocs de béton cellulaire et de plaques PU/PIR, l'entrepreneur doit placer le bloc de béton cellulaire inférieur avec un mortier adéquat auquel est ajouté un additif (améliorateur d'adhérence) afin de renforcer la résistance de la liaison avec le substrat. Ce bloc est ensuite ancré dans le support de la toiture.

Il existe sur le marché des blocs de béton cellulaire spécifiques dotés d'une encoche dans laquelle les tiges de protection du plancher porteur en béton peuvent être insérées pour assurer l'ancrage. Pour finir, ces encoches peuvent être coulées avec du béton.

Les schémas détaillés des ETICS dessins de Buildwise adaptés

Pour les toitures isolées en PU/PIR, il est donc nécessaire d'utiliser un acrotère solidaire ou ancré mécaniquement dans le socle de la toiture. Chez xthermo, nous n'avons toutefois aucune préférence pour l'une ou l'autre de ces deux options.

Buildwise a adapté ses schémas détaillés des ETICS suite à cette étude. Ceux-ci ont été publiés dans TV 274.

Source: Xthermo
Partager cet article:
Contactez Xthermo
Nos partenaires