Projet d'aménagement à Mascate : Promenades le long des canaux et durabilité environnementale

Le cabinet d'architecture britannique Zaha Hadid Architects s'apprête à créer un développement en bord de mer à Mascate, Oman, qui comprendra des promenades le long des canaux et aura un design "mettant l'accent sur la résilience climatique". Prévu pour être construit dans le centre-ville de Mascate, le développement de 3,3 millions de mètres carrés comprendra une marina, un quartier culturel, des promenades le long des canaux et un front de mer récréatif.

Le projet, dévoilé par le ministère du Logement et de l'Aménagement urbain d'Oman (MoHUP), abritera également un campus ministériel. Celui-ci comprendra des résidences ainsi que des espaces commerciaux, artistiques, de loisirs et culturels. Inspiré par la culture et la nature locales, le développement d'Al Khuwair vise à "redéfinir la vie urbaine à Oman" et devrait accueillir une population attendue de 64 500 personnes.

"Les géométries du plan directeur évoquent les baies et les criques du littoral omanais le long de la mer d'Arabie", a déclaré le directeur du projet Paolo Zilli à Dezeen. "Avec la marina au cœur du projet, la conception perpétue la riche tradition de Mascate en tant que ville portuaire historique."

Zaha Hadid Architects a collaboré avec le cabinet d'ingénierie Buro Happold sur une stratégie en matière de matériaux pour le projet, décrite comme une "conception axée sur la durabilité mettant l'accent sur la résilience climatique". Cette stratégie comprendra des interventions spécialement conçues pour aider à la résilience climatique et côtière, telles que la gestion des eaux pluviales et les brise-lames.

Zaha Hadid Architects modernisera également les bâtiments du campus ministériel grâce à un "programme de rénovation", a déclaré le studio. "Le site est actuellement une zone administrative et industrielle de la ville", a expliqué Zilli. "De nombreux bâtiments existants seront rénovés, modernisés et améliorés dans les années à venir.

En plus de la conservation et de la restauration des espèces végétales indigènes, le développement d'Al Khuwair vise à obtenir un gain net de biodiversité de 10%. Il adoptera une stratégie de conception passive pour réduire la consommation d'eau et limiter la demande énergétique de ses bâtiments et de ses aménagements paysagers, et sera alimenté par des énergies renouvelables, notamment l'énergie solaire.

Le développement compact privilégiera l'activité piétonne et les transports publics en utilisant des taxis aquatiques, des tramways légers et des bus à haut niveau de service. Pour réduire au maximum l'utilisation de véhicules privés, le développement d'Al Khuwair disposera également d'une infrastructure cyclable, ainsi que d'ombrage et de refroidissement passifs pour encourager la marche. La construction du projet devrait commencer à la fin de cette année.

Le développement fait partie de la Vision 2040 d'Oman, qui vise à "atteindre une économie nationale développée, diversifiée et durable, avec une répartition équitable des gains de développement et la protection des ressources naturelles". "Ce projet visionnaire nous rapprochera encore un peu plus de la réalisation de la Vision 2040 d'Oman et de la création d'un avenir durable et prospère pour le peuple omanais", a déclaré le ministre du Logement et de l'Aménagement urbain, Khalfan Al Shueili. "Il contribuera à façonner l'avenir de Mascate et d'Oman de manière plus large, créant une nouvelle destination pour accueillir les visiteurs du monde entier dans notre capitale."

D'autres projets qui feront partie de la vision 2040 incluent un quartier mixte dans les montagnes de Jaban Al Akhdar et une ville pour 100 000 personnes que le studio londonien Skidmore, Owings & Merrill conçoit à Oman.

Source: Dezeen
Partager cet article:
Nos partenaires