Structure bois pour l'extension de l'aéroport de Zürich

La proposition gagnante pour le plus grand dock de l'aéroport international de Zurich est principalement constituée de bois local massif. Le nouveau Dock A et les bâtiments adjacents, conçus par la collaboration des bureaux BIG, HOK, 10:8 Architeckten, Buro Happold, les experts du bois Pirmin Jung et le consultant en aviation NACO, sont destinés à renforcer le statut durable de l'aéroport en tant que porte d'entrée de la Suisse. 

Depuis son ouverture dans les années 1950, l'aéroport de Zurich est devenu l'une des hubs aériens les plus importants d'Europe.  Après les précédentes extensions de l'aéroport, le Dock E, l'Airside Center et The Circle, un concours international de conception en deux phases a été lancé en 2020 pour remplacer le Dock A, devenu obsolète. Le concours comprenait entre autres des propositions des bureaux Foster + Partners, Grimshaw Architects et SOM. Le nouveau Dock A - qui comprend des portes Schengen et non-Schengen, des boutiques, des salons, des bureaux, la nouvelle tour de contrôle et une extension du hall d'immigration - devrait ouvrir dans dix ans et constituera la prochaine étape de l'expansion de l'aéroport. 

« La proposition de l'équipe de "Raumfachwerk" était la plus convaincante d'un point de vue durable, opérationnel et économique, ainsi que d'un point de vue urbanistique et architectural », a déclaré Andreas Schmid, président du conseil d'administration de Flughafen Zürich AG. 

« Le nom est déjà révélateur : l'espace et la structure sont totalement intégrés et donnent lieu à un design hautement fonctionnel et flexible. L’exosquelette du projet est formé par une structure qui n'est pas seulement porteuse, mais qui définit et adapte l'espace. Cette structure crée également une atmosphère unique et lui confère une identité propre, fidèle à son lieu et à son époque. Ce projet représente un nouveau jalon non seulement pour l'aéroport de Zurich, mais aussi pour l'aviation dans son ensemble. Le jury a été ravi et reconnaissant d'approuver un tel projet avant-gardiste, qui contribuera à revitaliser la construction durable en bois pour les grands projets d'infrastructure », souligne le professeur Harry Gugger, président du jury.

 

CHARPENTE EN BOIS MASSIF

Basée sur le concept de l'équipe du "Raumfachwerk" - un cadre structurel à la fois robuste et flexible - la proposition de conception célèbre l'expérience des passagers et leurs déplacements dans l'aéroport. Situé à côté de l'Airside Center et du Terminal 1, le nouveau Dock A est défini par deux zones principales : le hub central avec les boutiques, les services aéroportuaires pour les passagers arrivants et partants et la circulation verticale ; et la rampe avec les portes d’embarquement, les zones d'attente et les liaisons fixes avec les avions. 

« Au fur et à mesure que les aéroports se développent et évoluent, et que les directives internationales et les exigences de sécurité changent, les aéroports deviennent de plus en plus complexes : des Frankenstein d'éléments interconnectés, des patchworks et des extensions. Pour le nouveau terminal principal de l'aéroport de Zurich, nous avons tenté de répondre à ce défi complexe par la réponse la plus simple possible : une charpente en bois massif qui est à la fois une conception structurelle, une expérience spatiale, une finition architecturale et un principe organisationnel. La remarquable structure est faite de bois provenant de sources locales et le long toit sculptural est entièrement recouvert de panneaux solaires qui convertissent la lumière du soleil en source d'énergie. Un design simple mais expressif - ancré dans la tradition et engagé dans l'innovation - qui incarne les éléments culturels et naturels de l'architecture suisse », déclare Bjarke Ingels, fondateur et directeur créatif de BIG. 

 

ATRIUM

Pour améliorer l'expérience des passagers, les espaces du nouveau terminal utilisent la lumière du jour comme système de signalisation naturel. Un puits de lumière linéaire - créé par le toit pliant de la rampe - s'étend vers le hub central et s'ouvre sur l'atrium où se rassemblent tous les passagers en départ, en l'arrivée ou en correspondance. En plaçant la tour de contrôle au centre, celle-ci apparait de l'intérieur comme un phare qui donne l’impression d’un lieu qui se rapproche plus d'une place publique que d'un aéroport.

Les passagers à l'arrivée sont guidés vers le hub du Dock A, divisé en sept étages reliés visuellement par cet atrium, généreux et lumineux. Les flux de passagers sont canalisés à travers l'atrium, reliant tous les étages par des escaliers, des escalators et des ascenseurs - du hall d'immigration souterrain à toutes les zones d’arrivée et de départ aux étages, ainsi qu’aux salons des étages supérieurs du hub.

 

TRADITION ET INNOVAtion

La structure, les sols et les plafonds du Dock A présentent une palette de matériaux contemporains et sobres, avec le bois comme matériau principal. Ce choix de matériau, une ressource locale renouvelable, permet une préfabrication efficace pendant la construction et rend en même temps hommage à la longue tradition locale de construction en bois en Suisse. Le système de support du bâtiment est basé sur des colonnes en bois en V - qui remplissent une fonction structurelle et servent également de référence aux paysages alpins suisses emblématiques et à la tradition séculaire de la construction en bois et des toits en pente typiques. Les passagers seront accueillis par cette architecture typiquement locale, qui met en valeur un savoir-faire et un artisanat de haute qualité tout en soulignant l'engagement de l'aéroport en matière de durabilité.

Le toit du Dock A sera recouvert de panneaux photovoltaïques, tandis que des dispositifs de protection solaire intégrés réduiront les besoins de chaleur solaire comme d’entretien, et qu'une combinaison de systèmes de refroidissement et de chauffage à base d'eau et d'air améliorera la demande énergétique du bâtiment.

« Malgré les contraintes complexes de la structure existante, la conception du nouveau Dock A se concentre sur un cheminement le plus intuitif possible pour amener les voyageurs de manière efficace et facile vers leur porte d'embarquement dans l'aéroport - et donc vers leur destination finale. La palette de matériaux visuellement apaisants, la lumière naturelle et la biophilie contribuent également à redéfinir les attentes des passagers quant à l'expérience typique d'un aéroport », conclut Martin Voelkle de BIG.

Source: BIG
Partager cet article:
Nos partenaires