Trois projets belges dans la shortlist du EU Mies Award 2022

La Commission Européenne et la Fundació Mies van der Rohe viennent de publier la liste des 40 projets susceptibles de remporter le prestigieux EU Mies Award 2022. Sur les 26 projets initialement nominés, 3 font partie de cette shortlist : Melopee (Gand) de Xaveer De Geyter Architects, la Gare Maritime (Bruxelles) de Neutelings Riedijk Architects en collaboration avec Bureau Bouwtechniek et JDMA, et Z33 House for Contemporary Art, Design & Architecture (Hasselt) de l'architecte italienne Francesca Torzo.

 

Dans cette shortlist de 40 projets - sur 532 projets nominés - on trouve des projets émanant de 18 pays : l'Espagne, l'Autriche et la France sont les mieux représentées avec 5 projets chacune. Les 5 grands finalistes seront connus en février prochain et les lauréats en avril.

Les sept membres du jury - Tatiana Bilbao (présidente), Francesca Ferguson, Mia Hägg, Triin Ojari, Georg Pendl, Spiros Pengas et le Belge Marcel Smets – ont donc sélectionné les 40 projets qui, selon eux, mettent en lumière les tendances architecturales de l'architecture européenne contemporaine, en insistant sur l'inclusion sociale, la durabilité, la circularité et la recheche esthétique. 

Les projets belges faisant partie de la shortlist - Melopee, Gare Maritime et la nouvelle aile du Z33 - sont tout sauf des surprises, car ils sont régulièrement repris dans les shorlists ou vainqueurs d'autres concours.

26 projets belges nominés

Parmi les 532 projets nominés, on relevait la présence de 26 projets belges, un peu plus que lors de la précédente édition du prix, en 2019 (21 nominations). Il y a un peu plus de deux ans, deux projets belges avaient atteint la 'finale' : PC Caritas (Melle) des architecten de vylder vinck taillieu et la Place Skanderbeg (Tirana, Albanie) de 51N4EPlant en Houtgoed, Anri Sala et iRI. La construction de 530 logements - un projet appelé 'Grand Parc Bordeaux' -  de Lacaton & Vassal-architectesFrédéric Druot Architecture et Christophe Hutin Architecture avait alors remporté le premier prix.

 

Source: Fundació Mies van der Rohe

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage