Un immeuble de stationnement polyvalent jette les bases d'un nouveau quartier d

Zo vooruitstrevend het architecturale en stedenbouwkundige concept, zo uitdagend was de realisatie van Parking Keerdok.
De kruisvormige gevelelementen fungeren ook meteen als draagstructuur.
Tussen de twee lange gevelzijdes zijn voorgespannen welfsels van 17 meter lang, een halve meter dik en tot 11 ton zwaar aangebracht, die als kolomvrije verdiepingsvloeren fungeren.
Op het gelijkvloers bevindt zich een supermarkt van Louis Delhaize.
Een publiek dakterras biedt een fraai uitzicht op de historische binnenstad.
Een publiek dakterras biedt een fraai uitzicht op de historische binnenstad.
De bovenste twee verdiepingen zijn voorbehouden voor kantoren van Voka Mechelen-Kempen.
De kantoren zijn gerealiseerd volgens het box-in-boxprincipe, inclusief een sterk beglaasde schil in aluminium sandwichpanelen.

En novembre dernier, le tout nouveau Parking Keerdok a été inauguré le long de la N16 à Malines. Orienté vers l'avenir" est le mot juste pour décrire ce bâtiment remarquable, car il peut être utilisé non seulement pour le stationnement, mais aussi pour le shopping et le travail. Avec son utilisation mixte, sa construction atypique, son agencement adaptable, son souci de durabilité et sa conception architecturale expressive par POLO et Archipel - avec une imposante structure en croix en béton architectural comme revêtement de façade porteur - ce projet de prestige a été un exploit en matière de construction et d'ingénierie de la stabilité, donnant le ton à la transformation tant attendue du site industriel de Keerdok.

De la plate-forme logistique au port de proximité, en passant par la zone industrielle et les ateliers : l'histoire du site de Keerdok ne date pas d'hier. En 2023, un nouveau chapitre est déjà en train de s'écrire : la zone est en train d'être entièrement transformée en un nouveau quartier urbain dynamique comprenant quelque 570 logements, des services de restauration, des commerces de proximité, une place sans voitures et des zones vertes. Avant que cette reconversion à grande échelle ne puisse commencer, une tour de stationnement a dû être érigée en bordure du site. Bien que ce terme déshonore le bâtiment, Pieter Swaegers, chef de projet chez l'entrepreneur BAM Interbuild, explique : "Le volume en deux parties, avec un noyau vertical en béton comme élément de liaison, est conçu comme une coquille intelligente et a été conçu de manière à pouvoir accueillir différentes fonctions au cours de sa vie. Actuellement, la fonction principale est celle d'un parking, mais en fonction de l'évolution des besoins de mobilité dans la zone, plusieurs parkings peuvent facilement être transformés en espaces résidentiels ou de bureaux à l'avenir - comme c'est déjà le cas aux deux derniers étages."

La ville de Malines a confié la transformation du site Keerdok à une équipe de construction expérimentée qui, outre BAM Interbuild, comprenait également les promoteurs Kairos et Montreal RED (qui ont formé ensemble THV Keerdok Mechelen), les cabinets d'architectes POLO et archipelago, les architectes paysagistes Atelier Ruimtelijk Advies et VOGT Landscape Architects et Vanderstraeten, qui n'a pas été activement impliqué dans la construction du Parking Keerdok, mais qui réalisera l'un des développements ultérieurs sur le site. La barre est haute, car le quartier de Keerdok doit devenir un exemple de développement urbain durable au niveau européen. Avec son caractère tourné vers l'avenir, le Parking Keerdok en est le premier exemple. Le grand bâtiment mesure 18 800 m² (sans le toit), compte treize étages et offre un espace pour 516 voitures et 117 vélos, y compris une infrastructure de recharge électrique et une gamme de véhicules partagés. En outre, le rez-de-chaussée abrite un supermarché Louis Delhaize (1 000 m²), les deux étages supérieurs sont réservés aux bureaux de Voka Mechelen-Kempen (1 400 m²) et il y a également un toit-terrasse public avec des arbres (600 m²), qui offre une belle vue sur le centre historique de la ville. En outre, les bureaux et le magasin sont chauffés et refroidis sans énergie fossile et, tout comme les stations de recharge dans le parking, sont entièrement alimentés par leur propre électricité verte.

"Le terme "tour de parking" déshonore le bâtiment. En effet, le volume en deux parties est conçu comme une enveloppe intelligente et de manière à pouvoir accueillir différentes fonctions au cours de sa durée de vie.""
- Pieter Swaegers (BAM Interbuild) -

L'ARCHITECTURE ET LA STABILITÉ RÉUNIES

Aussi progressiste que soit le concept architectural et urbanistique, la réalisation du Parking Keerdok a été un véritable défi. Tout d'abord, parce que la remarquable grille de la façade fait également office de structure porteuse. "La grille de la façade a à la fois une fonction architecturale et une fonction de stabilité, ce qui est tout à fait novateur pour ce type de bâtiment", explique Pieter Swaegers. "Au départ, nous avons dû chercher un design approprié, en tenant compte des installations du site, des possibilités de transport, etc. Nous avons donc opté pour des éléments standard en forme de croix de 5 x 4 mètres et de 14 tonnes, composés de deux croix et d'une section de poutre supérieure. Au niveau des porte-à-faux, certains éléments comportent trois croix - la plus lourde pesant 24 tonnes ! - ainsi que quelques éléments avec une seule croix. C'était vraiment déroutant, surtout parce que nous devions travailler avec la post-tension - comme compromis ultime entre l'effet de la force lourde et le dimensionnement architectural voulu - et que nous devions donc positionner les éléments bien en ligne. Entre les deux longs côtés de la façade, des poutres précontraintes de 17 mètres de long, d'un demi-mètre d'épaisseur et pesant jusqu'à 11 tonnes ont été installées, qui agissent comme des planchers d'étage sans colonnes.

BAM Interbuild a travaillé de l'intérieur vers l'extérieur, pour ainsi dire. "Nous avons d'abord érigé les noyaux et les rampes, et ce n'est qu'ensuite que nous avons installé les éléments de la façade. Ces derniers ont été posés dans un ordre bien défini, sur la base d'un calendrier hebdomadaire détaillé dans lequel nous devions satisfaire à de nombreuses conditions préalables (en termes de post-tension, de stabilité, d'efficacité, etc.) Un bon flux logistique était également nécessaire, car tous les éléments en béton préfabriqué ont été transportés à l'aide de moyens de transport exceptionnels. Mission accomplie, puisqu'au bout de cinq mois, la structure de la façade était complètement terminée.

 


"La finition de la façade a une fonction à la fois architecturale et de stabilité, ce qui est tout à fait novateur pour ce type de bâtiment.
- Pieter Swaegers (BAM Interbuild) -

 

UN PROJET QUI N'EST PAS BANAL

Le parking Keerdok est principalement construit en béton, qui a été appliqué dans différentes finitions. "Les planchers ont été réalisés en béton délavé de teinte plus foncée, tandis que les croix de façade ont un aspect plus gris car elles ont été sablées", explique Pieter Swaegers. "D'autres matériaux ont également été utilisés. Par exemple, les porte-à-faux sont soutenus par des triangles en acier blanc qui ajoutent du cachet. La structure du toit est constituée en partie de poutres en bois stratifié et en partie d'acier. Au rez-de-chaussée, de nombreuses fenêtres allant du sol au plafond ont été installées et les bureaux ont été réalisés selon le principe de la boîte dans la boîte, y compris une coque fortement vitrée en panneaux sandwich d'aluminium.

La durabilité a également été un facteur important dans la réalisation du Parking Keerdok. "En se basant sur le compteur de durabilité TOTEM, il était important de minimiser l'impact environnemental des matériaux, du transport et de la logistique. En outre, un champ BEO a été installé pour le chauffage et le refroidissement géothermiques du bâtiment - avec quelque 53 trous de forage forés à une profondeur de 150 mètres - et plus de 400 panneaux solaires ont été installés sur les surfaces non accessibles du toit", explique Pieter Swaegers. "Bref, ce n'était pas un projet ordinaire. Nous avons rencontré des problèmes en cours de route qui se sont avérés plus complexes que prévu, mais c'est bien sûr ce qui a rendu le projet fascinant. Et malgré tous les défis, il y a eu une coopération et une communication très constructives au sein de notre équipe de construction, qui ont certainement été facilitées par l'utilisation intensive de la BIM. Nous sommes très fiers d'avoir pu réaliser ce "parking du futur". Combiné à l'aménagement paysager environnant, dans lequel nous avons notamment réalisé nous-mêmes le pavage, il est devenu un très bel ensemble, qui sera encore mieux mis en valeur à mesure que le reste du site prendra forme."

Partager cet article:
Nos partenaires