Une célèbre oeuvre d'art liégeoise va produire de l'énergie

Les travaux de rénovation de la Cité Administrative à Liège entrent dans leur phase finale. Depuis quelques jours, cet imposant bâtiment se couvre de panneaux photovoltaïques et un sort tout particulier est réservé à la peinture murale de l'artiste Nicolas Kozakis. Ce projet a été confié à l’association momentanée Baumans-Deffet sprl Architecture et Urbanisme / Canevas sprl Architectes et Ingénieurs.

Depuis quelques jours, l’installation des premiers panneaux photovoltaïques a débuté sur l’un des pignons de la Cité administrative. D’autres s’ajouteront sur l’autre pignon ainsi que sur le toit et sur le péristyle de l’édifice. Plus de 1000 panneaux seront ainsi disposés. 

En tout, ce sont 2800 éléments photovoltaïques qui sont en cours d’installation tant sur la Cité que sur différents autres bâtiments communaux. L’objectif est une production électrique indépendante qui pourra atteindre, à terme, 800.000 kw/h par an, soit l’équivalent de la consommation de 228 ménages.

Les panneaux hors site seront installés à l’école Lairesse/Waleffe dans le quartier du Longdoz, à l’Ictia situé au Quai du Condroz, au Service des Travaux de la rue de Namur ainsi qu’à la Patinoire de la Médiacité. Ces dispositifs assureront la neutralité de la consommation en électricité de la Cité administrative.

Une œuvre d'art qui produit de l'électricité

La façade sud-ouest de la Cité administrative était ornée depuis 2006 de l’œuvre murale de l’artiste Nicolas Kozakis. Celle-ci illustrait les contours de la grotte de la Nativité, représentative du lieu des multiples déclarations de naissance qu’y assurèrent depuis si longtemps les Services de l’Etat Civil. Elle va bientôt être réinstallée et sera même réinterprétée grâce à la pose, sur sa composition, d’un très fin film luisant contenant des cellules photovoltaïques, explique-t-on à l’échevinat des Travaux.

@VDL

L’ouvrage sera ainsi requalifié et, relevé par son aspect « reluisant et brillant », et viendra illustrer le sens de l’œuvre de façon lisible et intemporelle.

Pour rappel, la rénovation de la Cité administrative est liée à plusieurs projets situés sur le territoire de la Ville de Liège :

  • La construction de nouvelles Halles des Foires à Bressoux (dépollution, construction et aménagements)
  • L’aménagement d’un boulevard urbain entre le pont barrage et le pont Atlas
  • Les aménagements publics de l’éco-quartier de Coronmeuse (dépollution et aménagement du site de l’éco-quartier)
  • L’installation d’un pôle de développement économique et culturel sur le site de Bavière ainsi qu’un réaménagement des voiries
  • La transformation de la Cité administrative en bâtiment zéro carbone.

L’objectif de la rénovation de la Cité Administrative est de proposer un bâtiment présentant des performances énergétiques très élevées via la révision complète de son enveloppe extérieure et la mise en œuvre de techniques optimisées.
Le bâtiment de la Cité administrative constituera une réponse supplémentaire de la Ville au défi climatique, une des principales orientations reprise dans la Déclaration de politique communale. Liège se donne l’ambition d’être une ville qui réussit sa transition écologique et climatique.

Partager cet article:
Nos partenaires