Venez visiter l'expo : Ce qu’habiter veut dire

L'exposition Ce qu'habiter veut dire, organisée par l'Institut Culturel d'Architecture Wallonie-Bruxelles (ICA), rassemble des histoires d'architecture autour de la question : Qu'est-ce qu'habiter veut dire pour vous ? À travers des maquettes, des interviews, des collages et des réflexions de toutes sortes, de nombreux architectes tentent de répondre à cette question centrale. Parmi eux, des cabinets d'architectes et des designers tels que V+, Rotor, Paola Vigano, Maxime Delvaux, L'Escaut et Bas Smets.

Car habiter ce n’est pas seulement se loger, c’est aussi prendre conscience d’un paysage et d’un territoire, c’est réfléchir à faire avec ce qui existe déjà, ce qui est déjà bâti et aménagé, c’est participer à l’élaboration de son cadre de vie et à la culture qui s’anime autour, c’est enfin et avant tout rêver d’un cadre de vie autre, porteur de mieux-être. C’est dans cette optique que le collectif d’architectes Modlocq présente diverses réflexions sur un potentiel espace commun en intérieur d’îlot, sorte d’entre-deux qui se place entre l’échelle du quartier et celle du foyer.

Les membres de TERRE, un consortium d’artistes, urbanistes et paysagistes, ​ narrent quant à eux un récit fictionnel ancré dans la cité Parc à Marcinelle, près de Charleroi. Ce futur utopique pour des barres de logements sociaux vise en fait à modeler les imaginaires afin de mieux nous préparer aux changements environnementaux et sociétaux à venir. Le bureau d’architecture Baumans-Deffet et l’agence de paysagistes et d’urbanistes TER proposent une grande fresque qui synthétise six mois d’étude urbanistique stratégique pour les quatre grands sites sidérurgiques de la métropole liégeoise. Le projet consiste à dessiner un collier de parcs et des parcours piétonniers et cyclables qui se déploient autour de la Meuse et jalonnent le paysage d’un ensemble de totems industriels.

Installations, maquettes, fresques, témoignages, vidéos, photographies, croquis et collages illustrent dans cette exposition la diversité des approches de celles et ceux qui pensent notre cadre de vie. Cette production émane de rencontres entre habitants, architectes, photographes, urbanistes, paysagistes et artistes et fait naître ainsi de nouveaux horizons. Elle offre à voir des visions riches, tantôt construites, tantôt esquissées, tantôt ancrées dans le réel, tantôt utopiques. Chaque sujet de ce florilège est délicatement composé, c’est-à-dire mis en scène, afin de faire parler l’architecture et d’inspirer chaque visiteur.euse sur ce thème.

Une vingtaine de projets d’architecture

L’architecte et photographe François Lichtlé illustre différentes typologies d’habitat caractéristiques du paysage belge, permettant aux spectateurs de s’interroger sur la diversité des habitats, mais surtout des modes de vies. Le photographe Xavier Delory, quant à lui, partage sa vision des manières d’habiter et de la culture architecturale en Wallonie et à Bruxelles, à travers des photomontages qui interpellent le public. 

Une vingtaine de projets d’architecture contemporaine marquants en Wallonie et à Bruxelles de ces trente dernières années, est également montrée sous la forme de maquettes, coupes, et documents graphiques. Allié à une série de photographies, l’ensemble compose une interprétation sensible de l’environnement bâti et non-bâti actuel de la Belgique francophone. L’exposition Ce qu’habiter veut dire est également l’occasion pour l’ICA de publier un ouvrage éponyme qui complète le contenu de l’exposition. Il apporte d’autres réponses d’experts à cette question, ainsi que les réponses de celles et ceux qui habitent en Belgique francophone. Une manière de prolonger l’expérience de l’exposition et d’emporter avec soi un souvenir des oeuvres exposées.

Les designers participant·es à l'exposition : Agence TER, Arcadus, Artau, Aya Akbib, Baumans-Deffet, Baukunst, Binario, Pierre Blondel, François Brix, Maurizio Cohen, Xavier Delory, Maxime Delvaux, Jean-Luc Deru, Dessin & Construction, Barbara Dits, Hugues Dorzée, Nicolas Duerinck, L’Escaut, False Mirror office, Jean-François Flamey, Olivier Fourneau, HE architectes, Pierre Hebbelinck, Holoffe & Vermeersch, Dominique Houcmant/Goldo, Alain Janssens, Philippe Koeune, Gaspar Lambé, Georges-Eric Lantair, Mathilde Lasserre, François Lichtlé, Linto, LRArchitectes, Daryna Lysystska, Matador, Mamout, Charlotte Marchal, Martiat+Durnez, Modlocq, MSA, Nord, Virginie Pigeon, Reservoir A, Rotor, Fabian Rouwette, Victor Selle, Bas Smets, Vianney Soulard, Specimen, Terre, Alexander Topilin, Henri Uijtterhaegen, Urban echoes, V+, Charles Vandenhove, Cécile Vandernoot, Paola Viganò, Marc Wendelski.

Informations pratiques

10 mars - 15 avril : Ce qu'habiter veut dire

L'exposition a lieu au MAD Brussels : Place du Nouveaux Marché aux Grains 10, 1000 Bruxelles. L'exposition gratuite est ouverte au public du mardi au samedi de 10:00 à 18:00.

Source: MAD
Partager cet article:
Nos partenaires