Doorzoek volledige site
02 februari 2021 | LIESBETH VERHULST

Une vie nouvelle et écologique pour le gratte-ciel Pirellino à Milan

Illustratie | Diller Scofidio + Renfro / Stefano Boeri Architetti
Illustratie | Diller Scofidio + Renfro / Stefano Boeri Architetti
Illustratie | Diller Scofidio + Renfro / Stefano Boeri Architetti
Illustratie | Diller Scofidio + Renfro / Stefano Boeri Architetti

Le bureau italien Stefano Boeri Architetti s'est associé au bureau américain Diller Scofidio + Renfro afin de concevoir la rénovation du célèbre gratte-ciel Pirellino à Milan. Celui-ci sera flanqué d'une nouvelle tour en bois couverte de plantes. Baptisé Pirelli 39, le projet adaptera aux normes modernes l'immeuble emblématique de Gio Ponti et Pier Luigi Nervi, actuellement désert. Une passerelle de verre fera la jonction avec la nouvelle tour.

 

L'immeuble est abandonné depuis 2015. Il a également été déclaré inadapté en raison de performances énergétiques médiocres et d'une protection antisismique inadéquate. Le gratte-ciel est désormais sauvé de la démolition et doit contribuer au renouveau et à la croissance durable du quartier environnant. La transformation du site ferroviaire abandonné Scalo Farini en parc public par OMA s'inscrit également dans ce projet plus large.

La conception est le résultat d'un concours international lancé par le promoteur COIMA, qui a connu un fameux succès puisque pas moins de 70 équipes ont fait partie de la shortlist des nominés. Mais c'est l'association entre les bureaux Stefano Boeri Architetti et Diller Scofidio + Renfro qui a raflé la mise.

Répondre aux normes

Le gratte-ciel Pirellino conservera son caractère d'origine tout en étant mis à niveau et adapté aux 'Next Generation EU standards'. Il s'agit de lignes directrices élaborées par l'Union européenne dans le cadre du plan de relance Covid-19 et destinées à aider à lutter contre le changement climatique. La rénovation prévoit des modifications de la structure et de l'agencement interne, afin de créer des espaces de bureaux modernes, améliorer la performance énergétique du bâtiment et maintenir les techniques à jour.

Une forêt verticale

L'accent de Pirelli 39 sera mis sur une nouvelle tour en bois, contenant des appartements entourés de 1 700 m2 de façades vertes qui changent de couleur selon les saisons. Selon les concepteurs, les façades vertes pourront absorber 14 tonnes de CO2 et produire 9 tonnes d'oxygène par an, soit l'équivalent de 10 000 m2 de forêt. 2 770 m2 de panneaux solaires seront également installés, afin que le bâtiment puisse assurer au moins 65% de ses besoins énergétiques propres.

Une passerelle de verre

Les deux bâtiments sont reliés entre eux par une passerelle de verre sinueuse, sur plusieurs étages, qui enjambera la Via Melchiorre Gioia, l'une des rues principales de Milan. Cette passerelle deviendra un lieu pour organiser des événements, des spectacles et des expositions. En outre, on construira une serre, conçue comme une extension de la Biblioteca degli Alberi adjacente, un grand parc public et jardin botanique avec plus de 135 000 plantes.