« Caring Architecture » plaide pour une architecture responsable

Comment l'architecture peut-elle prendre soin de notre planète et de ses habitants ? Les expositions Critical Care. Architecture for a Broken Planet et Care for Space explorent les formes que peut prendre une architecture bienveillante et son impact sur l'habitabilité de notre environnement. Une sélection surprenante de cas nationaux et internationaux vous fera découvrir de manière unique la construction de demain, à partir du 28 mai, à Institut flamand d'Architecture à De Singel. Vous pouvez vous inscrire pour le vernissage, qui aura lieu ce vendredi 27 mai, via ce lien.

« L'architecture qui se soucie de l'environnement se distingue par son empathie pour le contexte, les utilisateurs, les fabricants et les matériaux. C'est une architecture qui envisage le long terme et adopte une attitude critique vis-à-vis de l'activité humaine sur la planète. Elle a une vision d'ensemble et relie les valeurs naturelles, matérielles et immatérielles. L'architecture responsable traite consciemment des effets des interventions dans l'environnement (bâti) sur les personnes, l'écologie et la société. » Avec cette approche, les conservateurs de Caring Architecture clarifient le rôle crucial de l'architecture pour l’habitabilité de notre planète.

 

Critical Care. Architecture for a Broken Planet

Après des arrêts à Vienne, Zurich, Dresde et Berlin, Critical Care. Architecture for a Broken Planet s'installe à Anvers. Sur la base de 21 projets de renommée internationale, l'exposition montrera comment l'architecture et l'art de l'architecture ont été conçus.

L’exposition montre comment l'architecture et l'urbanisme peuvent contribuer à notre avenir. Des projets d'Afrique, d'Europe, du Proche-Orient, des Caraïbes, des États-Unis et d'Amérique latine sont rassemblés et regroupés en cinq thèmes : "prendre soin de l'eau et de la terre", "prendre soin de l'espace public", "prendre soin de nos talents", "penser à l’entretien" et "penser à la production locale". Chaque projet traite d'une problématique concret. Qu'il s'agisse d'un espace rural ou urbain, ils redéfinissent tous la relation entre le travail, l'économie et l'écologie. Des dessins à grande échelle, des objets et des vidéos donnent un aperçu tangible du processus de conception, de l'exécution et de l'utilisation finale.

Parmi les projets exposés, citons le projet Caritas des architectes de vylder vinck taillieu, les projets dans la région frontalière entre les États-Unis et le Mexique par le Estudio Teddy Cruz + Fonna Forman, le modèle de développement urbain autour de la gare de Vienne de StudioVlayStreeruwitz et la rénovation d'un complexe résidentiel à Bordeaux par Lacaton & Vassal, Frédéric Druot et Christophe Hutin.

Cette exposition est également accompagnée de la publication d'un livre. Le livre se concentre sur les trois domaines de crise que sont l'économie, l'écologie et le travail. Il contient des descriptions de projets divers, notamment la reconstruction de villages en Chine, l'irrigation en Espagne, les fiducies foncières communautaires à Porto Rico, la revalorisation de logements publics modernistes en France, les nouvelles alliances dans les quartiers informels de Nairobi et le redéveloppement des méthodes de construction traditionnelles dans des zones inondables au Pakistan. Les essais abordent des sujets tels que l'architecture éthique, la politique foncière, les écologies créatives, les économies diverses, les communautés solidaires et l'exploitation du travail. Les projets et les essais présentés dans ce livre prouvent que l'architecture et l'urbanisme ont le pouvoir de rendre la planète à nouveau vivable.

 

Care for Space for Care. Scenes from Flanders and Brussels

L'exposition Care for Space for Care est la réponse belge à Critical Care. Elle examine neuf projets récents en Flandre et à Bruxelles en mettant l'accent sur le processus, les personnes impliquées et les recherches précédentes. Care for Space for Care vous fait réfléchir au rôle écologique et social de l'architecture. Se préoccuper des autres exige de l'empathie. Vous rendez visibles les personnes impliquées dans un projet, vous vous assurez qu'elles sont entendues. Les exemples de projets présentés dans cette exposition vont au-delà des modèles de participation classiques. La dépendance réciproque traite de questions personnelles, du travail émotionnel et montre le côté humain du travail avec les espaces. Il nous rappelle que l'architecture est faite par, pour et avec les gens.

Les projets :

  • Huis Perrekes, Oosterlo, par NU Architectuuratelier
  • House for Seasonal Neighbours, Borgloon par Ciel Grommen et Maximiliaan Royakkers
  • Sporthaven, Mortsel par Import Export Architecture

 

Concevoir un bâtiment qui permet un entretien facile est également une forme d’attention. Il s'agit d'une décision délibérée de travailler avec des matériaux durables, des détails et une conception ouverte qui permet l'adaptation et l'appropriation. Une conception qui se concentre sur l'entretien d'un bâtiment considère sa structure comme la clé de sa longévité. Il s'agit d'une forme de respect de la nature en tant que source limitée de matériaux, mais aussi en ce qui concerne la mémoire (urbaine) collective.

Les projets :

  • Z33, Hasselt de Francesca Torzo
  • Le Rideau, Bruxelles par Ouest
  • Actiris, Bruxelles par Laura Muyldermans & LDSRa

 

Le posthumanisme exige une nouvelle conception de la prise en charge de notre planète et de tous les êtres et matériaux qui partagent le même espace et le même avenir. Une architecture post humaniste travaille avec tous les acteurs, matériaux et expertises pertinents pour créer ensemble des espaces dont tout le monde peut profiter.

Les projets :

  • Ecotron UHasselt, Maasmechelen, parr NoAarchitects
  • Aménagement du paysage du Grand Hôpital de Charleroi, Charleroi par Bas Smets
  • Tours de guet, Dilsen-Stokkem (Negenoord) par De Gouden Liniaal Architecten

 

Les deux expositions sont à visiter du 28 mai au 11 septembre à De Singel à Anvers. Le vernissage aura quant à lui lieu le vendredi 27 mai. Vous pouvez vous y inscrire via ce lien.

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage