Des plafonds climatisants KAY circulaires pour un nouvel hôtel Van der Valk

Le groupe Van der Valk, propriétaire d'une nonantaine d'hôtels et acteur international de premier plan dans le secteur Horeca, a acheté il y a quelques années un bâtiment étanche au vent et à l'eau à Gand. Van der Valk s'est mis en quête d'un partenaire pour l'aménagement complet et les techniques spéciales. L'entreprise familiale a finalement choisi Jansen the Building Company, qui a su convaincre la chaîne d'hôtels grâce à ses années d'expérience et à sa spécialisation dans les nouvelles techniques, notamment ses plafonds climatisants KAY, un produit particulièrement intéressant pour ceux qui cherchent à construire de manière circulaire.

« Chez Jansen the Building Company, nous aimons les défis », déclare Sarai Bervoets, responsable Sales & Engineering du groupe. « Lorsque nous avons appris que Van der Valk recherchait une entreprise générale pour un nouvel hôtel à Gand, nous avons immédiatement su qu'il s'agissait d'un projet où, compte tenu de nos atouts, nous pouvions faire la différence. Après avoir analysé les plans du bureau d'architectes Rutten & Rooze, nous avons proposé quelques changements importants en matière de ré-ingénierie supplémentaire et de techniques intelligentes. Van der Valk a immédiatement adhéré à notre proposition. »

Jansen the Building Company s'est également chargée de la finition et de l'aménagement de l'ensemble de l'hôtel, qui compte pas moins de 265 chambres, en plus d'un lobby, d'un restaurant haut de gamme et d'autres espaces pour l'Horeca, des bureaux, des salles de wellness et de fitness, de salons et d'un sky bar au dixième étage. Une des interventions qui attire le plus l'attention et qui allie également des techniques et une finition intelligentes, sont les plafonds climatisants KAY que Jansen the Building Company a installés dans tout le bâtiment pour remplacer la climatisation traditionnelle. « Van der Valk aime donner à ses clients l'impression qu'ils sont chez eux et nos plafonds climatisants KAY jouent à cet égard un rôle important. Alors que la climatisation traditionnelle provoque des désagréments tels que des courants d'air ou du bruit, on remarque à peine la présence de nos îlots de plafond et, en tant qu'utilisateur, vous profitez d'une température intérieure agréable grâce à la chaleur et au refroidissement par rayonnement de nos plafonds. »

Autre particularité, les plafonds climatisants KAY sont reliés au logiciel de réservation de l'hôtel via le système de gestion du bâtiment. Sarai Bervoets : « Cela signifie que chaque pièce peut être mise à la température désirée juste avant l'arrivée des clients. Puis éteint lorsque personne n'occupe la chambre, ce qui réduit bien sûr la consommation d'énergie et donc la facture énergétique. »

Réutilisable et recyclable

« Ce n'est pas seulement la faible consommation d'énergie qui est une victoire en matière de durabilité », souligne Sarai Bervoets. « Le caractère circulaire de nos systèmes les rend également particulièrement durables. Les composants les plus importants des plafonds climatisants KAY, tels que les panneaux métalliques, le système de tuyaux et l'éclairage intégré, sont parfaitement recyclables. En outre, nos plafonds eux-mêmes peuvent être complètement démontés et vivre une seconde vie ailleurs, éventuellement après un rafraîchissement, avec une nouvelle couleur, un autre insert lumineux ou des fonctionnalités supplémentaires. Il est donc logique que nos plafonds climatisants KAY donnent un coup de pouce considérable aux scores WELL et BREEAM de tout projet de construction. »

Les plafonds climatisants KAY contribuent également, de manière moins directe, à un monde de construction plus circulaire. « Par exemple, en plus du refroidissement et du chauffage, les plafonds remplissent également des fonctions telles que l'éclairage et l'acoustique », précise Sarai Bervoets. « En d'autres termes, nous réunissons différentes applications en un seul produit intelligent. Cela présente des avantages en matière de maintenance et d'installation, mais cela permet également de minimiser les quantités de matériaux, car il n'est pas nécessaire d'utiliser un produit ou un système distinct pour chacun de ces aspects. »

Un dernier aspect circulaire des plafonds climatisants KAY est la possibilité de les faire installer 'en tant que service' au lieu de les acheter. Selon Sarai Bervoets, « vous payez alors un montant fixe par mois et vous assurez également l'entretien du plafond. » Au terme du contrat, Jansen the Building Company peut alors reprendre les plafonds - si le client ne choisit pas de les acheter à leur valeur résiduelle - et maximiser leur potentiel de réutilisation ou de recyclage.

Un nouveau bureau dans un hôtel

Jansen the Building Company est fière de sa contribution au nouvel hôtel Van der Valk à Gand. A tel point que l'entreprise y a même emménagé 'pour de vrai'. « Pour ce projet, nous nous sommes investis à fond et jusqu'au bout. Des heures de discussion avec le client, des améliorations techniques intelligentes... nous avons même fourni et installé les téléviseurs et les machines à expresso. Le résultat est un petit bijou. Lorsque Jansen the Building Company s'est mise à la recherche d'une base d'opérations permanente pour la Flandre orientale et occidentale, le choix a été rapidement fait : ce sera au neuvième étage de l'hôtel Van der Valk à Gand, où nous occupons désormais quelque 450 m² de bureaux. Ainsi, tant nos employés que nos clients locaux pourront profiter chaque jour d'un lieu dans lequel nous avons donné le meilleur de nous-mêmes », conclut avec fierté Sarai Bervoets.

Le fait que Jansen the Building Company souhaite réellement se concentrer sur les produits et systèmes circulaires a déjà été démontré par la joint venture qu'elle a créée il y a plusieurs années avec le fabricant néerlandais Maars. Sous le nom de Maars Jansen Living Walls, elle commercialise des cloisons modulaires circulaires.

 

Partager cet article:
Nos partenaires