Gratte-ciel biophilique par BIG et Carlo Ratti à Singapour

La ligne d’horizon de Singapour s’est enrichie d’un nouveau point de repère : CapitaSpring, une oasis de 280 mètres de haut qui s'inscrit dans la continuité de l'urbanisme vertical pionnier de la ville avec un quartier mixte doté de restaurants, d'espaces de bureaux, d'appartements avec services et d’une verdure luxuriante du rez-de-chaussée au 51e étage. CapitaSpring, qui est actuellement l'une des plus hautes tours de la ville, a été conçue par Bjarke Ingels Group (BIG) et Carlo Ratti Associati.

Situé au cœur du quartier financier de Singapour, sur le site d'un ancien parking public, CapitaSpring, haut de 51 étages, a été officiellement achevé après quatre ans de construction. Cette tour à usage mixte de 93 000 mètres carrés se caractérise par un jeu dynamique de lignes orthogonales, de verdure luxuriante et de textures contrastées.

À différentes hauteurs, les éléments verticaux qui forment l'extérieur du bâtiment sont écartés pour offrir une vue sur les oasis de verdure qui fleurissent au niveau du socle, du cœur du bâtiment et du jardin sur le toit. La tour renforce la réputation de Singapour en tant que ville-jardin avec plus de 80 000 plantes, avec un ratio de parcelles vertes de plus de 1:1,4 - ce qui représente une surface paysagère totale de plus de 8300 mètres carrés, soit 140 % de la parcelle.

« En tant que personne ayant des racines singapouriennes, je suis honoré et humble devant l'opportunité de contribuer à l'évolution continue de l'architecture à Singapour, qui est un mélange entre le contemporain et le tropical. Dans notre conception, cela se manifeste par une transition transparente entre le jardin et la ville, exprimée dans les façades et une série de jardins en spirale luxuriants reliant différents programmes et remplis de commodités représentant un spectre d'utilisations », confie Brian Yang de Bjarke Ingels Group.

MIXED USE

Au niveau de la rue, CapitaSpring restitue au domaine public une partie de la Market Street, historiquement importante, en augmentant la zone piétonne et en créant une vaste zone verte, synonyme de respiration dans le quartier densément peuplé.

Des sentiers de jardin sinueux créent des entrées naturelles dans la City Room, un espace ouvert généreux de 18 mètres de haut situé à la base de la tour, qui offre un abri contre le soleil et les averses tropicales et accueille les locataires et les visiteurs. L'emblématique Market Street Hawker Centre a été recréé aux deuxième et troisième étages du bâtiment avec 56 stands de nourriture - confirmant le lieu comme le cœur battant de l'expérience culinaire de la ville et son rôle dans la préservation de la culture et de la communauté locales.

Les huit premiers étages de la tour abritent des appartements dotés d'un large éventail d'équipements, dont une piscine, un jacuzzi, une piste de jogging, une salle de sport, une cuisine sociale, un salon pour les résidents et des emplacements pour barbecue. Les 29 derniers étages offrent des espaces de bureaux de premier ordre avec des vues panoramiques sur la Singapore River et Marina Bay.

« Modèle d’urbanisMe vertical »

« Notre projet vise à prolonger l’urbanisme vertical pionnier de Singapour par un quartier mixte de 280 m de haut avec lieux de travail, de vie et de loisirs à l’intérieur comme à l’extérieur. En raison du caractère unique de l’urbanisme de Singapour – à la fois extrêmement dense et vert – nous avons décidé de faire du projet une exploration verticale de l’urbanisme tropical. Au niveau du sol, la rue est fermée pour former un nouveau parc linéaire et une place publique. Un parc vertical au milieu de la tour forme une promenade en spirale montant parmi les troncs d’arbres tropicaux et les auvents. Au sommet, une forêt urbaine alimente tous les restaurants et cafés du bâtiment et permet aux visiteurs de profiter de la luxuriance du sommet. Capitaspring est comme une vision d’un avenir dans lequel la ville et la campagne, la culture et la nature peuvent coexister, et les paysages urbains peuvent s’étendre sans restriction dans la dimension verticale », explique Bjarke Ingels.

« Lorsque nous avons été invités pour la première fois à participer au concours d’architecture, nous avons vu une excellente occasion de faire équipe et d’unir nos forces avec BIG pour obtenir ensemble un résultat unique et audacieux. Il a été enrichissant de combiner notre approche conceptuelle et novatrice avec la compétence de BIG à l’échelle architecturale. Alors que CapitaSpring est désormais ouvert au public, je suis fier de la façon dont nous avons amélioré les espaces publics à travers le bâtiment, créant la meilleure expérience pour tous les utilisateurs, tirant parti à la fois de la technologie et d’une intégration sans précédent avec des éléments naturels”, se réjouit Carlo Ratti.

OASIS DE VERDURE

Au cœur du bâtiment, entre les hardcapes des bureaux et des résidences, se trouvent quatre niveaux interconnectés d'un softscape organique appelé "Green Oase" - un jardin extérieur de 35 mètres pour le travail, les promenades, la relaxation, l'exercice et les événements. Cette oasis verte intègre la nature verticalement dans l'architecture, répondant aux contraintes spatiales du site tout en offrant aux locataires et aux résidents un large accès aux espaces verts. L'élégante sobriété de l'architecture moderne est animée par la nature tropicale omniprésente de la région. Le paysage vertical imite la hiérarchie végétale des forêts tropicales humides.

La toiture-jardin de CapitaSpring, qui surplombe la ville, abrite la plus haute ferme urbaine de Singapour, exploitée par 1-Group. Actuellement, plus de 150 variétés de fruits, de légumes, d'herbes et de fleurs sont cultivées sur cinq parcelles à thème afin de fournir de la verdure fraîche aux restaurants sur les toits.

Source: BIG
Partager cet article:
Nos partenaires