Le Buda Art Center à Courtrai, par 51N4E

Voici quelques mois que le centre d’art Buda a ouvert ses portes à Courtrai. Cet espace dédié à la création et à la présentation du travail d’artistes s’est installé dans d’anciens ateliers de confection textile. Les ateliers Buda sont les derniers bâtiments sur l’eiland témoignant de cette ancienne activité industrielle florissante. Dès le début du processus de conception, les architectes ont tenté de conserver autant que possible dans leur état d’origine la structure existante, les murs et les matériaux de sol.

Une importante intervention a néanmoins été réalisée puisque la lumière du jour ne pénétrait pas suffisamment le cœur du bâtiment pour éclairer naturellement tous les espaces. Au centre du bâtiment, les architectes, en collaboration avec l’ingénieur en stabilité, ont fait démonter des éléments de planchers entre cinq colonnes existantes ; il naît dès lors, dans le cœur du bâtiment, un vide central, de forme pentagonale, éclairé naturellement. La circulation verticale se fait le long d’un escalier se déployant autour de cet atrium, jusqu’à une toiture-terrasse avec vue sur Courtrai.

Les murs entre les colonnes en béton sont faits de briques claires s’approchant de près des teintes existantes des planchers et du plafond. Les espaces d’expositions sont conçus pour pouvoir être aménagés de façon fluide et flexible. Ils peuvent accueillir plusieurs artistes simultanément mais tous les espaces peuvent également parfaitement fonctionner individuellement.

La reconversion des ateliers en centre d’art passe aussi par l’ajout d’un élément remarquable. Le nouvel élément pentagonal en maçonnerie de briques crée l’atrium du lieu. De cet espace ouvert, haut et complètement détaché du bâtiment existant, se dégage un caractère monumental. Il fonctionne comme l’antichambre du centre d’art et sert de vitrine aux artistes qui exposent leurs œuvres, donnant un avant-goût de l’exposition aux visiteurs. Le choix s’est porté sur la même brique qu’à l’intérieur pour d’une part, créer une homogénéité avec le reste du centre d’art et d’autre part, créer un contraste avec les bâtiments attenants.

 

Source : Terre Cuite et Construction, Fédération Belge de la Brique

Partager cet article:

Nos partenaires