Philips Lighting assure une première belge à Courtrai

Philips Lighting introduit en Belgique le principe de l’éclairage circulaire (Circular Lighting). À partir du début de l’an prochain, un système d'éclairage LED économique sera installé dans la bibliothèque de Courtrai. Ce système sera totalement conforme aux principes de l’économie circulaire. La ville de Courtrai et Philips Lighting progressent ainsi vers une solution durable qui contribue à satisfaire la demande croissante d’énergie et de matières premières dans nos sociétés.

 

Le concept d’éclairage circulaire repose sur le principe de l’économie circulaire. Dans ce modèle commercial, Philips Lighting se considère comme le partenaire du client pour la fourniture de l’éclairage.

Comme l’explique Gert Roeckx, Country Manager Philips Lighting Belgique : « Le principe est simple : la ville de Courtrai achète la lumière en tant que service pour sa bibliothèque et Philips Lighting reste propriétaire de l’installation d'éclairage. Un contrat de prestation de 10 ans a été conclu. Il prévoit que nous fournissions le meilleur éclairage et que la bibliothèque sera dotée des dernières mises à jour dès qu’elles seront disponibles. »

Philips Lighting s'engage, au terme du contrat, à trouver une nouvelle destination aux armatures, par le biais d’une réinstallation ou d’une réutilisation. La prolongation du contrat ou la reprise de l’installation par la ville est également possible.

 

80% d'économie

Grâce à l’éclairage LED novateur et aux armatures adaptées, la bibliothèque de Courtrai sera le premier bâtiment en Belgique à être doté d’un éclairage circulaire. La possibilité de programmer des schémas d’éclairage, la reconnaissance du jour et de la nuit et la détection de présence, associées à des LED de qualité supérieure, rendent l’éclairage intelligent tout en générant des économies d'énergie de l’ordre de 80%. L’installation, l’entretien, la réparation et le remplacement (après 10 ans) des armatures sont très aisés. Il est en outre possible de donner une nouvelle destination aux différents composants au terme du contrat.

Koen Byttebier, échevin de l’infrastructure : « Ce projet s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Innovatieve projecten Duurzaam Materialenbeheer » de l’OVAM, en collaboration avec le Bond Beter Leefmilieu. Il est innovant à de nombreux points de vue, car il s’aventure en terrain inconnu. Cette étape est toutefois essentielle dans la transition vers une économie qui garantit l’efficacité matérielle. La ville de Courtrai entend faire un exemple réalisable dans la pratique. » Koen Byttebier va plus loin : « La ville s’était fixé un objectif supplémentaire, à savoir réaliser ce projet sans budget d’investissement, via un modèle de paiement où des moyens sont dégagés par les économies d'énergie et la réduction considérable des remplacements de matériel. »

Bert Herrewyn, échevin du climat : « Avec ce projet qui touche l’éclairage et le mobilier, la ville de Courtrai souligne son ambition de ville climatique. Nous économisons 80% sur notre consommation énergétique par rapport à la solution actuelle, soit une économie annuelle de 49.600 kWh. Ceci revient à une baisse de 11,5 tonnes de CO2 par an, l’équivalent d’une voiture familiale diesel qui parcourt 82.000 km ou de la consommation annuelle de 14 ménages. Par ailleurs, l’approche circulaire assure une utilisation économe des matières premières. »

An Vandersteene, échevine de la culture : « Je suis heureuse de voir la bibliothèque contribuer à des initiatives durables. Ceci peut d’ailleurs avoir une portée symbolique ; la bibliothèque est en effet bien plus qu’un endroit de prêt de livres, mais aussi un lieu de rencontre des individus et des idées, un forum d’information et de sensibilisation, y compris en ce qui concerne nos ambitions climatiques. Ces lampes LED sont non seulement économiques, mais elles ne scintillent pas, ce qui fatigue moins le regard des lecteurs. »

 

Politique d'achat durable

« Les achats effectués par les administrations locales jouent un rôle important dans la stimulation de l’économie circulaire. Nous sommes donc satisfaits de pouvoir réaliser ce projet pilote avec la ville de Courtrai et nous espérons qu’il saura inspirer d’autres administrations locales », souligne Luk Lafosse, project manager économie circulaire au Bond Beter Leefmilieu. 

Annemie Andries, collaboratrice politiques de l’Ovam, renchérit : « Ce projet est un exemple fantastique de la façon dont une politique d’achat durable peut passer à la vitesse supérieure. L’approche de la ville de Courtrai témoigne d’une philosophie à long terme et de durabilité, sur le plan social et sur le plan écologique. Les combinaisons de produits et de services font en sorte que les produits durent plus longtemps et favorisent en outre leur réparation. Ils s'intègrent donc bien dans la conception de l’économie circulaire. Grâce à l’ambition de la ville de Courtrai, nous pouvons aussi évaluer l’utilisation de combinaisons de produits et de services dans d’autres villes et communes. »

Philips est bien entendu fière de cette collaboration dans lequel elle est heureuse de jouer un rôle de pionnier. Comme le souligne Gert Roeckx : « Grâce à ce nouveau modèle commercial, les matières premières sont utilisées de manière plus efficace et nous apportons une contribution significative à la réduction des émissions de CO2 des bâtiments. »

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage