Un navire en béton pour Blankenberge

Si vous avez été à la côte cet été, vous avez sans doute pu admirer le nouveau club house du Club flamand des sports nautiques qu'a dessiné l'architecte Hendrik Vermoortel de Buro II & Archi+I à Blankenberge. Ce bâtiment en béton frappe par sa ressemblance avec un yacht : timonerie, bastingages, pont arrière, ... rien ne manque. De plus, l'édifice est situé exactement entre terre et eau.

Entre ville et nature

Au début de la Oude Wenduinse Steenweg et de la Bevrijdingsplein est implanté le navire de béton qui abrite le club house de la Vereniging voor Watersport. L'architect Hendrik Vermoortel décrit le bâtiment comme suit : « Nous avons tenté d'intégrer le jeu des vagues et du vent et la forme des yachts et autres bateaux au concept du club house, qui devient un nouveau repère dans le paysage. ». L'architecte voulait également faire en sorte que sa création forme un contrepoids face aux appartements linéaires qui entourent le port de plaisance. Le bâtiment se fond quasiment dans son environnement grâce à la vue qu'il offre sur la nature et son intégration dans le paysage.

Par ailleurs, le bâtiment n'abrite pas seulement le club house mais également un espace de formation, le bureau du capitaine du port, ainsi qu'un café et un restaurant. Ceux-ci accueillent aussi les non-membres et les touristes.

 

Genèse et concept

Buro II & Archi+I a reçu cette mission suite à un concours d'architecture. L'idée de remplacer l'ancien club house est venue du président Jan Persoons, mais sept ans se sont écoulés entre l'idée et sa réalisation. La construction du nouveau club house a duré quant à elle un peu plus d'un an. On doit l'aménagement intérieur du bar et du restaurant à l'architecte Lieven Musschoot, qui opta pour un projet cosmopolite. Les panneaux de façade lisses furent livrés par Enjoy Concrete. L'une des demandes du président était d'attirer plus de jeunes au club nautique. Vermoortel en a tenu compte avec son architecture et l'intérieur branché du bar et du club.

 

Durabilité

Karel Lambert, responsable de projet chez l'entrepreneur de gros-oeuvre Furnibo, explique qu'il n'a pas été évident de construire si proche de la laisse de mer. L'utilisation de béton apparent n'a pas facilité les choses non plus. Le béton a été choisi parce qu'il emmagasine la chaleur pendant les mois plus froids et offre une protection contre la surchauffe lors de vagues de chaleur. Un certain nombre d’aspects relatifs à gestion durable de l'énergie ont été intégrés au concept : une chaudière à condensation à haut rendement ainsi que des chauffe-eau solaires ont été installés et la ventilation est assurée par un récupérateur de chaleur.

 

Renouveau à Blankenberge

Le nouveau club house n'est pas le seul projet mené à Blankenberge ces dernières années. Le bourgmestre Patrick De Klerck ne ménage pas ses efforts pour aider sa ville à se développer tant au niveau écologique qu'économique. Le centre-ville et le quartier de la gare ont eu droit à une série de rénovations. De Klerck s'attaque également au vieillissement de la population en créant de nouveaux quartiers résidentiels, comme celui de Bommelzwyn. La jeunesse et la culture recevront ces prochaines années un nouvel élan grâce aux projets d'une maison de jeunesse moderne, d'une nouvelle piscine et d'un golf écologique. Une nouvelle bibliothèque a ouvert ses portes déjà en 2011. De plus, le bourgmestre veut intégrer plus d'espaces verts dans la ville. Le club house de la Vereniging voor Watersport constitue un jalon dans la réalisation des nombreux projets d'avenir à Blankenberge.

Nos partenaires

GAimage