Archi-militant | Bruxelles, ma belle? Ou shopping mall? Le politique a choisi

Creative commons PhilippeCPhoto.

J’avais oublié que les politiques pouvaient avoir du bon sens. En Région de Bruxelles-Capitale, le parlement vient de donner son feu vert au projet d’ordonnance de la secrétaire d’État Nawal Ben Hamou (PS) visant à accorder aux locataires un droit de préférence lors de la vente de leur logement.

Droit de préférence ? Kesako? Ce n’est ni plus ni moins un moyen de protéger le locataire face à un propriétaire à qui viendrait l’idée de vendre “en catimini” le bien qu’il loue. Avant de vendre, le propriétaire devra préalablement informer son locataire de la vente, par recommandé avec accusé de réception. Le locataire disposera quant à lui de 30 jours pour répondre à l’offre de vente.

De manière très précise, ce droit de préférence s’appliquera uniquement aux logements non meublés, qui font l’objet d’un bail de résidence principale de longue durée. Le locataire devra également y être domicilié. Il n’y a pas de lézard, donc. Bref, ce vote, ce n’est ni plus ni moins un moyen qui permettra (on l’espère, du moins) d’arrêter l’exode urbain qui frappe la région de Bruxelles-Capitale, avec des propriétaires qui ont tendance à -disons-le tout net- abuser de la situation, soit en entassant des dizaines de mal-logés dans leur bien ainsi transformé en vilaine maison-dortoir, soit à attendre une hausse des prix et en cédant leur bien au plus offrant qui le réserve alors à une occupation plus lucrative : une ambassade, une grande enseigne, un fast food etc.

Bref, rien que des affectations qui transforment “Bruxelles, ma belle” en vaste shopping mall. Et une raison de plus pour faire fuire les derniers représentants de la classe moyenne. Je ne parle pas des plus nantis. Eux (à l’exception notable d’Uccle qui fait de plus en plus figure de réserve d’Indiens), ça fait longtemps qu’ils ont déserté Bruxelles pour une des deux vertes campagnes brabançonnes. Bref, bravo Nawal; bravo aux 54 élus qui ont voté “oui”; et honte aux 24 élus qui ont donné leur préférence aux shopping malls et aux boîtes à sardines.

Partager cet article:
Nos partenaires