Archi - Militant | La voiture, c’est caca; et les tunnels, c’est concon

À Bruxelles, tunnels et viaducs semblent voués à devenir personae non gratae. Notamment à l’avenue Louise où la dernière trouvaille du MR bruxellois me semble plus tenir du spasme d’un mourant que du premier cri d’un nouveau-né.

Il y a peu, j’ai découvert dans le détail le projet de réaménagement de l'avenue Louise déposé par le MR bruxellois. Un projet certes déjà décrié fin 2022 par plusieurs associations comme l'ARAU, et en complète contradiction avec la vision soutenue par les partis de la majorité à travers le plan Good Move, mais qu’il me tardait de découvrir sans idées préconçues, sans penser donc que la voiture, c’est du caca. Et que les tunnels, c’est concon.
Ce ne sont pas tant les détails, entourant ce dossier, qui alimentent ma réflexion que l'âpreté des combats à venir entre MR et majorité dans le contexte très inflammable des prochaines élections. Il sera sans doute utile de rappeler que depuis 2019, le MR a tenté 1000 fois de rentrer dans la majorité, tantôt par la fenêtre, tantôt par le soupirail ou par la boîte aux lettres. Et que 1000 fois, le PS s'est arrangé pour les en empêcher fissa.

Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu'avec l'armada de juristes et d'avocats évoluant dans les rangs du MR bruxellois, les libéraux vont être tentés de peser de tout leur poids et user de toutes les procédures pour maintenir le passage des voitures dans les tunnels de cette avenue. Mais après tout, le jeu en vaut-il la chandelle pour les libéraux ? David Weytsman et Anne-Charlotte d'Ursel auraient-ils oublié l'origine même de l'avenue, dont le nom lui-même sonne comme une claque dans la figure puisqu'il vient de Léopold II. Le roi conquérant du Congo que plus personne ne semble vouloir inviter à son anniversaire (il préconisait de tout couper chez les noirs un peu trop turbulents, sauf les mains…). L’inspiré monarque avait alors décidé d'honorer sa fille Louise en baptisant de son prénom ce qui devait devenir les Champs Elysées belges. Autant laisser tomber cette idée de tunnel, non ?

Et puis, plus fondamentalement, où iront stationner les voitures après avoir franchi cet infâme boyau que même les coureurs des 20 kms de Bruxelles abhorrent ? Sur les parkings des voitures partagées ? Sur les voies réservées aux cyclistes ? Ou sur les espaces réservés aux bus de la STIB? Et puis, tant que nous y sommes, changeons le nom de cette avenue, pour tourner un peu plus la page de cette page sombre de la monarchie belge. Exit l'avenue Louise ; je propose en lieu et place "avenue Marguerite", en souvenir de Yourcenar qui y est née le 8 juin 1903 (ou à proximité, en fonction des biographies consultées). C'est un prénom sympa et populaire qui ravira les socialistes ; c'est aussi le nom d'une fleur qui conviendra donc à Ecolo et à Groen. Et le prénom Marguerite sera apprécié des néerlandophones pour sa proximité avec les prénoms Margarietje, Margreet, Margretha ou encore Margriet.

Partager cet article:

Nos partenaires