Comment prolonger la durée de vie de votre béton ?

Lorsqu’il est coulé dans des conditions optimales et qu’il ne souffre pas trop d’intempéries extrêmes et de produits agressifs, le béton n’a pas besoin de protection supplémentaire. En revanche, s’il est exposé au vent et aux intempéries, il est bon de le protéger: c’est un jeu d’enfant avec les innombrables solutions de Triflex.

 

Le béton est un produit durable, mais il peut s’abîmer rapidement s’il est fréquemment exposé à des substances agressives et à des conditions météorologiques extrêmes. Quand c’est le cas, il s’effrite, se décolore ou se fissure.

Il est recommandé de protéger le béton dès le coulage. Triflex, le spécialiste en étanchéités liquides, propose diverses solutions pour le prémunir de la corrosion, carbonatation et attaques chimiques.

La première possibilité est le traitement du ciment. Les grandes constructions en béton sont dotées de dilatations pour éviter la formation de fissures. Ces joints de dilatation empêchent une tension trop importante dans la construction: ils sont souvent étanchéisés au moyen de ciment aux propriétés élastiques et résistantes à l’humidité. Lors du colmatage des joints de dilatation avec du ciment, il est conseillé d’effectuer un contrôle un an plus tard, puis tous les trois ans par la suite.

La deuxième possibilité est le revêtement PU et époxy. L’eau est le grand ennemi du béton et peut entraîner de la corrosion. L’époxy est étanche aux liquides et constitue la protection idéale pour le béton (il protège aussi contre les produits chimiques). Autre solution comparable: le PU ou polyuréthane, qui se compose d’un segment dur et mou : grâce à cette dualité, il est à la fois souple, solide et résistant. Le PU est la solution parfaite pour protéger le béton des bâtiments résidentiels et des bureaux parce qu’il ne se décolore pas (ce qui est parfois le cas avec l’époxy).

Triflex propose aussi la résine PMMA (polyméthacrylate de méthyle) comme solution. Son grand avantage ? Son application sans raccord sur toutes sortes de surfaces et de formes. La qualité est durable et résiste aux intempéries. Un joint d'étanchéité en PMMA constitue une finition mécaniquement solide et chimiquement très résistante.

La dernière manière de lutter contre la corrosion est la protection cathodique, c’est-à-dire l’ajout d’un courant continu aux objets métalliques qui sont en contact avec l’eau. Ce courant déplace le potentiel des objets et limite ainsi la corrosion. Cette solution est souvent combinée avec un revêtement de protection, lequel réduit considérablement le courant nécessaire à la protection cathodique.

Vous désirez de plus amples informations sur les solutions Triflex en matière de protection pour béton ? Téléchargez le White Paper. 

Source: Triflex

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage