Des systèmes de ventilation repensés pour la rénovation

Les projets de recherche Prio-Climat et Modul’air sont à présent terminés et ont permis d’identifier un certain nombre de concepts de ventilation innovants plus faciles à appliquer en rénovation, tout en étant performants. Le présent dossier complète l’article publié précédemment et décrit quelques exemples de concepts innovants mis en évidence par ces recherches. Une future publication plus circonstanciée présentera l’ensemble de ces concepts, avec leurs avantages, leurs conditions d’application et les solutions techniques envisageables.

 

Comme on le sait, la ventilation des logements est essentielle pour maintenir une bonne qualité de l’air à l’intérieur des locaux et assurer le confort et la santé des occupants. Elle permet bien sûr d’évacuer l’humidité et les polluants provenant de nos activités dans les espaces humides, tels que la salle de bain et la cuisine. Mais elle est également capitale pour évacuer les bio-effluents humains (comme les odeurs) et d’autres polluants émis par les matériaux, le mobilier, etc. dans les espaces habitables (chambre à coucher, séjour, …) où les occupants sont généralement présents plus longtemps. Lorsque ces espaces habitables sont occupés, la concentration en CO2 est un bon indicateur pour évaluer si la ventilation est suffisante. Elle peut être facilement mesurée sur site lors d’un monitoring. Dans le cadre du projet de démonstration Prio-climat, un monitoring a été réalisé sur un échantillon de maisons sociales en Région bruxelloise. Il est apparu que, dans les logements non équipés d’un système de ventilation ou équipés d’un système incomplet ou insuffisamment performant, les niveaux de CO2 pouvaient être parfois assez élevés, en particulier dans les chambres à coucher pendant la nuit.

La suite de cet intéressant dossier du CSTC est à découvrir ici.

 

Source: CSTC - WTCB - BBRI

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage