Harol élargit considérablement son éventail de solutions solaires

En raison des étés toujours plus chauds et de l'explosion des prix de l'énergie, le refroidissement naturel constitue la défense principale, mais aussi la plus écoénergétique, contre la surchauffe des bâtiments. En hiver, par contre, on souhaite laisser entrer le soleil et la chaleur qu'il procure, tout en isolant davantage pour garder cette dernière à l'intérieur. Comment concilier tout cela en une seule solution complète pour l'habitation et le lieu de travail ? Harol, le spécialiste du « refroidissement naturel », explique comment faire et présente les derniers développements en matière de protection solaire.

Le refroidissement naturel devient incontournable

Pour Harol, le refroidissement naturel signifie lutter contre la surchauffe et faire des économies d'énergie de manière durable et écoénergétique. Refroidir naturellement peut se faire en repoussant le soleil là où et quand il devient trop abondant. Quand ce n'est pas nécessaire, laissons au maximum la lumière du jour faire son travail. En raison des étés de plus en plus chauds et de notre tendance à construire de manière étanche à l'air et avec une isolation épaisse, nous souffrons tous de manière croissante des conséquences nuisibles de la surchauffe. Sur notre santé, mais aussi sur notre facture d'énergie quand une climatisation énergivore doit refroidir l'habitation.

Annick Draelants, CEO : « Nous sommes convaincus que le refroidissement naturel est le meilleur choix (d'avenir) pour la santé et le portefeuille du bâtisseur et du rénovateur. Nous voyons le problème de la surchauffe dans les bâtiments (résidentiels et non résidentiels) augmenter considérablement depuis quelques années. Près de 1 habitation sur 5 en Belgique y remédie par le biais d'un système de refroidissement actif comme la climatisation, qui consomme beaucoup d'énergie fossile et émet du CO2. L'air conditionné se révèle très utile et nécessaire dans certains cas, mais il agit contre les symptômes en créant un cercle vicieux. Une protection solaire permet d'attaquer le problème à la racine. »

Harol lance justement cette année plusieurs nouvelles solutions durables dans ce domaine. ​ La collection Harol Coolscreen est une nouvelle génération de protections solaires, allant du modèle translucide au modèle totalement occultant, pour un refroidissement naturel maximal. Ces screens font office de tampon naturel contre la chaleur excessive, mais servent aussi d'isolation supplémentaire en hiver. Harol entend bien séduire à l'international grâce à cette nouvelle gamme. En matière d'énergie solaire, il propose également un concept total sous le nom SolarCool Solutions, détenant ainsi actuellement la plus vaste gamme de protections solaires alimentées par l'énergie solaire en Europe, tant pour la construction que pour la rénovation. La gamme SolarCool Solutions comprend non seulement un volet et un screen extérieurs à énergie solaire, mais aussi une solution pour les volets roulants traditionnels et monoblocs. Un puits de lumière et une protection solaire pour véranda seront également disponibles en version Solar dès le début de l'année 2023;

Annick Draelants : « La tendance aux constructions et rénovations durables et écoénergétiques se poursuit dans toute l'Europe. Dans le même temps, la réglementation se durcit progressivement dans plusieurs pays en vue d'aborder le problème de la surchauffe des bâtiments de manière structurelle. Les futurs immeubles doivent être davantage résistants au climat. Avec nos solutions, nous voulons proposer la gamme la plus étendue et la plus innovante dans le domaine du refroidissement naturel. C'est également la raison pour laquelle nous investissons beaucoup dans notre gamme de protections solaires et son élargissement, tant au niveau de l'offre traditionnelle que des modèles à énergie solaire. »

 

Durabilité au centre du projet Harol

La durabilité est aussi une grande priorité au sein de l'organisation d'Harol, comme en témoignent ses nombreuses initiatives. Harol a ainsi été désigné ambassadeur climat du miK, un projet de Voka Brabant flamand, pour son approche totale de l'entrepreneuriat durable. Les déchets d'aluminium et l'eau de pluie sont par ailleurs réutilisés au maximum. Font également partie des mesures durables déjà prises par Harol : la possibilité de prendre un vélo en leasing, l'intégration de voitures de société hybrides et électriques dans la flotte automobile, le télétravail structurel et la construction de nouveaux bureaux Q-ZEN. Mais l'élément phare de sa stratégie de durabilité est incontestablement son éolienne, qui fournit à Harol (et aux riverains) de l'électricité 100 % verte depuis octobre 2021.

 

Source: Harol

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage