Luttre : Lancement du chantier de reconversion d’un ancien bâtiment industriel en 63 logements sociaux à Forest

Le Foyer du Sud et la Société du Logement de la Région de Bruxelles-capitale (SLRB) ont lancé officiellement le chantier de reconversion d’un ancien bâtiment industriel emblématique situé dans le bas de Forest. A l’issue de ce chantier, 63 familles pourront emménager dans un logement neuf affichant de bonnes performances énergétiques. Les futurs bureaux de la société immobilière le Foyer du Sud ainsi que sa Régie de Travaux s’implanteront au rez-de-chaussée du bâtiment qui disposera aussi d’une salle communautaire polyvalente. La reconversion de ce site porte en tout sur quelques 11.000m² de surfaces. Un projet réalisé par l'équipe d'architectes et ingénieurs Matador / CLN. 

Acquisition et réhabilitation d'un ancien bâtiment industriel

Depuis plusieurs années, la SLRB et les SISP prospectent activement à l’acquisition de terrains, de logements existants, de bâtiments de bureaux, de bâtiments industriels ou d’autres biens en vue de créer et développer des nouveaux logements.
Le bâtiment Luttre - occupé précédemment par Diamant Boart - a été acquis dans le cadre de l’opération régionale Alliance Habitat-Acquisitions en 2016.
Ce bâtiment emblématique se pose tel un paquebot majestueux à l’angle de l’avenue du Pont de Luttre et de la rue du Charroi et marque une des entrées/sorties de la ville.

Conservation et réemploi dans un esprit de circularité

Cet édifice monumental propose des dispositifs architecturaux inédits pour un immeuble de logements : de grandes portées sans appui intermédiaire, de grandes hauteurs sous-plafond, une profondeur de 14 mètres, gaines en façades, etc… Ces dispositifs n’auraient jamais été mis en place pour la construction d’un immeuble neuf à appartements et résulteront en des logements originaux qui rappellent l’historique du bâtiment.
L’équipe des architectes et ingénieurs Matador/CLN a fait le choix de conserver au maximum le bâti existant et de se saisir des potentialités qu’il offrait. Les démolitions seront donc limitées au strict nécessaire, le réemploi sera favorisé au maximum dans un esprit de durabilité et de circularité.

Des bureaux et une salle au rez-de-chaussée, 63 logements sociaux traversants aux étages

Les bureaux et la salle polyvalente situés au rez-de-chaussée requalifieront les patios et le contact à l’espace public. Aux étages, les appartements traversants de 1 à 6 chambres disposeront chacun d’une loggia et d’un jardin d’hiver.

Les 63 futurs logements sociaux disposeront d’une isolation optimale grâce aux nouvelles structures en bois en retrait des façades existantes afin d’offrir un bon confort thermique et acoustique.

Les travaux, réalisés par Entreprises Koeckelberg, devraient se terminer fin 2025.

Source: SLRB
Partager cet article:
Nos partenaires