Mediapark: le plan pour le futur quartier définitivement approuvé par le Gouvernement bruxellois

La dernière étape de la procédure d’élaboration du plan d’aménagement Mediapark a été franchie par la décision du Conseil des Ministres de ce jeudi 25 avril. Pour rappel, ce plan ambitieux vise le redéploiement du site Reyers, siège des télévisions RTBF et VRT, en un pôle habité dédié au secteur des médias. En plus de quelques 20.000 m² d’activités médias, sont également projetés près de 1.400 logements - dont une part significative de logements publics – mais aussi des commerces de proximité ainsi que des équipements d’intérêt collectifs. Ce quartier se développera aux abords directs d’un nouveau parc accessible au public de près de 10 hectares dont min. 2 hectares seront strictement réservés à la préservation de la biodiversité. Une première, au cœur de la ville !

Le site de Mediapark est situé sur la commune de Schaerbeek mais également à proximité des communes de Woluwe-Saint-Lambert et d’Evere. Ancienne propriété des entreprises publiques RTBF et VRT, le site d’environ 20 hectares a été acquis par la Région bruxelloise dans le but d’ouvrir ce bout de territoire à son environnement urbain immédiat, conformément au Plan Régional de Développement (PRDD).

Situé dans une zone en carence d’espaces verts accessibles au public, l’ouverture du site constitue une opportunité d’offrir aux Bruxellois et riverains de nouveaux espaces publics et espaces verts qualitatifs, mais aussi des logements abordables, des équipements, des commerces de proximité ainsi que des espaces pour les entreprises et établissements d’enseignement actifs dans le secteur des médias.

Avec ce projet urbain, dont l'élaboration a été coordonnée par Perspective, le Gouvernement bruxellois souhaite rencontrer les objectifs principaux :

  • Déployer le site Reyers comme un véritable pôle médias - Le plan ambitionne de connecter ce site enclavé à son environnement urbain, à travers une programmation urbaine mixte tout en développant un pôle médias à l’échelle régionale et nationale, attractif tant pour les entreprises que les établissements d’enseignement actifs dans le secteur des médias.
  • Désenclaver le site pour en faire un quartier habité – L’ouverture du site permettra le développement d’une offre diversifiée en logements et la création d’espaces dédiés aux équipements et aux commerces de proximité. Le plan suggère en outre d’améliorer l’accessibilité du site par les transports publics en rendant possible l’aménagement d’une nouvelle ligne de tram. Il projette enfin de mettre en place des cheminements de mobilité active et de valoriser les parkings vélos. Au niveau patrimonial, le plan ambitionne d’activer la tour Reyers, véritable marqueur visuel du site.
  • Aménager un espace vert public – Le plan s’articule autour d’un large espace vert public. Celui-ci se composera d’une partie plus minérale et plantée d’arbres à l’ouest, une partie centrale en terrasses, et une partie boisée, le Bois Georgin, à l’est. 
  • Intégrer la biodiversité dans les projets urbains – La modification du PAD Mediapark a été l’occasion d’un travail inédit sur la biodiversité, mené en collaboration avec l’association Natuurpunt et Bruxelles Environnement alliant le développement urbain avec la préservation de la biodiversité locale, et ce grâce à une série de mesures qui accompagneront la mise en œuvre du plan.
  • Mettre en œuvre les principes d’économie circulaire - Afin d’ouvrir le site aux quartiers environnants et de les relier par des espaces publics verts et qualitatifs, les bâtiments existants sont appelés à être démolis. A cet égard, le plan s’inscrit dans une volonté de démarche circulaire et de réemploi des matériaux.

Une phase opérationnelle du site coordonnée par la SAU

Une série de chantiers d’ampleur sont déjà à l’œuvre sur le site, sous la coordination de la Société d'aménagement urbain (SAU) qui assure l’opérationnalisation complète du programme urbain.  Ainsi, les travaux de la maison des médias FRAME, sous la maîtrise d’ouvrage de la SAU et du nouveau siège de la RTBF (MediaSquare) touchent à leur fin. Quant à lui, le chantier du futur siège de la VRT bat son plein et la réception du bâtiment est prévue pour la fin 2026.

De son côté, Beliris intervient également sur le site puisqu’il finance et est chargé du développement du projet pour les espaces publics dont la demande de permis devrait être introduite prochainement.

A proximité immédiate du site de Mediapark, le réaménagement du boulevard Reyers, le projet de tram entre Meiser et le campus de l’UCL participent également à la transition prochaine de cette entrée de ville vers une vie urbaine et une mobilité plus apaisée.

Source: Perspective.Brussels
Partager cet article:
Nos partenaires