Nouveau permis déposé pour Rives Ardentes

NEO-LEGIA, le consortium des développeurs Jan De Nul Group, Willemen Groep et CIT Blaton, qui développe le quartier Rives Ardentes sur le site de Coronmeuse, vient de déposer un nouveau permis auprès de la ville de Liège complétant la réalisation d’un îlot comprenant déjà une Maison de Repos et de Soins, une Résidence Services et une surface commerciale.

Le 1er permis déposé en 2019 et qui est en cours d'exécution, compte 200 logements. Plus de 80% de ceux-ci sont déjà vendus ce qui démontre un réel engouement et une adhésion des Liégeoises et des Liégeois pour venir vivre sur le site de RIVES ARDENTES.

Une seconde demande de permis est en cours et vient compléter l'équipement de ce nouveau quartier. Avec ce second ilôt, l'offre de RIVES ARDENTES se veut la plus ouverte possible aux différents publics en privilégiant une mixité sociale, économique et intergénérationnelle.

Pour créer un éco-quartier contenant 1 325 logements tout en conservant des espaces publics de qualité, il faut prendre de la hauteur, sans quoi, les immeubles mangeraient tout le site.

L'émergence qui viendra compléter la réalisation de la Maison de Repos et de Soins (MRS) et de la Résidence Services (RS) servira de repère, de phare, devant le port de plaisance et à la nouvelle capitainerie.

Rives Ardentes, un quartier viable, accessible et durable

Consciente des enjeux environnementaux, économiques mais aussi démographiques, la Ville de Liège était désireuse d'installer sur son territoire un nouveau quartier alliant cadre de vie, accessibilité et durabilité. Pour ce faire, le Collège a choisi de travailler avec un dialogue compétitif organisé sur base d'un partenariat public/privé. Les grandes orientations de ce partenariat pour la création de l’écoquartier liégeois, ont été validées à travers le Masterplan prévoyant la création de 1325 logements, équipements de services et de commerces de proximité à construire en différents îlots.

Le permis déposé

Ce permis s’intègre dans un îlot qui comprendra une Maison de Repos et de Soins, une Résidence avec Services et un immeuble R+15 de 84 logements, des bureaux et une surface commerciale offrant l’espace pour deux fonctions Horeca distinctes. Les différentes fonctions interagissent avec leur contexte comme suit :

  • Les Horeca se situent au rez-de-chaussée avec leurs entrées face à la Darse, ce qui permet de dynamiser l’espace public en offrant un accès facile aux surfaces commerciales et en proposant différentes terrasses et espaces de rencontres. Cette implantation constitue également un point d’attraction dans la promenade le long de la Darse.
  • Les entrées des logements sont, quant à elles, situées en intérieur d’îlot. Cela garanti une séparation entre l’espace privé et l’espace public. Les habitants jouissent d’un accès calme en recul tandis que les Horeca, largement vitrés et visibles, participent pleinement à la vie du quartier.
  • Le bâtiment de bureaux ainsi que l’accès à l’intérieur d’îlot sont situés du côté du Quai de Coronmeuse. Les bureaux et les logements sont de ce fait tournés vers la ville et facilement atteignables depuis la place de Coronmeuse et l’arrêt de tram.
  • Le bâtiment R+15 de logements est un des signaux émergent et fort du développement global.

Par l’implantation de ces différentes fonctions, le projet qui offre une mixité à l’échelle de l’ilot, s’intègre parfaitement dans la philosophie générale du site et participera totalement à la vie du quartier.

Les gabarits et les implantations définis lors de l’élaboration du plan masse initial qui a été approuvé sont strictement respectés.

Plus d’informations sur l’éco-quartier Rives Ardentes

Rives Ardentes est un éco-quartier qui s’étend entre la Meuse et la Darse, au niveau du site de Coronmeuse. Ce projet immobilier liégeois d’envergure présente une ambition qui s’étend au-delà de la construction de logements : l’objectif est de créer un lieu convivial qui fait la part belle à l’écologie. Un environnement accessible en surface uniquement aux piétons et favorisant la mobilité douce, reléguant les voitures dans un parking souterrain, pour limiter la pollution et les nuisances sonores. Des potagers et jardins partagés seront mis à la disposition des résidents afin de promouvoir la vie en commun et de créer des espaces proches de la nature.

Source: Rives Ardentes
Partager cet article:
Nos partenaires