Ronde, imposante et lumineuse : telle est la nouvelle bibliothèque conçue par aoe

Songdo International, située à proximité du port d'Incheon (Corée du Sud), est réputée être une ville technologique, intellectuelle et écologique. Dans le cadre de son développement et de la nécessité de créer du lien avec ses citoyens, la ville veut créer davantage de bâtiments culturels, tels que cette bibliothèque publique de 760 m², conçue par le bureau chinois aoe.

 

La bibliothèque de Songdo International ne sera pas seulement un point de repère dans la ville, mais permettra également de connecter les citoyens entre eux ainsi que les citoyens et les touristes. C’est la raison pour laquelle deux espaces-clés ont été réalisés pour créer une salle de lecture (vers la nature, au sud) et une salle communautaire (vers la ville, au nord). L’objectif est de réaliser dans cette dernière salle des événements ou des expositions ouvertes au grand public.

Forme arrondie et inclinaison

La forme arrondie répond le mieux au contexte environnant, elle permet un accès et une vue maximaux depuis et dans différentes directions, elle minimise l'impact sur le jardin d'enfants voisin et elle maximise l'espace ouvert pour que les gens se rassemblent. De plus, sur la base de calculs précis réalisés par les architectes, le bâtiment s'incline de 18,5° vers le sud pour éviter la lumière directe du soleil en été et rester au chaud en hiver, créant un espace lumineux, confortable et économe en énergie pour la lecture et les événements.

Structure simplifiée et façade mixte

Un mur central en béton avec un système de poutres en porte-à-faux est utilisé comme système structurel. Selon les calculs des ingénieurs, la salle de lecture n'utilise que 4 colonnes structurelles diagonales pour le contreventement diagonal, de sorte que les lecteurs bénéficient de l'espace le plus étendu possible. Après mûre réflexion, un bardage en bois brûlé et un mur-rideau en verre ont été choisis pour la façade. La combinaison de ces deux matériaux apporte non seulement d’intéressants contrastes visuels, mais s'adapte également au contexte local du point de vue climatique, le bois brûlé devrait durer entre 80 et 100 ans, et ne nécessiter qu’un minimum d'entretien.

La gestion de la lumière et de la chaleur

La durabilité a été prise en compte dès le stade initial du concept. Le bâtiment est incliné vers le sud pour éviter la lumière directe du soleil ainsi que pour réduire l’apport de chaleur en été et gagner de l'énergie thermique en hiver. Cela permettait également de créer un espace de lecture confortable (au sud) et une salle communautaire lumineuse (au nord). Autres aspects durables et LEED - Leadership in Energy and Environmental Design - : une ventilation naturelle, une faible consommation d'énergie et une énergie recyclée maximale.

 

Source: v2com
Partager cet article:
Nos partenaires