Sur le site de Tour & Taxis, Green Island va faire place à The Banks

Green Island (avenue du Port, 12-14) ne recevra pas l'Award du bâtiment le plus durable. Bâti en 2000 pour devenir le siège de la banque KBC, il est en cours de démolition... seulement 22 ans plus tard ! A sa place, le promoteur Triple Living a présenté son projet de trois tours résidentielles dessinées par Office Kersten Geers David Van Severen et Nicolas Firket Architects. Bas Smets se chargera des aménagements paysagers.

Du logement (mais sera-t-il accessible ?) à la place de bureaux, on pourrait s'en réjouir. Mais savoir que cela se fera après démolition d'un bâtiment construit il n'y a pas 25 ans nous gâche le plaisir. Il ne reste qu'à espérer que les nouvelles tours de Triple Living sont conçues pour avoir, sans jeu de mots, au moins une double vie... mais, à ce stade, on n'en sait rien.

 

Projet mixte

Sur le site web du projet, on peut lire que « The Banks apporte une réponse à la pénurie criante de logements qualitatifs et abordables à Bruxelles et alentours. Le Masterplan met l’accent sur la qualité de vie et s’inscrit dans la vaste opération de verdissement prévue dans le quartier ». Et un peu plus loin : « Chaque année, notre capitale attire de plus en plus d’expatriés et de high potentials hautement qualifiés. Ce public appréciera The Banks, notamment pour son emplacement central. ». On l'aura compris, les logements ne seront pas pour le Molenbeekois moyen. Sinon, pourquoi l'avoir affublé d'un nom anglais (Les Rives, en français) ?

On parle en effet de 216 logements, du studio à l’appartement de trois chambres, dont 16 duplex de trois chambres avec entrée privative Un hôtel occupera le rez-de-chaussée et les six étages inférieurs de la première tour, les suivants étant des appartements. La deuxième tour sera presque entièrement résidentielle, mis à part la crèche en pied d’immeuble. Enfin, la troisième tour accueillera une brasserie au rez-de-chaussée, surmontée de trois étages de bureaux tandis que l'on aura des appartement à partir du quatrième étage. Deux espaces polyvalents et un parking de 200 places "avec véhicules partagés et beaucoup d'emplacements pour vélos" complèteront l'ensemble. Ce sont d'ailleurs les seules traces de durabilité que nous avons relevées sur le site du promoteur.. qui, hormis les aménagements paysagers de Bas Smets dont on ne sait rien pas grand chose non plus, semble beaucoup compter sur les parcs aux alentours (dont le futur parc Béco) pour donner une touche de vert à son projet. Tout juste évoquet-t-on un patio intérieur ouvert au public sur lequel les habitants bénéficieront de vues depuis leur balcon ou leur terrasse.

Nous attendons d'en savoir plus pour vous parler, le cas échéant, du côté abordable et durable du projet.

Source: Triple Living

Partager cet article:

Nos partenaires