Un centre sportif dans un cœur historique, avec une fresque de Vasarely

Pour développer l’attractivité du centre-ville, la ville de Dole, dans le Jura français, a opté pour une démarche originale en prenant le parti fort et dynamique de regrouper en un lieu unique, en plein cœur de la ville historique du 18e siècle, d’importantes surfaces sportives à destination des écoles et du grand public. Dans ce bâtiment conçu par les bureaux TNA Architectes et Serge Roux, la stratification verticale est distribuée par un noyau de circulation installé autour... d’une fresque de Vasarely.

 

La composition urbaine de la Place Précipiano lui donne une vraie richesse due à l’assemblage d’une forme parfaitement régulière (caractéristique des Places d’Armes) contrebalancée par l’intéressante diversité architecturale de ses bâtiments de profils et d’époques variés. Le projet de TNA s’inscrit dans cette diversité, en proposant une quatrième façade forte, unitaire, contemporaine par son dessin, et respectueuse du patrimoine par sa matérialité puisqu’elle est habillée d’une pierre de Bourgogne en dalles épaisses.

Quatre niveaux, quatre fonctions

A chaque niveau du complexe – rez-de-chaussée, rez-de-jardin, premier étage et second étage – est attribuée une fonction.
Le rez-de-chaussée, de plain-pied avec la place, est consacré à l’accueil, avec un vaste atrium ouvert sur l’esplanade, et est très lumineux. Tous les utilisateurs de l’équipement passent par là, quelle que soit leur destination. Il distribue tous les niveaux. C’est un peu le 'hub' de l’équipement.
Le rez-de-jardin est le royaume de l’aquatique, avec deux bassins qui peuvent être indifféremment séparés ou réunis, et le bassin nordique, situé à l’extérieur. Des vestiaires groupes et individuels, avec douches, sont dédiés à chacune des halles, permettant d’éviter les croisements de différents publics.
Le premier étage est réservé aux sports 'secs' : il comprend trois gymnases - dont un de 70 m de long - un dojo de 140 m² et une salle d’escalade... L’organisation des nombreux vestiaires est identique à celle des bassins. Que l’on soit en groupe ou en individuel, on entre dans un vestiaire dédié à la salle dans laquelle on se rend, sans croiser les usagers des autres salles.
Enfin, le dernier étage a une forte dimension événementielle. D’une part, il donne accès aux gradins du gymnase d’honneur et, d’autre part, il comprend une salle polyvalente qui peut accueillir des cours de gym, de yoga... mais aussi des réceptions. Cette salle possède de beaux atouts pour remplir cette mission, avec ses baies vitrées qui ont vue sur le gymnase d’un côté et sur le Doubs de l’autre, ainsi qu’une grande terrasse...
Un dernier niveau, en sous-sol, invisible pour les usagers, abrite toutes les installations techniques du bâtiment.

Autour d'une œuvre d'art 

Ce qui frappe dans ce bâtiment de 9600 m², c'est qu'au-delà de cette répartition claire et lisible des fonctions par niveaux distincts, il comprend, dans le hall d'accueil, une longue fresque de Vasarely. Celle-ci guide et rythme le noyau de circulation qui permet la distribution de la stratification verticale du bâtiment. Cette fresque a été restituée à sa place et à sa dimension d’origine exactes, en plein cœur du projet.

 

Source: FE Consulting
Partager cet article:
Nos partenaires