Un nouveau quartier durable et un parc paysager sur l’ancien site de l’OTAN (XDGA-architecten)

Le PAD Défense détermine les grands principes urbains qui façonneront la reconversion du site de 90 hectares, qui se situe à cheval sur le territoire de la commune d'Evere et de la ville de Bruxelles.

Le site de la Défense se situe stratégiquement à la frontière entre la Région bruxelloise et la Région flamande. Il est actuellement bordé par des vastes zones économiques, les cimetières de Bruxelles, Evere et Schaerbeek et le Woluweveld. Les quelques 75 hectares qui se libéreront après le déménagement du Quartier Général de la Défense offrent une opportunité unique de façonner un nouveau développement durable et innovant. Un scénario partagé a donc été élaboré par perspective.brussels (pour la Région bruxelloise) et Département Omgeving (pour la Région flamande).

Une situation avec un grand potentiel

Perspective a élaboré un Plan d’Aménagement Directeur (PAD). Celui-ci établit les lignes directrices stratégiques et réglementaires pour cet aménagement urbain et paysager. Une équipe pluridisciplinaire a accompagné le projet, composée du bureau d'architectes XDGA, des architectes paysagistes Michel Desvigne Paysagistes, de Tractebel et d'E-biom.

L’ambition est de développer un nouveau quartier urbain dense en combinaison avec un grand parc métropolitain créant ainsi un nouveau poumon vert pour le nord-est de Bruxelles. Cet environnement boisé sera développé de manière écologique et sera accessible aux résidents du quartiers, aux promeneurs et aux cyclistes.

Quatre objectifs principaux sont poursuivis par l’aménagement de ce site :

  • Valoriser et relier les espaces ouverts de la zone avec le développement d’un parc paysager métropolitain de plus de 45 hectares (dont 15 hectares sur le territoire bruxellois) ;
  • Déployer un réseau métropolitain de mobilité active, avec de nouvelles liaisons entre la Promenade Verte et des itinéraires pour le RER vélo ;
  • Créer un nouveau quartier durable et mixte le long du boulevard Léopold III en s’appuyant sur un environnement vert de haute qualité ;
  • Consolider et renforcer les dynamiques économiques de cette zone très attractive vu sa localisation entre le Quartier européen et l’aéroport. Une affectation complète est imaginée avec des activités économiques, des équipements, des services, des commerces et de l’horeca.

Un partenariat fructueux et innovant

Les régions bruxelloise et flamande ont collaboré de manière innovante et exemplaire pour élaborer cette vision commune. Des accords de coopération ont préalablement été conclus entre les acteurs concernés fédéraux et régionaux. Parallelement à l'élaboration du PAD, Departement Omgeving a elaboré un Gewestelijk Ruimtelijk Uitvoeringsplan (GRUP).

En mai 2021, les grandes lignes de la vision commune ont été soumises aux gouvernements bruxellois et flamand.

Les projets de PAD et GRUP ont été approuvés en première lecture par les gouvernements flamand et bruxellois à l'été 2023 et ont ensuite été soumis à une enquête publique. L'enquête publique bruxelloise s'est déroulée du 20 octobre au 22 décembre 2023. Pendant cette période, un point d'information temporaire a été organisé dans le quartier. Le 25 mars 2024, la Commission régional de développement a rendu un avis sur le projet.

Avec cette deuxième et dernière approbation, le PAD entrera en vigueur prochainement (15 jours après la publication au Moniteur belge).

Partager cet article:
Nos partenaires