Invisidoor ouvre des portes vers des projects dans les espaces de bureaux

© ARLU
© ARLU
© ARLU
© ARLU

C’est dans un nouveau bâtiment commercial – comprenant cinq niveaux – que sont hébergés les bureaux du centre d’appels Ikanbi, qui loue la totalité du complexe pour ses opérateurs. L’architecte d’intérieur Charles Schinckus, du bureau MonArchi, s’est occupé de l’aménagement de tout le bâtiment.

MonArchi s’est occupé de l’aménagement de la totalité de l’immeuble de bureaux, composé d’un rez-de-chaussée surplombé de quatre niveaux hébergeant des locaux comprenant  cafétaria, salles de réunion , plateau de bureaux réservé au personnel et à la direction, en passant par plusieurs coins pause-café  jusqu’à un espace aménagé pour recevoir des appels privés. Le centre d’appels Ikanbi compte au nombre de ses clients de grandes entreprises comme Proximus, Touring, Base et BMW. Une bonne partie du bâtiment est occupée par les opérateurs de Proximus. L’architecte Charles Schinckus a voulu mettre l’opérateur au centre du concept. Il accorde beaucoup d’importance au bien-être des collaborateurs sur le plateau. Pour sa part, Ikanbi souhaitait accorder beaucoup d’importance à la visibilité de ses clients. 

QUE SOUHAITAIT LE CLIENT ?

« Ikanbi a opté pour une finition haut de gamme compte tenu de la réputation des entreprises qu’ils ont comme clients. Ils ont estimé que le hall d’entrée était primordial. Celui-ci devait devenir une carte de visite, reflétant la valeur de leurs clients. C’est pourquoi nous avons recherché les détails architecturaux susceptibles d’amener le projet à un niveau supérieur et de représenter une plus-value. Nous avons donc choisi, dans le hall d’entrée, de travailler avec le produit invisidoor DL d’ARLU. »

POURQUOI AVOIR CHOISI LE SYSTÈME ‘INVISIDOOR’ ?

« Nous avions l’habitude de collaborer, par le passé, avec un grand nombre de marques qui commercialisent des systèmes de portes, que ce soit pour l’installation de portes battantes ou de portes coulissantes. Ces systèmes de portes posaient régulièrement des problèmes. Parfois à cause d’un montage trop complexe, et parfois, à cause de charnières trop légères. Mais depuis qu’ARLU a mis invisidoor sur le marché et que nous avons eu l’occasion de tenir ce matériel entre nos mains, nous avons immédiatement été convaincus de sa qualité supérieure. C’est la première fois que nous installons dans l’espace public un produit conçu pour le secteur résidentiel haut de gamme. Avec ce projet, nous apportons la preuve qu’ invisidoor est une très bonne solution alternative de produit haut de gamme, dont le coût n’est pas exorbitant. Les portes installées sont en service depuis environ un an et demi. Celles qui mènent aux toilettes, au parking ou aux escaliers sont utilisées plusieurs centaines de fois par jour. Et malgré cette utilisation intense, ces portes sont toujours dans un état impeccable. Elles sont par ailleurs silencieuses et s’intègrent discrètement, et de manière quasi invisible, dans leur environnement. »

CES SYSTÈMES DE PORTES SONT-ILS INTÉRESSANTS DANS DES ESPACES DE BUREAUX ?

« Nous avons par exemple, à un endroit du bâtiment, un très grand mur où sont accrochées de nombreuses communications et affiches à l’intention du personnel. Mais ce mur est  malheureusement aussi traversé par de nombreuses portes. Avant, cette disposition conférait à l’ensemble un aspect assez chaotique. Le fait que les nouveaux systèmes fassent entièrement disparaître les cadres de portes dans le mur nous a permis d’obtenir un ensemble sobre et épuré. »

COMMENT LE CONTACT S’EST-IL DÉROULÉ ?

« Nous avons négocié directement avec le CEO et le directeur financier. Nous avons proposé des solutions à la fois sur les plans de l’acoustique et de l’ergonomie, nous avons mené des études sur les axes de circulation possibles. Cela n’a pas suscité de discussions. Nous avions tout étudié soigneusement et avons obtenu leur pleine confiance. »

QUELS SONT LES AVANTAGES DU SYSTÈME ‘INVISIDOOR’ D’ARLU ?

« La qualité de ce produit – qu’il s’agisse de l’épaisseur de l’aluminium ou de la composition du cadre – est supérieure à la qualité des marques de la concurrence. Les parties avant des portes servent à dissimuler la transition entre la maçonnerie et les boiseries de portes. Nos portes sont souvent ouvertes et fermées. Lorsqu’une porte claque, cela peut provoquer des dégâts générés par les vibrations. On a souvent pu le constater avec d’autres marques. L’autre avantage que présente ARLU, c’est que l’entreprise développe elle-même ses charnières. Ce sont des charnières d’une qualité spéciale, de la meilleure qui soit sur le marché. Le nombre de charnières par porte est très important. Les portes utilisées pour ce projet ont une hauteur de 2m70, sur laquelle pas moins de 4 charnières sont prévues, là où d’autres marques en posent peut-être 2 ou 3. Le prix d’une charnière supplémentaire n’est rien comparé aux problèmes que cela entraîne lorsque leur nombre est insuffisant. »

QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR CE PROJET QUAND VOUS Y REPENSEZ ?

« Invisidoor est un détail dans cette histoire. Mais chaque détail du bâtiment a fait l’objet au préalable d’une étude approfondie pour faire de celui-ci un ensemble harmonieux. Ça a été une expérience formidable car elle nous a permis d’étudier la problématique liée aux espaces de bureaux. Nous avions déjà travaillé pour le CEO à titre privé. À la suite de quoi, il nous a invité à nous occuper de l’aménagement de ce bâtiment de bureaux. C’est comme cela que s’est établi le contact avec l’entreprise. Grâce à ce projet, notre clientèle résidentielle a évolué et avec elle, notre perspective de travailler sur de plus grands chantiers dans l’univers des bureaux », conclut Charles Schinckus.

Source: ARLU
Partager cet article:
Contactez ARLU
Nos partenaires