La Fabrika fête son 10e anniversaire dans une nouvelle implantation

Cette année, le magasin d'ameublement et de décoration bruxellois La Fabrika a une double raison de faire la fête. Il souffle en effet ses 10 bougies et s'installe dans un nouveau lieu, rue Dansaert. 

En dix ans, le magasin d'ameublement et de décoration La Fabrika est devenu incontournable pour les amateurs de beaux objets. Une sélection contemporaine, des combinaisons surprenantes et une gamme colorée sont les valeurs sûres de la maison. L'aventure a démarré en 2010 sous l'impulsion de Kelly Claessens.

« C'est formidable de pouvoir rester au centre de Bruxelles », déclare la designer, originaire d'Anvers. « L'aventure a démarré ici, elle a grandi et j'ai trouvé mes clients ici. » La Fabrika s'est récemment installée rue Dansaert, dans une maison de maître aux hauts plafonds qui accueillait précédemment un magasin d'optique (Hoet) connu pour ses montures extravagantes. Avec La Fabrika, le bâtiment aura un digne successeur.

« Je n'ai jamais vraiment suivi les tendances », poursuit Kelly Claessens. « Le rose était clairement une couleur tendance il y a dix ans, mais il est maintenant devenu un incontournable. Une année, il est plus sombre, une 'autre il est plus clair, mais vous ne faites pas d'erreur en utilisant cette couleur. Les goûts évoluent et ma sélection mûrit également, sans renoncer à la touche typique de La Fabrika. J'aime mélanger, le style reste important et la gamme est vaste. »

Un nouveau cocooning

Un nouveau bâtiment spacieux signifie également des ajustements substantiels. En plus des marques scandinaves habituelles, de nouvelles marques de design se sont ajoutées, telles que la marque canadienne de lampes Lambert & Fils, l'allemand Zeitraum et les tables du duo belge Armand & Francine. La couleur reste un élément important. « Je remarque que La Fabrika est connue pour son approche neuve. Il arrive souvent que les clients viennent dans l'idée d'acheter un canapé gris. Ils repartent rarement avec un gris. Je ne crois pas aux intérieurs stériles. Rien ne vaut un peu de fraîcheur... »

Cependant, la tendance principale de cet automne n'a rien à voir avec la couleur ni avec la forme. « L'intérieur est redevenu important en raison de la crise sanitaire de ces derniers mois. Pour beaucoup de gens, le rythme de vie a changé et, volontairement ou non, ils ont passé davantage de temps chez eux. L'aménagement intérieur a donc acquis une place centrale, notamment grâce au travail à domicile. Le consommateur est de plus en plus conscient de cela. Il y a vingt ans, la tendance était au cocooning, axé sur l'intérieur et sur l'individu. Aujourd'hui, c'est plus large que cela. On parle plutôt de Bubble Cocooning, un intérieur cosy pour des petits groupes. »

 

Partager cet article:

Nos partenaires