La Résidence Obelisk, point de repère sur la Grand-Place de Renaix

Le bureau Demeestere + Garmyn & Partners a conçu la résidence Obelisk en plein cœur historique de Renaix (Ronse), à l’angle de la Grand-Place et de la Peperstraat. Le projet comprend un espace commercial, les bureaux d’une agence immobilière et des appartements répartis sur sept étages. Le bâtiment a été conçu pour s’intégrer parfaitement dans un tissu urbain très varié. La résidence relie différents types de constructions et propose en même temps un beau point de repère sur la Grand-Place. La façade, parfaitement rythmée par les panneaux EQUITONE, confère à Obelisk un caractère contemporain.

 

La résidence Obelisk tire son nom de la fontaine publique située sur la Grand-Place, la toute première du genre à Renaix, conçue en 1812 par l’architecte Buels. Plus de 200 ans plus tard, les travaux de construction de la résidence du même nom ont commencé à l’angle de la Place. Les architectes Demeestere + Garmyn & Partners ont basé leur conception sur le contexte spatial existant.

Connexion au tissu urbain

« Beaucoup de gens passent par Renaix, mais peu d’entre eux voient sa Grand-Place », explique Amos Boer, architecte du projet. « C’est pourquoi notre conception visait à créer un véritable point de repère sur lequel s’orienter. C’est ce qui explique les sept étages côté Grand-Place. » De l’autre côté de la parcelle allongée, on ne compte que 3 et 4 étages. « Nous avons répété le rythme du tissu urbain, afin que le bâtiment s’intègre parfaitement dans son environnement. Les hauteurs de corniche, par exemple, s’intègrent parfaitement à celles, d’une part, de l’ancien bureau de poste sur la Place et, d’autre part, des bâtiments existants de la Peperstraat. Cela nous a également conduit au choix de matériaux de construction différents. Du côté Grand-Place, nous avons des panneaux EQUITONE et des terrasses en béton apparent et, du côté Oude Vesten, nous avons opté pour une architecture en briques combinée à EQUITONE. » L’obligation d’aménager une voie d’accès pour les pompiers sur toute la longueur de la parcelle a représenté un fameux défi. Amos Boer : « Sur une largeur de 4 mètres, nous devions garantir une hauteur libre pour qu’un camion de pompiers puisse passer. Dans le même temps, nous devions maintenir le volume d’appartements requis, ce qui a rendu la conception plus complexe. »

Construction de la façade

Pour le revêtement de façade, le choix s’est porté sur les panneaux blancs Pictura et Linea d’EQUITONE, fixés sur une structure en bois à l’aide de vis de couleur identique à celle des panneaux. Les panneaux, d’une épaisseur de 0,8 cm, sont placés avec un joint ouvert d’environ 0,8 cm. Mais de quoi est constituée cette façade ? « Le mur porteur est fait de pierres silico-calcaires avec, en fonction des endroits, une couche d’isolation en laine de roche pouvant aller jusqu’à 18 cm d’épaisseur », précise l’architecte. « La lame d’air est d’environ 7 cm, puis nous avons une ossature en bois protégée par un écran de sous-toiture, ossature sur laquelle sont vissés les panneaux EQUITONE. Tant dans le haut que dans le bas de la façade, l’entrepreneur a placé des moustiquaires pour éloigner les nuisibles et les insectes. Lors de la pose des panneaux sur le chantier, des représentants d’EQUITONE sont venus effectuer un contrôle de qualité pour s’assurer que les instructions d’installation étaient bien respectées. »

Approche écologique

Lorsqu’ils conçoivent un projet, les architectes Demeestere + Garmyn & Partners mettent l’accent sur la durabilité. « Si l’architecture durable se concrétise dans le présent, elle est enracinée dans le passé et ancrée dans l’avenir » telle est la devise du bureau renaisien. Cette approche écologique se retrouve également dans la gestion opérationnelle : déplacements en voitures et scooters électriques, entre autres, et réutilisation de matériaux existants en tant que mobilier de bureau.

L’immeuble de bureaux où travaillent les architectes à Renaix a reçu le label BREEAM. « Pour la finition de façade, tant extérieure qu’intérieure, nous avons choisi les panneaux EQUITONE, pour des raisons évidentes de durabilité. Nous essayons, dans la mesure du possible, de prescrire des éléments démontables. » Les architectes prescrivent régulièrement EQUITONE. Amos Boer : « Un élément intéressant de ces panneaux est qu’une fois coupés, ils laissent entrevoir un cœur d’une belle couleur. Nous essayons également, dans nos conceptions, de limiter le plus possible les déchets de coupe. »

Pour conclure, Amos Boer souhaite donner un conseil à ses collègues architectes qui souhaitent prescrire EQUITONE : « Tenez compte des dimensions standard des panneaux dans vos conceptions. Le prix de revient d’un projet étant en grande partie dû aux matériaux utilisés, le client sera d’autant plus satisfait si vous pouvez réduire le coût de ceux-ci. »

 

Fiche technique

  • Maître d’ouvrage : Abli
  • Conception : Architectes Demeestere + Garmyn & Partners bvba
  • Bureaux d’études : De Saegher (stabilité), Juri (techniques spéciales)
  • Entrepreneur général : Juri
  • Placeur des panneaux de façade : TDK
  • Début de la construction : 2018
  • Réception du bâtiment : 2021

 

Source: EQUITONE
Partager cet article:

Nos partenaires