Lancement officiel de la construction d’un nouveau bâtiment d’entretien Safran Aircraft Engine Services

Le mardi 28 février, les premières pierres d’un nouveau bâtiment d’entretien, érigé dans la zone Nord de l’aéroport de Bruxelles-National, à Steenokkerzeel, ont été posées. Cordeel y construit, selon le projet de archipelago architects - Cordeel, un bâtiment d’entretien pour Safran Aircraft Engine Services Brussels, qui assurera l’entretien des moteurs des avions dès 2024. Ce nouveau bâtiment ultramoderne cadre avec l’ambition de l’aéroport de Bruxelles-National de proposer à ses clients l’offre de services aéronautiques la plus complète qui soit, ainsi que son expertise en matière d’immobilier. L’aéroport de Bruxelles National confirme en outre, avec ce bâtiment à énergie positive, son engagement pour le développement durable.

Brucargo, la zone logistique de Brussels Airport, est en plein redéveloppement. La partie nord du site accueillera prochainement exclusivement des entreprises en charge d’opérations de maintenance aéronautique. C’est ainsi que ce 28 février a eu lieu la cérémonie de pose des premiers piliers du bâtiment ultra moderne qui accueillera d’ici une bonne année Safran Aircraft Engine Services Brussels (SAESB). Filiale de Safran Aircraft Engines, motoriste de premier plan mondial dans les domaines de la propulsion civile et militaire, Safran Aircraft Engine Services Brussels est installé dans la zone de Brussels Airport depuis 24 ans. L’entreprise était à la recherche d’un nouvel emplacement pour développer et moderniser son réseau mondial de maintenance des moteurs de dernière génération LEAP-1A et-LEAP 1B équipant respectivement les familles Airbus A320neo et Boeing 737 MAX.  Dans le cadre de la montée en cadence de ses activités MRO, Safran Aircraft Engine Services Brussels a pour objectif de recruter plus de 80 personnes au cours des deux années à venir.    

‘La pose de ces premiers piliers est un moment important de notre partenariat de plus de 20 ans avec Safran Aircraft Engines’, explique Arnaud Feist, CEO de Brussels Airport. ‘Il souligne non seulement le développement des activités de Safran Aircraft Engines en Belgique, et plus particulièrement à Brussels Airport, mais aussi le renforcement de l’offre de services aéronautiques sur le site ainsi que le développement durable de nos activités immobilières puisque ce nouveau bâtiment produira, grâce aux nouvelles technologies, plus d’énergie qu’il n’en consommera.’ 

@archipelago architects - Cordeel.

@archipelago architects - Cordeel.

Ce nouveau site occupera une superficie totale de 8.500 m² (bureaux et surfaces industrielles). Il bénéficiera des meilleurs standards sur les plans de la maintenance et de l’énergie. Le recours systématique aux techniques les plus efficaces, que ce soit au niveau de l’isolation ou du chauffage avec des pompes à chaleur, mais aussi au niveau de l’infiltration avec l’utilisation de dalles végétalisées pour le parking et la réutilisation de l’eau de pluie pour les sanitaires, permet d’améliorer significativement l’efficacité énergétique. Sans compter les très nombreux panneaux solaires et puits de lumière intelligents sur le toit.  

De plus, l’environnement sera bien équipé pour faciliter la mobilité avec des infrastructures pour les deux roues, un arrêt de bus en face du bâtiment ainsi que des connections directes depuis et vers le terminal de passagers de Brussels Airport et les communes environnantes toutes les 5 à 10 minutes. Grâce à cette nouvelle construction, Brussels Airport démontre une fois encore son engagement pour un futur hautement durable. 

« Nous sommes très heureux de passer ce jalon important qui nous permet d’ancrer en Belgique un site d’excellence pour nos activités d’après-vente du moteur LEAP, souligne Nicolas Potier, Directeur de la division Support & Services de Safran Aircraft Engines. L’implantation de ce nouveau bâtiment répondra à un double objectif : développer et moderniser notre réseau mondial de maintenance pour accompagner la croissance de la flotte LEAP dans le monde et réduire l’empreinte carbone de nos opérations et de nos infrastructures, dans le cadre de la stratégie bas carbone mise en place par Safran. »  

Les travaux de construction devraient se terminer début 2024 et le site devrait être pleinement opérationnel au premier trimestre 2024.  

Source: Brussels Airport
Partager cet article:

Nos partenaires